Jeudi 23 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Des étudiantes anglaises non-musulmanes ont porté le voile toute une journée

Des étudiantes anglaises non-musulmanes ont porté le voile toute une journée
fr
http://oumma.com/sites/default/files/anglaise_voilees.jpg

Il restait alors à trouver le bon concept pour sensibiliser à une autre approche du voile et favoriser une découverte originale de l’islam : proposer aux non-musulmanes de se glisser dans la peau de femmes voilées, le temps d’une journée exceptionnelle.

Partagez :

Et s’il suffisait de passer de l’autre côté du miroir pour démystifier les noirs reflets que nos sociétés nous renvoient du voile, telle est l’idée qui a germé dans l’esprit de l’américaine Nazma Khan, désireuse de tordre le cou aux perceptions négatives fortement ancrées dans l’inconscient collectif, après avoir elle-même fait face, tout au long de son adolescence passée dans le Bronx, à New York, à une mise à l’index éprouvante.

Arrivée aux Etats-Unis depuis son Bangladesh natal à l’âge de 11 ans, juste après le 11-Septembre, souffre-douleur de son école dont elle était la seule et unique élève en  hijab, poursuivant sa scolarité sous les injures des uns, qui la  désignaient à la vindicte en l’appelant Batman ou Ben Laden, quand elle n’était pas apostrophée comme « la terroriste », et sous les quolibets des autres qui pointaient un doigt moqueur vers elle, la traitant de « ninja », Nazma Khan sait mieux que quiconque ce que la symbolique attachée au voile peut avoir de fallacieux et de destructeur.

Si son expérience douloureuse a libéré quelque chose de profond en elle, c’est bien une énergie positive et une créativité débordante pour tenter de réhabiliter un couvre-chef honni, injustement et à dessein. Ses farouches détracteurs ne tolérant qu’un seul voile : celui qu’ils jettent sur les valeurs essentielles que le hijab recouvre.

Loin des centres de pouvoir, forteresses inaccessibles et sous influence, quelle meilleure cible à sensibiliser à une autre approche du voile que Madame Tout-le-monde, non-musulmane comme la majorité de ses congénères occidentales? Il restait alors à trouver le bon concept pour favoriser une découverte originale et passionnante de l’islam : proposer aux non-musulmanes de se glisser dans la peau de femmes voilées, le temps d’une journée exceptionnelle.

L'idée de Nazma Khan, relayée à la vitesse de la lumière sur les réseaux sociaux, a fait florès et des émules, suscitant l’engouement de musulmanes et non-musulmanes au Royaume-Uni, en Australie, en Inde, au Pakistan, en France, en Allemagne. Une liste non exhaustive, qui ne cesse de s'allonger à mesure que les marques de soutien et demandes d’informations affluent des quatre coins de la planète.

Parmi les jeunes femmes qui ont été immédiatement emballées par son concept, les étudiantes musulmanes de l'association islamique de l’Université de Northumbria, à Newcastle, en Angleterre, ont décidé de le décliner dans une grande opération de sensibilisation à la religion musulmane.

Une semaine pour tout savoir sur les grands principes de l’islam, pour déconstruire les idées reçues, et pour relever « le Défi du Hijab », l’Université de Newcastle s’est mise, début février, à l’heure de l’accès à la connaissance pour tous et toutes, seule à même de faire tomber bien des barrières, même les plus infranchissables…

Les réactions des étudiantes non-musulmanes n’ont pas tardé, toutes à l’unisson pour se réjouir d’une telle initiative : "Je pense que les gens ont une très mauvaise conception et compréhension de l'Islam", a déclaré Samantha McGregor, heureuse d'avoir participé à l’opération, renchérissant : "Aujourd'hui, et grâce à cette action très intéressante, j'ai complètement changé d’avis."

Véritable clou de la semaine, le "Défi du Hijab" a attiré nombre de challengers non-musulmanes, prêtes à se voiler pendant toute une journée et à s’exposer à tous les regards, en allant se promener dans les rues de la ville.

Ce test grandeur nature s'est s'avéré riche en enseignements : "J'ai trouvé que les gens me regardaient beaucoup, me fixaient même. Je ne sais pas comment interpréter leurs regards, s’ils pensaient que j’étais ridicule ou s’ils doutaient que je sois réellement musulmane", a confié Samantah McGregor, avant de s’exclamer visiblement marquée par l’expérience : "J'avais envie de leur dire: Arrêtez de me regarder! J'ai rien fait de mal !"

Son amie, Jeanna Spencer, qui était aussi de l’aventure, a été, pour sa part, particulièrement réceptive aux valeurs liées au hijab : "J'aime l'idée de porter le hijab afin que seul l’époux puisse voir la chevelure de sa femme, comme un privilège", a-t-elle commenté, avant de préciser : "Cette expérience m’a permis de réfléchir aux motivations qui animent les femmes qui portent le foulard, aux raisons qui poussent à cacher les cheveux et à ne les montrer que dans l’intimité, mais également à la notion de modestie".

Pour l’une des organisatrices de l'événementiel, cette semaine inédite, qui a été ponctuée d’exposés et de plusieurs rencontres/débats, est à marquer d’une pierre blanche : "Cette opération a permis de montrer que les musulmans et les musulmanes sont des citoyens comme les autres, et que l’on ne devrait jamais juger un individu sur son apparence", a insisté Rokeya Begum, membre de l’association islamique de l’Université de Northumbria.

"Le défi du Hijab a mis en lumière que le port du voile relève d’un choix personnel et mûri, que nous sommes heureuses de le porter, et que nous ne sommes ni opprimées, ni soumises, et encore moins des pasionaria", a-t-elle conclu, comblée par le formidable impact sur les mentalités d'une opération qui a tenu toutes ses promesses. A Newcastle, il y a bel et bien un avant et après "Défi du Hijab", Nazma Khan avait vu juste.

 

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Pancole
-4221 points

Moi je me plais a imaginer une journee ou toutes les musulmanes voilees se montreront, chevelure au vent, pour voir comment cela fait lorsqu on est libre de faire ce que l on veut de sa beaute.

X
kamel
83 points

@ palazzo

Ne confonds pas "PUDEUR" et "dévergondage".
La beauté est quelque chose d'intime et subjective.
Toutes les femmes libres ne sont pas forcemment celles qui ne portent pas le voile, il n'y a qu'à voir comment est traitée la femme dans les socités consumeristes occidentales.
Elles sont devenues des femmes objets malgré elles.Elles sont considérées comme de la chair mercantile qu'on utilise pour vendre aussi bien des produits de beauté que des voitures ou des yahourts!Les femmes pseudo libres sont manipulées par ces sociétés matérialistes qui n'ont que faire de la femme, de sa condition et de sa journée!
La traite des blanches, le proxénétisme, les mères porteuses, les femmes de ménages, les femmes esclaves, les femmes battues etc....
Comme dit un célèbre hadith du prohète mohammed (SWS):
si tu n'as pas de pudeur alors fais ce que tu veux!

X
tanglung
18 points

Palazzo,tu peux toujours rêver, p'tit gars ! De plus en plus de femmes arabes se mettent à porter le voile par le seul désir de se rapprocher de leur créateur ! beaucoup de femmes américaines, sud américaines, italiennes..se mettent à porter le voile. Le voile n'est pas un signe de soumission aux hommes, petit Palazzo, mais un aboutissement spirituel. Le phénomène est inverse, petit palazzo ! Non seulement il y a un retour aux sources pour les jeunes femmes arabes mais un très vif intérêt pour l'ISLAM des femmes occidentales ! CONTINUEZ A NOUS FAIRE LA PUB, LES ISLAMOPHOBES ! l'ISLAM NE SAIT JAMAIS MIEUX PORTEE QU'ACTUELLEMENT! lol

X
oc12
9 points

j'aurais écrit "où" mais soit.
en fait elle font déjà ce qu'elles veulent de leurs beauté, mais pas cheveu au vent (et puis dans certains pays d'Europe ou d'Amérique, c'est déconseillé, la rigueur de l'hiver n'incite pas à se dévoiler).
Par contre vu l'expérience, on pourrait tenter une approche similaire au hasard, en Iran et en Arabie Saoudite (et les colonies juives?et certains coins bien sous l'emprise de la Communion Orthodoxe?).
Encore que, ce devrait être les hommes qui doivent se travestir en femme en cheveu.

X
Shérine
4 points

Palazzo justement elles sont libres ces femmes, elles sont libres de mettre le voile ! Il faudra un jour comprendre que c'est un choix et un choix LIBRE pour la plupart des jeunes femmes musulmanes qui vivent aujourd'hui en Europe !
Elles mettent le voile pour Dieu et il faudra que vous le compreniez !
Laissez les gens s'habiller comme ils veulent : c'est sa la
liberté !

X
Tout simplement moi
3 points

Ces femmes voilées se soucis très peu de vos envies.
Ces femmes doivent être plus libre que votre esprit étriqué.
Pour vous la liberté d'une femme se mesure aux centimètres de physique dévêtue?
Aujourd'hui il serait temps qu'en France on comprenne que l'Islam n'est pas une religion sous tutelle du citoyen moyen qui porte des jugements de valeur dénués de tout sens.

X
Baatata
9 points

Moi je me plais à imaginer une journée où toutes les athées en décolleté découvreront complétement leur poitrine, pour voir comment cela fait lorsqu'on est libre de faire ce que l'on veut de sa beauté.

X
Djamila
519 points

Excellent commentaire Kamel !
C'est vrai que les femmes occidentales sont de véritables objets sexuels, il n'y a qu'à voir la une des magazines féminins, les pubs dans le métro et dans les magazines, à la télévision, c'est une véritable catastrophe.
Je trouve excellente l'idée de ces jeunes filles anglaises non musulmanes d'avoir revêtu le voile, une façon de vivre le quotidien de millions de musulmanes sur lesquelles des regards scrutateurs et malveillants sont posés chaque jour. Je le constate chaque jour, dans la rue, le métro, le bus...

X
rimas72
63 points

Pallazo !

C'est quoi l’intérêt ? Pour que vous puissiez vous rincer l’œil ?

X
Liliane Bénard
-309 points

Une idée de génie et qui marche !
C'est un souffle pur dans ce monde chaotique. Bravo donc à Nazma Khan et au relai internet
Ce défi du hijab est bien vu : il montre que celle qui le porte musulmane ou non "n'ont rien fait de mal". Elle donne aussi l'occasion de réfléchir sur la pudeur et la modestie. L'occidentale qui porte le hijab porte sur son corps un vêtement qui rassemble tant de femmes. Elle peut aussi percevoir le regard des autres et juger de leur folie. Elles ne font pas de mal et créent de plus un bien énorme pour la société qui doit apprendre qu'une femme a le droit de se vêtir à son gré et qu'il y a une solidarité féminine.
Le défi des femmes aux seins nus est d'un autre ordre. Elles revendiquent aussi une liberté mais elles courent des risques différents. Elles voudraient montrer aux hommes que leur absence de costume ne permet pas l'irrespect. Elles non plus ne font pas de mal.
Ces défis ont des sens, celui du hijab est un beau défi, un lien social entre l'orient et

X
Liliane Bénard
-309 points

Ce défi du hijab crée des liens entre toutes les femmes de la terre. Le défi des seins nus nous rappelle que des africaines ne voilent pas leur poitrine sans toutefois manquer de pudeur dans des sociétés différentes.
La loi islamique restreint cette liberté, surtout lorsque ces femmes changent de société. Elles peuvent alors participer au défi du hijab !

X
Rachid Zani
-302 points

Women in chains

"It's a world gone crazy keeps woman in chains

It's under my skin but out of my hands"

X
Laila
-21 points

C'est assez spécial que votre monde de voiles, qui sont en fait des indices qui signifie que l'homme musulman n'a pas de contrôle sur ses pulsions sexuelles dès qu'il voit un bout de chair.La corrélation à faire réside dans la sourate 24 verset 31.``Et dites aux croyantes de baisser leur regards, de garder , de garder la chasteté et de ne montrer leur atours que ce qui en parait et qu'elles rabattent leur voile sur leur poitrine et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leur maris, ou à leur père, ... ou aux femmes musulmanes ou aux esclaves qu'elles possèdent ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes...Tout ceci, nous indique clairement qu'il s'agit de ne pas susciter le désir sexuel du mâle ne pouvant se contrôler à la vue d'une parcelle de corps de femme.Femmes voilées,faites preuve d'ouverture à votre tour, retirez ce voile afin de vivre selon la culture d'accueil pour voir.Serai-je publiée seulement?

X
Ines16
1 points

Une femme non voilée qui a marché dans les rues d'Alger dans les années 90s, qui a entendu les menaces et les insultes fusant de la part d'hommes moins éduqués, moins propres, moins pudiques qu'elle et qui se donnaient tous les droits, juste parce-qu'ils sont "hommes", comprend pourquoi le voile est une injustice faite aux femmes. Alors, vous les femmes musulmanes qui vivez en Occident et qui avez tous les droits, de vous voiler, de vous dévoiler, ne tombez pas dans le piège de ceux qui vous impressionnent par leurs belles paroles et qui disent vouloir votre bien. Marchand de mode ou de Hidjab, leur maître mot est: le CONTROLE, le CONTROLE, toujours le CONTROLE sur votre corps. Comme dans toute bonne vielle société patriarcale. Capitaliste ou Islamiste sont les deux faces d'une même pièce. Sachez, vous les femmes que vous êtes le grand enjeu du futur. Ne soyez pas les marionnettes de ceux qui veulent vous déshabiller comme de ceux qui veulent vous voiler. Vous êtes libres!

X
Benoit
-4 points

Etre libre de se voiler est une chose, être libre de se dé-voiler (d'enlever son voile sans subir les foudres ou le mépris de l'oumma) en est une autre...

X
Rachid Zani
-302 points

"Personne n'a entendu parler de cette loi et il ne me semble pas que les médias en parlent aussi..." commentaire à propos de la loi anti-nounou voilées votée le 17 janvier 2012.

En tout cas,vous admettez Valeurs-Chrétiennes ou alors ne le savez vous pas encore,que c'est bien la télé qui guide vos pas quand elle dicte vos pensées.C'est plus aux valeurs télévisuelles qu'il s'agit. Mais s'il apparait par ailleurs que les musulmans puissent aimer ou pas qu'on les rosse n'est pas sans vous rappeler la flagellation du Christ avant sa crucifixion et que depuis,cette pratique s'appliquent pour faire pénitence.Nos affaires sont les vôtres et nos meurtrissures également.

Bien à vous!

X
AliyahBen
5 points

Super bonne idée! Kamel tu as super bien répondu je suis d'accord avec toi. Les femmes qui mettent le voile sont soumise à Allah et pas aux hommes nuance. Si nous les femmes msulmanes seraient soumise aux hommes, là je pense qu'on seraient decolté Cheveux au vent or ce n'est pas le cas. On es libre hamdullah toute en restant HALAL.

X
Volterre
-15 points

"Si nous les femmes msulmanes serions soumises aux hommes, là je pense qu'on serait décolletées cheveux au vent or ce n'est pas le cas. On est libres hamdullah"

Super bonne idée, Aliyah ! Pour savoir comment réagiraient votre père, votre frère ou votre mari, faites l'expérience. Après tout, vous ne risquez rien puisque vous n'êtes soumise qu'à Dieu.

X
alice
-2167 points

Bonjour Rachid,

Ce que tu écris là est de toute beauté et tout à fait dans l´esprit de ces jeunes étudiantes ayant revêtu le hidjab en solidarité , en humanité avec leurs camarades.

Un jour, on m´a dit " si tous les musulmans étaient comme toi, Farida ! "
J´ai alors répondu : Ils le sont et le mal que l´on fait à une de mes soeurs ou à un de mes frères , c´est à moi qu´on le fait ! "

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

En fait, si tout était noir ou blanc, ce serait simple : une partie des Oummanautes auraient raison et l’autre non.
La réalité est plus complexe et chacun peut trouver des arguments en faveur de sa thèse.
Et donc, au risque de mécontenter tout le monde, sur le terrain qu’est-ce que je constate, tout en précisant (comme à chaque fois) que je me garde d’extrapoler à l’ensemble du territoire national :
Je parle des musulmanes que j’ai connu non voilées et qui maintenant portent un voile.
En gros :
Un tiers le porte car cela correspond à une volonté de se rapprocher de leur religion.
L’autre tiers le porte pour ne plus être embêté par l’entourage proche ou par certains membres de la communauté.
Le dernier tiers le porte par réaction face à l’islamophobie et qui se résume par cette phrase : L’islam est stigmatisé et bien, ras le bol, je vais montrer que je suis musulmane.

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

Suite :

Dans le premier tiers, on est dans le désir de se rapprocher d’Allah, dans le deuxième, on supporte la pression phallocratique et dans le troisième, on défend son identité face à l’islamophobie ambiante.
Tout le monde pouvant ainsi trouver des arguments pour être pour ou contre le voile, c’est une discussion sans fin … sans fin … sans fin :-)

X
Hanafy
41 points

"Tout le monde pouvant ainsi trouver des arguments pour être pour ou contre le voile, c’est une discussion sans fin … sans fin … sans fin :-)"

...et dont JP Chambard se charge de siffler la fin de la récré ;-)

X
Pancole
-4221 points

Monsieur Chambard, vos trois explications concernant le port du voile sont vraisemblables mais aucune n est acceptable.

La premiere concernant l obligation religieuse ne tient pas la route. C est une tradition anterieure a l islam et qui n est pas propre a cette religion. Le voile est culturel pas cultuel.
Il est discute au sein meme de la commumaute religieuse. Et s il devait s agir de preserver sa pudeur seul le voile integral serait une reponse convenable, car nombreux sont les visages maquilles et les tenues parfaitememt coquettes. La religion a bon dos et sert les hommes dans leur jalousie morbide. Expliquez moi pourquoi les vieilles femmes, qui devraient etre dispensees de cette obligation, font pression sur les jeunes filles pour perpetuer cette tradition?
La deuxieme concernant la pression communautaire est evidente. Le voile est un marqueur social et accompagne une vision de la societe qui n est pas conforme a l idee que s en fait la majorite de nos concitoyens.

X
Hanafy
41 points

Palazzo :

"Le voile est culturel pas cultuel.
Il est discute au sein meme de la commumaute religieuse."

A bon ? S'il est discuté au sein même de la communauté religieuse (sic), vous etes alors doublement non-concerné : vous ne faites pas partie de cette communauté religieuse et vous n'êtes pas une femme (?)

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

@ foulan ibn doulan :
Joli trait d'humour :-)))
Cordialement

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

Palazzo a écrit : Monsieur Chambard, vos trois explications concernant le port du voile sont vraisemblables mais aucune n'est acceptable.

Non Palazzo, je ne donne pas d'explications, j'écoute des musulmanes et je fais la synthèse de ce que j'ai entendu. Ensuite, je ne discute pas de savoir si c'est acceptable ou non.

D'autre part, si le simple voile est effectivement antérieur à l'islam, le hijab me paraît être lui, bien islamique.

Cordialement

X
Yasmina
-348 points

le site "Queens of Islam" de l"égérie des converties, voilées, américaines: Nicole Queen, ex rebelle, photographe des celebribés et amies des rocks stars

http://thequeensofislam.blogspot.com/

enjoy!