Quand le mépris total s’installe au Sénat !

Comment faire reculer les ignorances et les stéréotypes face à l’Islam alors que nos représentants politiques les nourrissent ?

Quand le mépris total s’installe au Sénat !

Dans le cadre des travaux du projet de loi du « mariage pour tous », la commission des lois du Sénat, a procédé mardi 12 février à l’audition des principaux responsables cultuels français. Les propos ci-dessous auraient pu passer au « zapping » et son auteur classé dans le registre « clownesque » s’il n’était un digne représentant de notre République. 

« Mes chers collègues si vous voulez prendre place nous allons débuter sans plus tarder car vous savez aujourd’hui nous consacrons notre après-midi à l’audition des principaux cultes….ça a été un peu compliqué mais bon voilà… ! …Donc nous commencerons par le pasteur Claude Baty qui est le Président de le Fédération des protestants de France, ensuite nous aurons Monseigneur André XXIII, ensuite le Rabbin Bernheim, ensuite le Président du groupe musulman je ne sais plus comment ..euh ! …Monsieur Moussaoui, ensuite les orthodoxes et enfin les bouddhistes. On ne pourra pas dire que le Sénat n’entend pas tout le monde… ! » 1

En parcourant le podcast de cette audition sur LCP, on constate tout de même que Monsieur le Sénateur a le débit rapide, précis et aucune hésitation sur aucun nom ou titre des différents responsables cultuels auditionnés jusqu’au moment fatidique où il semble en perdre son latin, bafouille, avant que le pasteur Baty ne lui vienne au secours en ajoutant « le CFCM » ! (1’08). 

Comment peut-on relayer une image aussi méprisante de la deuxième religion de France dans un lieu aussi important que le Sénat, Temple de la démocratie ? Comment faire reculer les ignorances et les stéréotypes face à l’Islam alors que nos représentants politiques les nourrissent ?

Au fait, qui est ce Monsieur, je ne sais pas, euh…, qui a une mémoire sélective de ses invités ? Ni plus, ni moins que le Sénateur PS, Jean-Pierre MICHEL, rapporteur au Sénat de « la loi du mariage pour tous ». Et si le malaise ne relevait pas d’un simple hiatus ; et si celui-ci était un symptôme révélateur ? Comment peut-on accepter un tel mépris de la part d’un représentant de la République ? La France est diverse, n’en déplaise à ce Monsieur ; les musulmans en sont une composante à part entière et non « un groupe je ne sais comment » ! 

Peut-être faudrait-il que ce Monsieur soit rapporteur du « Respect pour Tous » ?

http://www.publicsenat.fr/vod//130610

1 Propos du Sénateur PS, rapporteur au Sénat de « la loi du mariage pour tous ».

Publicité

Auteur : Kamel Meziti

Historien des religions, enseignant-chercheur

commentaires