Un TVshow norvégien met en scène des conversions d’ados à l'islam pour voir Justin Bieber en concert

Un TVshow norvégien met en scène des conversions d’ados à l'islam pour voir Justin Bieber en concert

Si notre accablement face à l’indigence de certains programmes télévisuels était hiérarchisé, il classerait en premier la consternation qui nous saisit devant l’exploitation de l’islam, infiniment bête et méchante, par une émission norvégienne qui n’a d’humoristique que sa prétention à faire rire.

Car c’est en vain que l’on a cherché, mardi dernier, le comique de situation sur le plateau de « Anne-Kat », où des jeunes filles, toutes des inconditionnelles de Justin Bieber, étaient appelées à relever un défi censé provoquer l’hilarité générale : se démaquiller, revêtir un hijab, réciter la Shahada, et se convertir, le tout en un temps record et en direct, afin d’obtenir des places gratuites pour applaudir leur idole. A croire que Justin Bieber valait bien ce pitoyable simulacre…

Alors que le producteur a botté en touche devant l’émoi suscité par ce show de bien mauvais goût, Halyor Northug, l’évêque de l'Eglise luthérienne norvégienne, s’est dit indigné par cette illustration du "profond manque de compréhension envers les gens de foi, et l’importance que revêt pour eux leur religion", ajoutant : cette émission "est l’exemple même d’un spectacle où l'ironie et le manque de respect se transforment en quelque chose de tragique."

Que ne feraient pas des producteurs de télévision de caniveau pour entraîner les foules dans le niveau zéro du divertissement, et pire encore que ne feraient pas des adolescentes en pleine « Biebermania » pour sacraliser une piètre idole ? Dans la hiérarchisation de notre accablement, c’est ce triste constat qui arriverait en second, et ça c’est loin d’être risible.

Publicité

commentaires