Dimanche 13 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Maroc : exclues de leur collège à cause de leur voile

Maroc : exclues de leur collège à cause de leur voile
fr
http://oumma.com/sites/default/files/voile_maroc.jpg

Elles s’appellent Fatim, Zohra, Nesrine et Asma, sont toutes les quatre des collégiennes studieuses, et ont le triste privilège d'être logées à la même enseigne (...)

Partagez :

Elles s’appellent Fatim, Zohra, Nesrine et Asma, sont toutes les quatre des collégiennes studieuses, et ont le triste privilège d'être logées à la même enseigne : ces jeunes filles qui poursuivaient tranquillement leur scolarité dans l’établissement Ibn Sina, à Tanger, ont vu la disgrâce s'abattre soudainement sur elles pour un motif qui, en terre musulmane, laisse sans voix.  Elles ont été exclues pour leur voile jugé trop long et couvrant !

La réalité marocaine, source intarissable d’enchantement pour les touristes occidentaux, perd de sa magie quand elle dévoile les paradoxes criants qui frappent si durement et injustement les sujets du roi, même les plus jeunes et innocents d’entre eux.

Comment des jeunes filles marocaines peuvent-elles être montrées du doigt, ostracisées, jusqu’à être terrorisées par les agents de sécurité du collège qui les ont menacées de leur arracher leur voile, et même malmenées par le proviseur en personne, dans un pays où le souverain omnipotent est le Commandeur des croyants ?

L’incompréhension des collégiennes et l’indignation de la mère de l’une d’entre elles sont à la hauteur d’une expulsion aberrante et scandaleuse : "Est-ce que je ne suis pas marocaine dans un Etat musulman ?", interroge une des jeunes filles dans la vidéo ci-dessous. "C’est notre droit de porter le voile dans un pays musulman. L’éducation, c’est essentiel pour nous", s’exclame une autre. "Le proviseur a frappé ma fille", s’emporte la mère de l’une d’elles, "C’est la honte, la honte", se lamente-t-elle, avant de déclarer : "Nous allons nous tourner vers les autorités supérieures".

Comment une telle humiliation et discrimination, qui ressemblent à s’y méprendre aux mesures d’exception liberticides contre le voile qui sévissent en France, peuvent-elles avoir pour cadre un pays musulman, de surcroît sous Abdel-Ilah Benkiran, un islamiste dit « modéré » promu chef de gouvernement par Mohammed VI ?

On n’ose imaginer l'impensable, à savoir que le Maroc serait influencé par le modèle français, qui n'est pourtant plus un parangon de vertu depuis belle lurette, au point d’importer sur son sol une de ses spécificités les moins honorables : la diabolisation du voile…

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Djamila
519 points

"Dans un pays où le souverain omnipotent est le Commandeur des croyants ?" !!!!!!!!!! ha ha ha, morte de rire ! Mais qui, à part les marocains et encore, croit encore à ça ???

X
Djamila
519 points

Vous croyez vraiment que ce sont les musulmans qui gouvernent au Maroc ??

X
yukof
284 points

déja le coup du violeur qui pouvait échapper a la prison en épousant sa victime nous avait prouvés que la justice marocaine a complètement écarté le droit et la jurisprudence islamique pour se baser des traditions kofars marocaine antérieures a l'islamisation du pays .

et maintenant des femmes qui sont interdit d'accès a l'éducation parce qu'elles pratique leurs religion , qui est censé selon les droits de l'homme , ne pas etre un motifs d'exclusion ou de discrimination .

X
samia77
39 points

Le Prophète (paix sur lui) a dit: "viendra un temps où la condition de celui qui voudra rester ferme sur sa religion sera comparable à celle d'un homme qui tient une braise dans la paume de sa main." (Tirmidhi)

X
kirem
5 points

Je trouve cela triste pour ces jeunes filles, nous sommes dans un monde ou le menteur devient vérité et l 'honnête est traité de menteur (signe de fin des temps), que va faire M6 "le protecteur de Qods "? rien comme il l'a toujours fait, c'est quoi le prochain but au Maroc? légaliser l'homosexualité? il est temps que le peuple marocain vire tous ces bon a rien

X
tanglung
18 points

Quelle honte de voir ca!!! Quand je pense que ce Mohammed vi Honte a toi, ! Courage, mes soeur marocaines, qu'Allah vous soutienne!

X
Liliane Bénard
-309 points

Le fait que cette exclusion ait lieu au Maroc signifie que les juristes musulmans discutent. Certains sont pour le hijab, d'autres pour le niqâb devant la loi islamique.

La direction d'un collège veille à la tenue des élèves et elle dispose d'un règlement intérieur qui s'applique à tous les élèves.

Il est clair qu'interrompre la scolarité d'une élève est grave, au Maroc comme ailleurs. Il convient que les juristes s'accordent pour leur pays.

X
Cheminot
20 points

Desolé, Mais l'info et Le témoignage des jeunes fille n'est pas la réalité des faits,les jeunes collégiennes sont nombreuses à porte le hijab dans cette établissement sans en être exclut , merci à d'avance à oumma. Com de vérifier et rectifier le tir.
C’est un incident peu commun qui s'est produit à Tanger il y'a plusieurs jours. Quatre élèves ont été interdites d'accès à leur école, car leur voile ne respectait pas les règles en vigeur dans l'établissement. L’incident a fait le buzz sur le net le week-end dernier. La direction estime cependant que tout ce « vacarme » médiatique était inutile, car il ne s'agit pas d'un problème de voile.

La semaine dernière, quatre élèves de l’institut Ibn Sina de Tanger sont arrivées à l’école vêtue chacune d’un voile long couvrant le buste et les bras. Or, dans les établissements scolaires au Maroc, le voile ne doit pas couvrir intégralement le tablier de l'élève.

X
Cheminot
20 points

. La direction leur a ainsi interdit l’accès à l'enceinte du collège pour cause de tenue incorrecte.

L’affaire a été récupérée par les médias, créant le buzz sur le net. Dans un mini reportage, les jeunes filles se revendiquent d’être des « salafies ». L’une d’elle, se dit libre de s’habiller comme elle le souhaite. Pendant six jours environ, elles n'ont pas pu assiter aux cours.

« Le problème ne nécessitait pas tout ce vacarme »

Nous avons contacté la direction de l'établissement en fin de matinée pour en savoir plus. « Le problème est résolu, les jeunes filles sont en classe », s’empresse de dire M. Mansouri, directeur de l’Institut Ibn Sina. En effet, depuis ce lundi matin, les jeunes filles ont repris les cours. D’après le directeur, l’incident qui s’est produit dans son école « ne nécessitait pas tout ce vacarme [médiatique, ndlr]. Tout ça pour rien », dit-il avec force.

X
Cheminot
20 points

M. Mansouri tient à clarifier un point : ses élèves « n’ont pas été exclues ». De plus, il n’est pas question de voile, affirme-t-il, précisant que « le voile n’est pas interdit. Il faut juste le porter selon les règles en vigueur au sein de l’Institut ». « Elles n’ont pas été admises à l’école parce qu’elles ne portaient pas le tablier. Une fois qu’elles ont accepté de remettre l’uniforme, elles ont été réadmises », explique le directeur.

Pas de mesures disciplinaires

Les choses sont donc rentrées dans l’ordre à l’institut Ibn Sina, si bien que les quatre élèves ne seront pas traduites au conseil de discipline pour leur comportement. « Pas du tout », renchérit le responsable de l’école, comme pour éviter d'attirer à nouveau l'attention de la presse. Pourtant, lorsqu’un acte de ce genre reste impuni, il peut parfois pousser d’autres élèves à afficher des comportements contraires aux règles.

X
Hupler
350 points

Le dénommé François ment beaucoup sur ce forum.Il fait de nombreuses références floues, imprécises et non vérifiables.

Je lui avais notemment demandé de préciser la référence à une citation de Hassan al Banna qu'il a du inventer ou picorer dans des sites d'extrême droite qu'il doit certainement fréquenter assidument.

Alors François j'attend toujours.

X
Lou Hache
0 points

Il y a voile ET voile!!!

X
flora de la esperanza
32 points

ne nous en étonnant pas.

il arrivera bien d'autres cas comme celui ci, ou paradoxalement les

ayant droit seront pris pour des traîtres...

Qu'Allah pardonne ceux qui ont offensé ces jeunes collégiennes amîn.

X
flora de la esperanza
32 points

ne nous en étonnant pas.

il arrivera bien d'autres cas comme celui ci, ou paradoxalement les

ayant droit seront pris pour des traîtres...

Qu'Allah pardonne ceux qui ont offensé ces jeunes collégiennes amîn.

X
sahli73
21 points

@Philippe :

"Egalité homme-femme : la France 57e sur 135 pays"...un petit commentaire svp ?

Et arrêtez de nous parler de l'Arabie saoudite, iran..ces pays ne représentent qu'eux même, ils ne sont pas une référence...allez dire cela à nos politiques qui leur déroule le tapis rouge...mais bon il faut bien mettre de l'essence dans sa voiture non ? Il faut bien leur acheter du pétrole non ?
Dans toutes les religions on tue...même les boudistes s'y mettent...et ne me dîtes pas le contraire. Personnellement celui qui tue, qui est violent ne peut se revendiquer d'aucne religion ! C'est incompatible. Et mettez vous dans le crâne qu'il y a des femmes qui portent le voile car c'est leur propre choix...tout comme il y a des bonnes soeurs, des curés, etc etc...

X
Pancole
-4221 points

Monsieur Salhi, simplement pour information : pouvez-vous me dire le classement des pays musulmans dans ce palmares où il est vrai nous ne faisons pas bonne figure?

Quel rang pour l'Algérie, ou l'Iran par exemple?

Et puisque les minorités en France entendent conserver leur mode de vie, pourquoi ne pas faire un classement au sein des minorités pour chaque pays?

En France il est certain que les communautés musulmanes seraient en première place. Je n'ai aucun doute la dessus. Curieusement n'y aurait-il pas une corrélation entre port du voile et égalité homme-femme?

Mais je fais sans doute du mauvais esprit.

X
Pancole
-4221 points

Monsieur Sahli, un petit commentaire?

http://www.slateafrique.com/97455/classement-discriminations-femmes-homm...

Curieux que les pays musulmans soient en queue de liste? Les experts du Wold économic Forum seraient-ils islamophobes?

X
Philippe29
-1392 points

Sahli,

Personne au sein de la communauté musulmane peut se dire représentatif de qui que ce soit... Donc oui, l'Arabie Saoudite et l'Iran ne représente qu'eux-mêmes, mais cela ne doit pas empêcher le musulman lambda de dénoncer les "fascisto-islamistes" de ses pays.

P.S : pourquoi dés qu'on émet une critique sur la société palestinienne les modérateurs de ce site nous censures ?

X
KA
2 points

Et en Algérie !

X
KA
2 points

Heureusement que l'affaire a été médiatisée. Sinon ce baratino-directeur (ou dirlo-baratineur) n'aurait pas fait marche arrière en racontant ces salades ! Et les coups que les filles ont reçus, c'était compris dans les règles ? Faut pas TROP dérailler Cheminot !

X
KA
2 points

et en Algérie !

X
ibn battouta
-3 points

elles n'ont qu'à obeïr ou rester chez elles. Elles ne sont pas plus musulmanes que le roi ou la reine. la réalité toute femme prétendant s'appliquer les règles et les coutumes islamiques n'a pas à se découvrir le visage. L'habit traditionnel de nos grandes mères et mères n'a rien voir avec cette mascarade importée de je ne sais d'où.

X
Braçva
-21 points

@Djamilla: "Vous croyez vraiment que ce sont les musulmans qui gouvernent au Maroc ??"

Mais qu'est-ce que vous racontez?! Evidemment que le Maroc est gouverné par des musulmans!

X
Baatata
9 points

Que vous dites ! Cette triste expulsion montre les ravages du néocolonialisme sur les sociétés anciennement colonisées ou sous protectorat ...

De toute façon, le Maroc n'est pas u pays souverain, dans les faits. Cet Etat n'avait-t-il pas demandé à faire partie de l'Union Européenne ? Quelle honte !

Déjà que l'expulsion des jeunes filles voiéles est insupportable en France, Etat de droit démocratique et normalement respectueux des droits de l'homme et de la laïcité ... C'est d'autant plus insupportable au Maroc qui est de surcoît un pays censé avoir une identité musulmane.