« Irak, l’ombre de la guerre », le reportage intimiste d'Anne Nivat

« Irak, l’ombre de la guerre »,  le reportage intimiste d'Anne Nivat

En totale immersion dans les pays en guerre qu’elle traverse, se fondant dans le paysage et au plus près des populations locales, Anne Nivat redonne ses lettres de noblesse au journalisme indépendant pour écrire l’histoire du temps présent, loin du prisme des médias mainstream.

Dix ans après l’invasion américaine en Irak, dix ans après avoir témoigné du chaos qui s’ensuivit en partageant le quotidien de familles irakiennes, Anne Nivat, qui était intervenue sur OummaTV à ce sujet, se devait d’y retourner, cette fois-ci munie d'une caméra, pour retrouver ces hommes et ces femmes avec qui elle a noué des liens d’amitié et brosser un portrait sans fard de leur pays.

Un an et demi après le départ des derniers soldats étrangers, son reportage intimiste et captivant met des visages sur les victimes d’une guerre honteuse, qui n'est hélas pas finie.

 

commentaires