Vendredi 22 August 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

L’Algérie, à l’heure des contrôles de la virginité des femmes

L’Algérie, à l’heure des contrôles de la virginité des femmes
fr
http://oumma.com/sites/default/files/police_algerienne.jpg

Médecins, avocats, et a fortiori victimes, tous sont atterrés et profondément heurtés par la recrudescence de contrôles routiers, qui sortent des clous fixés par la loi, pour interpeller des jeunes femmes au détour d’une rue et les conduire, sous bonne escorte, à l’hôpital le plus proche afin de leur faire subir des tests de virginité.

Partagez :

Ce genre de pratique "représente un choc pour une jeune fille, je ne vois pas pourquoi on lui ferait subir ça". "C’est une atteinte et une blessure du corps et de l’esprit, une humiliation, c’est comme si on l’avait violée". C’est une psychologue de renom, Madame Zermili, oeuvrant au sein de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem), qui, dans les colonnes d'El Watan, a mis des mots réprobateurs sur une pratique ahurissante et illégale, dont l’inquiétante banalisation n’augure rien de bon pour la cause féminine, et n’honore pas ceux qui l’appliquent avec un zèle redoublé frisant l’excès de zèle : les agents de police algériens.

Médecins, avocats, et a fortiori victimes, tous sont atterrés et profondément heurtés par la recrudescence de contrôles routiers, qui sortent des clous fixés par la loi, pour interpeller des jeunes femmes au détour d’une rue et les conduire, sous bonne escorte, à l’hôpital le plus proche afin de leur faire subir des tests de virginité.

Ce dévoilement, sous la contrainte, de l’intimité féminine, généralement de jeunes filles en fleur, mais aussi parfois de femmes plus âgées, est un supplice d’autant plus cruel qu’il est illégitime et illicite, plongeant l’Algérie dans les heures sombres d’un obscurantisme culturel dont l’islam s’est toujours démarqué, en l’éclairant à la lueur de la sacralisation de l’intimité de tout un chacun.

Alors que la corruption gangrène l’autre rive de la méditerranée, et que les voleurs et auteurs des pires forfaitures courent toujours, la police algérienne se défoule sur des proies innocentes, autrement plus faciles à prendre dans les mailles de ses filets, et peu importe si la loi doit être contournée et, elle aussi, violée pour remplir son quota d’examens de virginité.

Une mission, placée sous le signe d’un abus de pouvoir caractérisé et d'un patriarcat revigoré, dont les forces de l’ordre se sont auto-investies, puisque dans la plupart des cas, les familles des jeunes filles ainsi arrêtées, soit à leur retour d’une fête d’anniversaire, soit d’un pique-nique, ne sont pas informées de leur interpellation, et n’apprennent qu’après coup le test traumatisant qui leur a été infligé.

Gravée dans le marbre, force à la loi, serait-on tenté de s’exclamer face à ces dérives policières alarmantes, dont les sorties de route sont éminemment répréhensibles ! Mais la levée de boucliers des hommes et femmes de loi a beau dénoncer ces graves atteintes à la liberté individuelle et à l’intégrité de la femme, ces arrestations honteuses, suivies d’un test infâmant, semblent être devenues le lot quotidien de la gent féminine en Algérie.

Pourtant, le ministre de l’Intérieur, Daho Ould Kablia, a récemment désavoué ces méthodes sans la moindre ambiguïté : "Cette mesure est tout à fait illégale, inconvenante et inacceptable", avait-il répondu à un journaliste qui l’interrogeait à ce sujet. Alors, que fait la police et sous les ordres de qui ?!

 

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
considerable
9 points

Cela est ignoble. Comment arrêter cela?

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Faut vraiment avoir perdu le "nif" algérien pour se rabaisser à obéir à des directives hiérarchiques aussi répugnantes !

A moins que... mais c'est bien sûr!... ce sera le thème du prochain roman de l'été : sous couvert du rétablissement des bonnes moeurs, des flics ripoux recensent les vierges... encore... disponibles de l'Algérie pour fournir un réseau de prostitution de luxe... waouh, tout un programme !

Wa salâm

X
Liliane Bénard
-309 points

Encore un phénomène sexiste que nul ne devrait tolérer. Il est cruel, injuste et rétro. Je n'imagine pas nos pieux ancêtres pratiquer de telles horreurs. Le Prophète n'a épousé qu'une jeune fille vierge, moins parce qu'elle était vierge que parce qu'elle était intelligente.

Aucun policier ni aucun médecin ne peut mesurer la virginité...

X
nanny
27 points

@ Justine ,

Sans aller jusqu'à cette sophistication dans la perversité, il est indécent, répugnant , dégoutant de soumettre les femmes à ces contrôle abjects.

Sans compter que ce sont tout de même les mêmes hommes qui sont pour quelque chose dans les pertes de virginité.

Dans cette affaire ils sont juges et parties.

Toutes les femmes devraient quitter ce pays et les laisser entre eux . C'était d'ailleurs l'objet d'un sketch désopilant de Fellag. On verra bien ce qu'ils feront tous seuls, bande d'hypocrites!

X
rimas72
63 points

C'est immorale, illégale et complètement pervers. mais le problème, en Algérie, comme partout dans les pays arabes, la police obéit aux instructions de leur chef, même si c'est illégal.
Juste parce que c'est la police, ils se croient au-dessus des lois.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Ma chère Mahi Zohra,

Ce contrôle est du même acabit que le drap sanglant de la nuit de noce : une profonde débilité qui contredit la pudeur islamique !

Alors pour la perte de la virginité des femmes... je me permets d'atténuer quelque peu la responsabilité des hommes : le vélo (il paraît, hein... ) et les plaisirs solitaires pour cause de crise du mariage sur fond de problème économique, ma chère Zohra... ;)

Wa salâm

X
LeDocteur
35 points

Ya Allah, Nous sommes vaincus, fais triompher ta cause !
Et sauve nous de ces gens !
Viens en aide aux opprimés, Protege nous de l'oppression, gare nous de devenir des oppresseurs !

X
tictac
142 points

@ Liliane : ça fait des années que vous fréquentez oumma.com , et pourtant cela ne vous empêche pas de raconter des absurdités . Certes les femmes du prophète ( sbsl ) n'étaient pas toutes vierges sauf Aïcha bénédiction d'Allah sur elle . Mais , elles étaient toutes soit divorcées soit veuves , et non pas des femmes qui ont perdu leurs virginité en dehors du mariage . Donc il faut savoir réfléchir deux fois avant d'écrire n'importe quoi , surtout quand il s'agit du prophète ( sbsl ).

X
Pancole
-4221 points

Avant de pousser des cris d'orfraie comme vous le faites, posez-vous la question du pourquoi de telles pratiques?

D'où vient à votre avis cette espèce de mythification de la virginité? Vous verrez alors que le gouvernement ne fait que répondre aux désidératas des religieux.

Il satisfait par là l'aile islamique de son opinion.

La religion catholique fut dans la même logique mais heureusement ses adeptes ont dépassé cette injonction de pureté dans le droit mythe de la vierge Marie repris par l'islam.
Au passage vous remarquerez que la cérémonie du drap est perpétuéd par les mères gardiennes de l'orthodoxie.

Le machisme de ces deux religions n'est plus à démontrer et il passe par les femmes.

X
Liliane Bénard
-309 points

Je me suis demandée si j'allais répondre à ce nouveau. Lorsque nous disons que le Prophète ne s'est marié qu'à une jeune fille vierge, cela pourrait bien signifier que pour lui la virginité n'était pas la condition première du mariage.

La chasteté des époux est sans doute la condition première d'une union saine, elle concerne les hommes et les femmes. Elle est vécue seul ou en relation et elle est exigée de tout être humain qui ne dispose que d'un seul cœur.

C'est l'éducation qui nous enseigne celà. Elle spiritualise également la virginite qui je le répète n'est pas mesurable.

X
Liliane Bénard
-309 points

La distinction n'est pas entre naïveté et esprit critique mais entre conscience et confusion mentale.

Celui qui est confus, en prise avec l'opinion publique a peu de chance de prendre conscience.

En arabe, la taqwa est la conscience de Dieu qui permet aux croyants de s'orienter vers l'avenir sans être désespérément rétro...

X
Liliane Bénard
-309 points

Qui a oublié que les houries du paradis ni hommes ni femmes étaient toujours vierges....

Les sens des Livres sacrés nous interrogent. Il ne suffit pas d'avoir un esprit d'enfance, encore faudrait-il accéder à des interprétations intéressantes même si elles contredisent des traditions.

X
Liliane Bénard
-309 points

La virginité ne saurait se limiter à un hymen préservé. Elle relie le corps et l'âme, l'homme et la femme...personne n'est né avec cette idée, un produit culturel ( au delà de la nature).,

X
Hamoud
18 points

Merci pour ce texte qui informe des exactions commis en Algérie.

Encore une fois, on retrouve des pratiques païennes qui se caractérisent par : de l'humiliation, transgression, sadisme, sang...
Ces faits sont l'oeuvre d'institutions (religieuse, policière, politique, économique...). L'Algérie est attaquée en interne depuis longtemps mais actuellement il semble se produire une accélaration du processus.

Si l'Algérie a obtenu l'indépendance au niveau micro, ce n'est pas le cas au niveau macro (des institutions). c'était sans doute le deal à l'époque.
Mais les patriotes sont toujours très actifs en Algérie et les descendant de Crémieux et leurs acolytes n'ont pas encore totalement gagné...ils le savent.

X
Liliane Bénard
-309 points

François (suite)
la spiritualité de Muhammad Asad est grande. J'ai traduit son Message of the Quŕân en français. Ma deuxième correctrice en est à la sourate 64...l'éditeur est patient...mais ça va venir...
Ma dernière conférence portait sur Rencontre avec le Prophète Muhammad. Elle traitait de l'expérience religieuse de sa révélation.
Je suis pourtant toujours catholique. Ma participation sur ce blog n'a rien de prosélyte. Elle ne vise qu'à distinguer religions et idéologies ( c'est aussi le thème du premier article d'Oumma aujourd'hui). Il est clair que les idéologies religieuses y compris sont fausses, cela ne nous empêche pas de croire en Dieu jusqu'à notre retour auprès de Lui.
La virginité a certes été au cœur d'idéologies mensongères. Nous savons pourtant que Dieu n'est pas un macho et que personne n'a le droit d'humilier une femme en son nom.
La critique des idéologies a nom la philosophie. Telle est ma discipline princeps.
Il y a plus de musulmans spirituels que de sauvages..

X
nanny
27 points

@ François

Oh,la douce langue pour parler à Liliane sur le point de se perdre !

Je crois reconnaître celle du serpent parlant à Adam et Eve!

@ Liliane

Parler à François de votre magnifique travail sur Mohamed ASAD c'est donner de très belles perles à un gros cochon.

X
Liliane Bénard
-309 points

Chère MAHI Zohra,
N'ayez pas peur du diable !
Muhammad Asad a analysé le concept d'hypocrite et il en a déduit que la faiblesse humaine explique ce travers qui est plus inconscient que conscient. Il ne convient pas de faire confiance aux apparences.
Lorsque François s'adresse aux musulmans, il croit bien faire. La complexité de toute religion le trouble. Elle est aussi celle de tout être humain.
Je ne sais pas qu'elle est la religion de François, peut-être n'en a-t-il aucune. Il ne comprend pas qu'une catholique s'intéresse à l'islam. Son étonnement est sincère même s'il ignore que juifs, chrétiens et musulmans etc...ont reçu des révélations du même Dieu que nul ne peut taxer d'incohérence. Les fautes de logique sont humaines et nous avons les moyens de les corriger ?
Restons pleins d'espoir tout en percevant des opinions publiques à la fois sociales et faillibles.

X
padrre
-2 points

Je ne vois pas ce qu'il y'a de choquant c'est comme un contrôle d’alcoolémie. à condition qu'il y'ait pas d'abus et qu'on puisse contrôler les hommes dragueurs mal polis.

Madama Liliane,

Vous parlez de principes, comment préserver des principes sans contrôle ou repère ? Et en adoptant l'idéologie du "il est interdit d'interdire"

X
padrre
-2 points

Muhammad Asad est une taupe.

X
Indignée
0 points

salam. évidemment pourquoi ça les intéresserait de s'occuper des vrais problèmes ? à vomiiiiiiir