Hugo Chavez, le grand ami des Palestiniens, s'est éteint

Hugo Chavez, le grand ami des Palestiniens, s’est éteint au Vénézuela, rendant les armes, à 58 ans, devant un cancer qui le rongeait depuis deux ans.

Hugo Chavez, le grand ami des Palestiniens, s'est éteint

Hugo Chavez, le grand ami des Palestiniens, s’est éteint au Vénézuela, rendant les armes, à 58 ans, devant un cancer qui le rongeait depuis deux ans.

Alors que Caracas n’est plus qu’une longue procession de centaines de milliers de personnes en deuil, nous rediffusons une des interventions très marquantes du défunt président Vénézuélien, lors d’une réunion publique tenue en 2010, au cours de laquelle il dénonçait avec la plus grande véhémence l’abordage meurtrier de la « Flottille de la paix » en route vers Gaza par les forces maritimes israéliennes, et fustigeait la complicité des Etats-Unis, incarnée par l’homme du changement dans la continuité, Barack Obama.

C’était une des grandes et rares voix à s’élever avec force pour condamner la prime à l’impunité offerte à Israël, au-dessus d’une omerta assourdissante et d'un océan de duplicités. Joignant le geste à la parole, Hugo Chavez avait rompu ses relations avec l'Etat hébreu en réaction à l’opération sanglante "plomb durci" et ses crimes de guerre perpétrés dans la bande de Gaza, fin 2008.

commentaires