M.Talbi veut créer une « Association Internationale des Musulmans coraniques »

M.Talbi veut créer une « Association Internationale des Musulmans coraniques »

Penseur musulman de réputation internationale et premier doyen de la faculté des lettres de l'Université de Tunis, Mohamed Talbi envisage de créer une « Association Internationale des Musulmans coraniques ». L'objectif de cette association est de «lutter contre la dictature et l’extrémisme religieux, la défense de la laïcité et le rejet de toute accusation d’hérésie».

Pourquoi le Coran spécialement? L'auteur de Penseur libre en Islam, âgé de 92 ans, et véritable bête noire des islamistes, a répondu dans un entretien accordé à la presse tunisienne que " le Coran unifie tous les musulmans alors que les écoles théologiques divisent. L’école chiite étant, par exemple, une école théologique musulmane différente de l’école sunnite. Ce sont deux écoles si différentes au point que les sunnites considèrent les chiites comme des hérétiques. En Tunisie, il y a des musulmans qui appellent à me tuer. Ils ont écrit sur le mur de ma maison : ‘‘Ici se trouve la demeure de Satan, le chien hérétique, et celui qui le tue accomplira un bienfait aux yeux de Dieu’’. J’ai reçu également des menaces de mort sur Facebook. J’ai porté plainte auprès la police car la loi punit ces forfaits, mais aucune enquête n’a été ouverte et aucun procès-verbal n’a été dressé. Cet Islam qui appelle au meurtre je n’en veux pas. Or le Coran n’appelle pas au meurtre et ne tue pas, je me contrains à ce que dit Dieu et non à ce que dit Malek Ibn Anass ou Mohamed Ibn Abdelwahab. Je ne connais que Dieu qui me parle directement, je prie Dieu et non tel ou tel autre théologien».

Mais la création de cette association se heurte pour l’instant au refus du gouvernement qui, selon Mohamed Talbi, lui demande d'en changer le nom :  «Quand on vous demande de changer le nom de l’association et certains articles de son statut c’est tuer la liberté dans le pays comme au temps de Ben Ali. Voilà qui ne correspond point aux objectifs de la révolution fondée sur la liberté religieuse et la liberté de pensée. L’administration a refusé de nous fournir l’accusé de réception et affirme nous avoir envoyé une lettre, mais nous n’avons reçu aucun courrier. »

commentaires