"La veuve de Tsarnaev devrait être en prison à cause de son hijab", dixit une animatrice de Fox News

"La veuve de Tsarnaev devrait être en prison à cause de son hijab", dixit une animatrice de Fox News

Ce qui devait arriver s’est immanquablement produit sur Fox News, lundi soir, une semaine, jour pour jour, après l’attentat de Boston : les plus conservateurs des chroniqueurs de la chaîne s’en sont donné à cœur joie, dissertant, vilipendant, spéculant, pontifiant sur le plateau de leurs divagations islamophobes, devenu le dernier prétoire où l’on cause, l’on juge et où l’on enverrait volontiers sur la chaise électrique…

Le talk show éponyme du très républicain Sean Hannity a offert une tribune royale à Ann Coulter, une consoeur journaliste de droite, cela va sans dire, qui s’est livrée à un réquisitoire infâme devant des téléspectateurs conditionnés comme un jury populaire.

Jouant avec les peurs comme tout dangereux islamophobe sait le faire, la chroniqueuse muée en censeur a déploré que l’attentat de Boston n’ait pas immédiatement gelé le débat sur la réforme de l’immigration - une réforme voulue par Obama qui risque fort d’être fragilisée - et poussant le bouchon encore plus loin,  est allée jusqu’à proclamer qu’elle aimerait voir Katherine Russell, la veuve de Tamerlan Tsarnaev, une américaine convertie à l’islam, derrière les barreaux, non pas pour avoir commis un crime, mais au seul motif qu’elle porte le hijab.

"Je me moque de savoir si elle était au courant de ce que son mari tramait, elle devrait être en prison car elle porte le hijab", a lancé Ann Coulter, sûre de son effet sur les foules partisanes ou impressionnables à souhait, avant d’enfoncer le clou : "Notre fameuse politique d’immigration ne fonctionne pas, vous savez l’assimilation des immigrants à notre culture, alors que ce sont eux qui nous assimilent à la leur". Et là d’interroger en atteignant des sommets d’abjection : "A-t-elle eu une clitoridectomie ?".

Pris de court, Sean Hannity, quelque peu déstabilisé par la question on ne peut plus déplacée et méprisable de sa collègue en croisade, a bredouillé : "Je, euh, je ne connais pas la réponse à cette question", avant de se reprendre, et de déclarer en bon camarade et républicain digne de ce nom : "Mais votre remarque est pertinente".

Et celui-ci d’enchaîner avec la même verve fielleuse: "Les populations qui immigrent aux USA et qui viennent de pays où est appliquée la charia représentent une vraie menace, car ils ont tous été forcément radicalisés", tout en suggérant de soumettre tous les étudiants étrangers à un examen approfondi, de peur qu’ils ne soient des terroristes en puissance.

A ces mots jubilatoires, Ann Coulter a repris la parole pour asséner sa vision des choses et du monde : "Notre politique d’immigration n’est en rien profitable à  l’Amérique, mais elle sert uniquement à solutionner les problèmes internes des autres pays. Nous accueillons les radicaux de Russie, les analphabètes, les non qualifiés, les travailleurs peu qualifiés, les personnes âgées qui vont bénéficier de notre système de santé et de soins de qualité. Non, les politiques d’immigration devraient profiter à votre pays, et pas aggraver la situation et créer des problèmes supplémentaires".

Avec un tel tandem et ce numéro bien huilé d’incendiaires du petit écran, soufflant à tour de rôle sur les braises de la haine, nul doute que Fox News a dû exploser son record d’audience, et ce, même si c’est au détriment de la manifestation de la vérité sur l’immigration, qui est tout autre et bien moins apocalyptique : "les entreprises américaines appartenant à des immigrants emploient un Américain sur 10, générant 775 milliards de dollars de recettes pour l’économie américaine et plus de 125 milliards de dollars en salaires", selon le rapport étayé publié en 2012 par le Partenariat pour une nouvelle économie américaine.

commentaires