Samedi 25 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

La LDJ invitée à l’Assemblée nationale

La LDJ invitée à l’Assemblée nationale
fr
http://oumma.com/sites/default/files/ldj_5.jpg

Info Oumma. Les membres de la Ligue de défense juive ont été conviés à participer à un débat sur l’antisémitisme qui aura lieu dans l’enceinte de l’Assemblée nationale.

Partagez :

Lundi 18 février, de 14h à 19h, un colloque spécial se tiendra dans la Salle Victor Hugo de l’Assemblée nationale et « sous le haut-patronage de Claude Bartolone », président de la chambre parlementaire. Le thème du jour : « Les sources contemporaines de l’antisémitisme ». Vaste sujet : les angles d’approche seront particulièrement variés comme l’illustre le programme ci-dessous.

Problème : l’organisateur du colloque, Sammy Ghozlan, a invité les membres de la Ligue de défense juive -un groupuscule arabophobe et violent- à se joindre aux débats. Ces derniers le « félicitent » aujourd’hui pour ce geste effectivement audacieux : convier des extrémistes notoires dans une enceinte sacrée de la République. 

Un membre de la LDJ, le 13 février 2013, devant le 229, boulevard Voltaire, à Paris

La plupart des lecteurs d’Oumma connaissent déjà le virulent directeur du BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme) : cet ancien policier, décoré en 2010 par Brice Hortefeux et désormais proche de Manuel Valls, est celui qui a demandé au ministre de l’Intérieur la « fermeture » de notre site en raison, entre autres, de nos décryptages sans complaisance du parcours de son ami Hassen Chalghoumi.

Sammy Ghozlan (à gauche de l’image) et Hassen Chalghoumi

L’imam de Drancy fait d’ailleurs partie de la liste des intervenants du colloque. Son discours sera dévolu à la question d’un « antisémitisme musulman ».

Parmi les convives, il est intéressant de souligner la participation inattendue de François Molins, procureur de la République de Paris, sur le thème de « l’antisionisme militant ». C’est cet homme qui avait délivré aux médias, avec empressement, la version officielle de l’affaire Merah.

Quant à l’écrivain ultra-sioniste Guy Millière, il interviendra également pour annoncer la venue d’une « seconde Shoah » si l’on en croit le programme des débats. A priori, l’intellectuel préoccupé par «l’offensive islamique », devrait compter sur l’assistance morale et physique des miliciens de la LDJ. Ces derniers se vantent d’avoir assuré « sa sécurité » comme en témoigne une photo mise en ligne le 13 février 2012 sur leur compte Facebook.

Le mois dernier, Claude Bartolone, président socialiste de l’Assemblée nationale, avait été interpellé par plusieurs lecteurs de Oumma : nous avions alors révélé que sa candidate désignée pour siéger au CSA, Sylvie Pierre-Brossolette, avait tenu des propos racistes dans le passé. Cette réaction civique ne l’a pas dissuadé de maintenir son choix initial en faveur de la journaliste du Point.

Quelle sera l’attitude des citoyens apprenant que le troisième personnage de l’Etat cautionne désormais, « sous son haut-patronage », la venue -à l’Assemblée nationale- d’extrémistes ayant commis, en toute impunité, de multiples infractions au Code pénal ?

Il ne tient qu’à vous, lecteur citoyen, d’interpeller Claude Bartolone et de lui demander des explications. C’est votre droit.

Par mail : cbartolone@assemblee-nationale.fr

Sur Twitter : @claudebartolone

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
elham
558 points

que claude bartolone sache que l’enceinte de l'assemblée nationale ne lui appartienne pas pour y inviter des fachos de la LDJ, ces gens leur place est derrière les barreaux.

X
Hupler
350 points

Sami Ghozlan c'est ce sinistre personnage qui porte plainte pour antisémitisme contre tout ce qui bouge.

Il avait qualifié le rapport Goldstone de fumisterie.

X
safi benbouzid2
10 points

Cette initiative doit être replacée dans son vrai contexte, à savoir la crise grave que traverse l’état-croupion qui traduit la faillite de la politique messianique, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
- Sur le plan économique. Pour la première fois de son histoire le budget de la guerre va être réduit. Les effets BDS et plus généralement de la crise mondiale se font fortement sentir
- Sur le plan politique. La formation d’un gouvernement traine en longueur à cause de contradictions de première grandeur.
- Sur le plan social. La pauvreté n’arrête pas de s’étendre.
- Sur le plan sociétal. Les femmes sont entrées en résistance contre les oukases vestimentaires, refusent de s’assoir à l’arrière des transports en commun et surtout d’être privées du droit à la prière au Mur du Bouraq. (à suivre)

X
oc12
9 points

des extrémistes à l'Assemblée Nationale, en soit pourquoi pas: on est en démocratie et entre FN et UMP, on doit dépasser la 50aine d'extrémistes en ce lieu.mais on parle bien du mouvement interdit en Israël pour terrorisme?à égalité avec le Hamas ou Alqaida?

X
safi benbouzid2
10 points

- On assiste à un départ massif de jeunes en mesure de s’établir à l’étranger, ce qui fait coup double et prive l’économie d’acteurs efficaces et l’armée de soldats confirmés.

Sur le plan international, l’isolement devient palpable.
Téléguidée par Obama, l’UE envisage sérieusement des sanctions qui peuvent devenir mortelles. Le client européen saura quels biens sont produits dans les colonies, ce qui renforcera le BDS.

Enfin l’affaire du prisonnier X, opportunément exhumée par l’Australie, n’est pas due au hasard, mais fait partie d’une politique de harcèlement. Il n’y a qu’à voir les déclarations embarrassées et les tentatives d’empêcher les médias d’en parler.
En résumé, cette initiative Bartolone n’est qu’une tentative désespérée de créer une diversion ou mieux encore un enfumage.

X
safi benbouzid2
10 points

Le phénomène de l'exclusion des femmes ne se dément pas : Noa Kanteman, 22 ans, récemment montée dans un autobus Egged de Safed vers Ashdod a subi des vexations et du harcèlement de la part de passagers haredim, durant tout le trajet.
Tous ceux qui sont monté dans le bus m'ont dit de m'asseoir à l'arrière ; J'ai refusé. "Ils ont hurlé qu'ils doivent prier très fort car il y a une impureté dans le bus…

Extrait du très sioniste Yediot Ahronoth.

X
tanglung
18 points

Consternant! Ceci dans un institution républicaine ! la fameuse laïcité à plusieurs vitesses ! Quelle hypocrisie, surtout que ce groupuscule de dégénérés, fasciste est interdit aux Etats-Unis, Angleterre, Canada...

X
baraa
419 points

comment les électeurs du 93 peuvent ils accepter que Bartolone soit un de leurs élus ??? il faut préparer la contre-attaque. Celui qui a cassé dans le 93 le communisme, s'apprête à y casser l'islam pour faire place nette aux ennemis de la démocratie, du pouvoir populaire.