Mercredi 27 August 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Voilées et coquettes

Voilées et coquettes
fr
http://oumma.com/sites/default/files/muslimah.jpg

Le présent article n’a pas pour but de débattre de l’obligation religieuse ou pas du port du voile, mais plutôt de souligner que ce dernier peut se muer en un vêtement de séduction, comme un autre, suivant l’évolution de la mode.

Partagez :

Loin d’être uniforme, le port du voile,  qui se décline de plusieurs façons,  est présenté  par celles qui ont choisi de le porter comme l’expression de la pudeur féminine, voire  comme  un acte de piété.  Le présent article n’a pas pour but de débattre  de l’obligation religieuse ou pas du port du voile, mais plutôt de souligner que  ce dernier peut se muer en un vêtement de séduction, comme un autre, suivant l’évolution de la mode.

Le voile porté par les filles, au début des années 80, se caractérisait par une sobriété, pour ne pas dire une certaine austérité reflétée par des couleurs sombres et une absence totale de maquillage. Deux décennies après, le look  « des sœurs » a radicalement changé, et laisse paraître un sens évident de l’esthétisme, un goût prononcé pour la mode et une volonté de séduire totalement assumée.

Des sociétés musulmanes de plus en plus « ouvertes » sur l’extérieur, conséquence d'une mondialisation qui  n'épargne pas les religions,  des filles de plus en plus investies dans les études et le marché de l’emploi,  sont autant d'évolutions qui  ont sorti le voile de  son identité   « religieuse » pour le plonger dans l’ère de la consommation, devenant ainsi un vêtement comme un autre, épousant la mode et les canons de la séduction féminine. Les filles voilées en France illustrent parfaitement cette mutation qui affecte une bonne partie du monde musulman. 

Malika 22 ans, étudiante en droit à Paris, est du genre raffiné : « Je porte le voile, mais je suis avant tout une femme. J’aime être élégante et porter de jolies couleurs pour mon voile.  Je me maquille légèrement.  On peut rester pudique sans négliger son apparence ».

Quant à  Samia 25 ans, télévendeuse dans une société de vente par téléphone, elle  justifie son look plutôt fashion par l'emploi qu'elle occupe « Je ne vais pas en représentation commerciale,  mais je travaille avec d’autres salariés.  Je tiens à faire bonne impression par ma tenue. Je ne cherche pas à séduire, mais avant de porter le hijab, j’adorais la mode. J’aime marier mon  voile avec des tenues plus élaborées». Lorsqu’on lui  objecte que le port du voile ne doit pas,  selon certains « savants », laisser  apparaître les formes du corps, Samia rétorque : « Je suis une fille sérieuse, très pratiquante. Un imam m’a affirmé que l’essentiel est le port du voile. Je ne vois pas où est le problème. » 

Plus soucieuse de la non visibilité de son corps, Fazia, 24 ans,  a opté  pour l’ abaya (ndlr : longue robe et ample coiffée d’un hijab ), afin de  dissimuler les formes de sa silhouette:  « Quand on décide de porter le voile, il faut aller jusqu’au bout de sa philosophie. La pudeur, c’est ne pas monter ses formes. J’ai décidé également de porter un hijab de couleur sombre, pas de maquillage,  juste l’épilation de sourcils, c’est ma seule coquetterie».

La coquetterie est ce qui transparaît d’emblée lorsque  l’on observe le joli visage de Hafida, 23 ans, un condensé de glamour, avec son côté star hollywoodienne et très apprêté, ce qui ne l’empêche pas  par ailleurs d’être particulièrement investie dans une association humanitaire.  

Du mascara couleur sapin pour ses yeux verts, fond de teint marron très clair, rouge à lèvres saillant, Hafida fait tourner les têtes,  y compris celles des barbus qui n’y sont pas insensibles : « Je suis même interpellée par des frères à la barbe abondante qui me demandent en mariage. Je ne vais pas me marier sur une simple demande. Si je m’entretiens, c’est avant tout pour moi et seulement pour moi. Ma foi profonde en Dieu n’exclut pas de me laisser aller. J’entretiens  également mon âme et mon cœur. Les gens vous jugent sur une apparence. Si je suis belle, je ne l’ai pas choisi et n'en tire aucune vanité. Lorsque je me marierai Inchallah, je ne changerai pas. Je veux rayonner pour mon mari et mes enfants à tous points de vue. »

Du look fashion au look sportif, c’est le modèle incarné par Leïla, 19 ans, amatrice de squash: "J’aime me sentir à l’aise dans mes vêtements. Certains se demandent comment je peux associer le voile avec un jean et une paire de  baskets. Je leur réponds aussitôt: le Coran interdit-il de porter des baskets ou des jeans ? Je suis de nature sportive, j’aime bouger et  courir. Il n’y a pas mieux qu’un jean et des baskets. Mon hijab sur la tête ne me gêne guère."

Est-ce à dire que les filles voilées prennent de plus en plus soin de leur apparence ? Oui pour Nabila, 44 ans, coiffeuse/esthéticienne en région parisienne, qui a constaté cette évolution depuis plusieurs années : "Je reçois de plus en plus de femmes voilées, mariées comme célibataires.  Elles sont des femmes comme tout le monde.  Même si elles portent le voile, elles n'en demeurent pas moins exigeantes sur le soin apporté à leur visage et à  leurs cheveux. Car dans l'intimité, elles ne portent pas le voile devant leur époux. Il est légitime de plaire à son mari ».

Mais le voile est-il un atout pour se marier ? Pour  Dalila, 21 ans et non voilée, qui étudie la philosophie à la Sorbonne, cela ne fait pas l’ombre d’un doute. «  Les hommes pensent qu’une fille voilée est une fille sérieuse, qui n’a jamais fréquenté de garçons.  Je crois qu’ils idéalisent ces filles. L’habit ne fait pas le moine. Mais c’est vrai que le port du voile rassure certains « frères » trop focalisés sur ce vêtement, et qui en font une condition de mariage, oubliant qu’une fille ne se réduit pas à un tissu. Derrière le discours moralisateur de certains frères, se cachent  également de véritables voyeurs. Nous savons combien ces  derniers ont le « regard oblique », selon le mot  de Brassens, quand une fille passe. La pudeur, notion compliquée à définir, évolue selon les lieux et les époques».

La signification du port du voile et la façon de le porter sont très liées à la personnalité de ces filles, qui tiennent avant tout à affirmer leur autonomie et leur féminité. Dans des sociétés mixtes, marquées par un consumérisme effréné, le port du voile a été récupéré par l’industrie de la mode qui cherche à lui conférer une dimension esthétique, au détriment d’une définition ethnico- culturelle de  l’éthique de la pudeur par des Oulamas (savants) de la foi musulmane, désormais confrontée à cette nouvelle donne sociétale où le désir de  paraître est intégré dans la manière d’arborer le hijab.

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
jilaliboualem
32 points

HIDJEB

Un beau regard sincère sans leurre
Aujourd’hui ce hidjeb un mystère
Pour tous ceux qui renient l’Heure
Maladie plantée dans leurs cœurs

Nous horripilant de leurs manières
Hypocrites, racistes et querelleurs
De leurs visages vils triangulaires
Grossiers, victimes de leur rancœur

Les sœurs l’ont porté avec honneur
Dans le cœur avec grand bonheur
Obéissantes à leur Doux Créateur
Incha’ Allah avec leur intercesseur

Le Coran, Confédérés et Lumière
Des sourates tellement exemplaires
Vil cet ennemi à l’esprit grabataire
Abjecte, immature et très sectaire

Jilaiboualem
Oumma.com
Oummanautes
Poesie
Le 10/01/2013

X
Liliane Bénard
-309 points

Ces mannequins sont sympa et leurs visages différents et mis en valeur : une manière bien faite de porter le hijab...

X
Pancole
-4221 points

Et moi qui croyait bêtement que le voile avait pour objectif d'enlever toute possibilité à la femme d'éveiller le désir des hommes autres que celui de son mari?
Mais sans doute que le port de ce type de voile est réservé au domicile?

L'islam n'est plus à une contradiction près!

X
tanglung
18 points

Joli poème, Jilali ! nos femmes musulmanes sont des perles !

X
kof2
2 points

"et une volonté de seduire totalement assumée", alors là, il y a forcement quelque chose qui n'est pas assumé...
Etre belle tout en portant le voile synonyme de pudeur bien sur, Dieu est beau et aime la beauté mais volonté de seduire implique provocation de la tentation chez l'autre et ça, ce n'est pas islamique, nous sommes tous d'accord.
Alors, soit c'est la religion qu'on pretend pratiquer soit c'est l'intention qu'on a en mettant ces vetements (volonté de seduire) qui n'est pas assumée...
Personnellement je pense qu'on confond trop souvent beauté pour soi et beauté pour la seduction, et personnellement, je pense que la recherche de seduction (meme si la provocation se trouve aussi dans le style vestimetaire) c'est aussi une façon de parler, d'agir, de marcher etc. On peut etre extrement belle tout en ne cherchant pas "la seduction" mais pour etre quelqu'un qui soit agreable a voir avec de belles couleurs, un visage qui respire la vie...
Il est temps qu'on fasse la difference !

X
tanglung
18 points

Palazzo, ton rôle sur ce sîte est de faire de la provoc ! la contradiction est uniquement dans les esprits tordus comme le tien. Ces tenus ne sont ni courtes ni descriptives. quand on est pervers on l'est quelque soit la tenue que la femme porte ! n'est ce pas, Palazzo ?

X
tanglung
18 points

palazzo, je suis sûr que si tu voyais une vache tu la jugerais provocante !

X
Pancole
-4221 points

Nul doute que si la vache était voilée, je trouverais que le paysan fait de la provocation!
Quant à la vache qu'importe! pourvu qu'elle soit une bonne laitière...

X
Pancole
-4221 points

Tanglung,

Tu devrais relire le texte. On y parle de coquetterie féminine. Et comme le souligne un intervenant pourquoi se montrer coquette et pour qui, sinon pour ceux qui les regardent et donc cela est en totale contradiction avec la prescription du voile qui a pour but de protéger les femmes de la concupiscence masculine?

Dis-moi si je me trompe avant de me traiter de provocateur?

Tout cela montre qu'il est contre nature de vouloir imposer aux femmes, particulièrement aux jeunes filles, des tenues castratrices en les privant de leur besoin naturel de plaire aux autres? Les musulmanes aussi ont des hormones, chasser le naturel il revient au galop, le besoin de séduire est dans les gènes de chacun.

En réalité la pudeur des femmes est un prétexte commode trouvé par les hommes pour défendre leur propriété en chosifiant la femme. La religion est un simple alibi.

Cela ne pourra pas durer éternellement.
On ne peut pas faire prendre longtemps des vessies pour des lanternes.

X
Oummi
2 points

Salamou aleykoum,

Ce que dit cette soeur ( qu'Allah la guide) me choque particulierement:

" juste l’épilation de sourcils, c’est ma seule coquetterie»."

Qu'Allah (SWT) nous reforme et nous guide.

X
Nina
9 points

Oualaikoum assalam,

Effectivement il y a encore hélas beaucoup d'ignorance dans notre communauté. Comme si je le port du jilbab compensait pour l'épilation des sourcils, en quelque sorte !

Qu'Allah SWT nous guide tous. Amine.

Wa salam

Carolina

X
Djamila
519 points

Fazia dit qu'elle porte le voile et s'épile les sourcils : c'est vraiment incompatible. En Islam, il est fortement recommandé de ne pas toucher à ses sourcils...

X
tanglung
18 points

Palazzo, je ne suis pas hors sujet concernant cet article. tu analyses les choses sous le prisme d'une personne chargée à la testostéronne ! Les musulmanes ne sont pas des sacs de pommes de terre ! Etre élégante ne signifie pas être provocante et laisser libre cours à l'expression de leur libido. Nous ne sommes pas des animaux !

X
kof2
2 points

Palazzo, est-il naturel de donner de l'argent a un mendiant au lieu d'aller s'acheter un croissant? n'est-ce pas naturel d'etre egoiste? Et bien si, des recherches sur les enfants le montre, c'est l'eductation par la suite qui va corriger leurs carractere, que devient un enfant qui ne reçoit aucune education de ses parents? Un egoiste, un malpoli, en bref, un "mal elevé".
A partir de là, nous avons effectivement en nous un coté animal dont vous parlez sous le terme de "naturel" et qu'il faut eduquer, qu'il faut orienter. La pudeur en appliquant differents prncipes et le voile est une des prescriptions.
Vous dites aussi que ce sont les ommes qui ont inventé ça pour defendre leurs propriété, alors comment expliquez vous monsieur que les hommes ont aussi des zones de pudeur a ne pas devoiler, qu'ils doivent baisser leurs regards devant d'autres femmes, et beaucoup d'autres...
Alors monsieur, apprenez reelement ce que l'Islam demande avant de diffuser ce genre de message, merci.

X
Liliane Bénard
-309 points

Cet article pose une autre question : le voile peut être intégré, devenant partie prenante de la société de consommation, a-t-il encore un sens religieux ?

X
Liliane Bénard
-309 points

Cet article pose une autre question : le voile peut être intégré, devenant partie prenante de la société de consommation, a-t-il encore un sens religieux ?

X
Yannick Laude
-1127 points

L'article précise dès le début qu'il "n’a pas pour but de débattre de l’obligation religieuse ou pas du port du voile, mais plutôt de souligner que ce dernier peut se muer en un vêtement de séduction, comme un autre, suivant l’évolution de la mode". De fait c'est à tout autre chose que l'on songe en regardant ces ravissantes mannequins, turques je suppose, à en juger par leurs hautes pommettes et leurs yeux bridées si typiques des hauts plateaux anatoliens. Telle des Shéhérazade des temps modernes, leur beau regard aux cils et sourcils si bien travaillés est une invitation à conter fleurette plus sûrement qu'un appel à la prière.

X
Hassan
-1 points

@Palazzo,

La volonté de séduction existe chez tous, marié ou pas, et l'Islam ne le nie absolument pas. Le but de l'Islam est la maîtrise des sens, des envies, des pulsions et autres désirs sexuels, tous présent chez tout être humain, peu ou prou soumis à ces désirs. Ainsi la libération de cet assujettissement , en fait soumission à ces plaisirs de l'âme mène vers la soumission à Dieu. C'est un jihad, et le jihad demande beaucoup de courage. Mais tout ceci est strictement encadré en Islam de sorte que la maîtrise ne se transforme pas en anéantissement des plaisirs. De ce fait, l'Islam n'a rien avoir avec "d'autres alibi" qui préconisent l'abstinence ou le nihilisme : "wa la tansa naSibaka min addounia" "n'oublie pas ton dû ici-bas". Les préceptes de l'Islam sont clairs, la meilleure lecture qu'on puisse en faire est celle qui en respecte la lettre sans trahir son orientation : la maîtrise du plaisir(ie hijab non provocateur), pas sa destruction (i.e. noir de la tête au pied).

X
Hassan
-1 points

Suite @Palazzo,

Aussi vous ferais-je remarquer que la séduction est une notion intérieure à chacun, alors que la provocation est manifestement exterieure ou plus précisément extériorisée. Le noir de la tête au pied peut constituer une provocation dans certains contexte, une grande partie du corps mise à nu peut en être une dans d'autres. Les enseignements de l'"alibi" ne sont donc nullement engagés ici, il y a une source et plusieurs âmes s'y abreuvent à leur manière. Dieu jugera des intentions de chacun.
Pour moi, le hijab devrait être porté pour les raisons que vous avez si bien rappelées tout en évitant de renvoyer une image austère, et cela était bien précisé en préambule. Quelle fâcheuse propension à rattacher une lecture personnelle (cf réaction des intervenants) à une prétendue contradiction de l'Islam. Les musulmans se contredisent, c'est dans les gènes(pour reprendre vos termes), pas l'Islam.

X
KILOW
13 points

voilées coquettes seduire tatati tatata...

ce qu'il faut comprendre c'est qu'en realité une femme voilé ne represente plus grand chose aujourd'hui, alors laissez faire ce qu'elle veut, ca ne signifie plus grand chose.

deja il y environ 10/15ans les jeunes filles portés leur voile avec blouson schott jean moulant et nike air BW, et parfois clope, si on avait le malheur d'en discuter avec elle, c'etait le clash, elle portait le voile par habitude, tradition, conseil mais par religion surement pas.

A quand les bonnes soeurs catho en couleurs gaypride flashi rose bonbon, jamais! ah oui il n'y a que l'islam qui est bafoué modifié aujourd'hui,

bislamma

X
Liliane Bénard
-309 points

Une bonne sœur a choisi de vivre hors du monde. Les musulmanes non. Tous les musulmans ne sont pas non plus des ermites.

Ce n'est qu'en acceptant le pluralisme, c'est-à-dire la multiplicité des vêtements y compris en islam que chacune et chacun verra sa liberté et sa dignité respectée. L'uniforme est un instrument des armées différentes de la société globale.

Je ne m'habille pas chez les grands couturiers mais cet article a raison de dire qu'ils sont capables d'integrer le hijab dans leurs collections auxquelles seules un petit nombre de musulmanes ont accès.

X
Liliane Bénard
-309 points

Et sans doute pas les révolutionnaires égyptiennes, tunisiennes etc....

X
KILOW
13 points

c'est ce qu'on appelle des barbie hijabiste

X
LeParia
0 points

"souligner que ce dernier peut se muer en un vêtement de séduction, comme un autre, suivant l’évolution de la mode"

Alors là, c'est n'importe quoi XD !
Je pense qu'il faut faire la distinction entre deux "hijab" :
- Le hijab de l'intention, il consiste à avoir une tenue décente et pudique, ainsi, avec ou sans voile nous ne serons pas la "bonasse" qu'on remarque.

-Le hijab de convenance, il consiste à s'accomoder du hijab, mais avoir une attitude provoquante.

Je pense qu'une femme, oui, peut être coquette avec un hijab, et rester islamiquement décente. Mais le hijab à mes yeux, c'est avant tout une question d'attitude et d'education avant un simple bout de tissus.

Je précise que je ne suis ni pour, ni contre. Je ne me pose pas de question, je suis un homme, j'ai assez d'obligations en tant que jeune homme à gérer pour ne pas m'encombrer des responsabilités des femmes ;)

X
AliyahBen
5 points

Coquette avec le Hijab? C'est quoi leur but? Attiré le regards des Hommes? Pour faire ça, enlevé vos voiles. Le voile est sencé nous proteger du regards des males mais si tu thabille couverte de la tete au pied avec un voile fluo et le portrait de picasso a la pace de ton visage, jsuis desole mais la ca sert a rien! Jdis pas non pus detre en noir tout ltemps mais pas mettre des couleurs trop flashi.

X
AliyahBen
5 points

Coquette avec le Hijab? C'est quoi leur but? Attiré le regards des Hommes? Pour faire ça, enlevé vos voiles. Le voile est sencé nous proteger du regards des males mais si tu thabille couverte de la tete au pied avec un voile fluo et le portrait de picasso a la pace de ton visage, jsuis desole mais la ca sert a rien! Jdis pas non pus detre en noir tout ltemps mais pas mettre des couleurs trop flashi.

X
AliyahBen
5 points

Palazzo, bien que d'habitude je ne suis pas d'accord avec toi, là je le suis. C'est vrai, la femme musulmane doit plaire a son mari et pas aux autres hommes. Allez-y les hommes, rincez vous l'oeil sur vos soeur musulmane..
ALLAH Y DIQOUM.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Messieurs, la meilleure manière de savoir si on a affaire avec des séductrices c'est de s'en détourner visuellement et physiquement... eh oui, le regard et les pulsions peuvent aussi être maîtrisés.

Le Prophète (paix sur lui) s'était contenté de saisir le menton d'un jeune compagnon pour détourner son regard posé sur la beauté d'un visage féminin.
Douceur, délicatesse, manière raffinée de l'Envoyé de Dieu contrastant extraordinairement avec la goujaterie de la majorité de ses contribules...

Wa salâm