Dimanche 23 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Algérie : une campagne en faveur du port du hijab cible des fillettes

Algérie : une campagne en faveur du port du hijab cible des fillettes
fr
http://oumma.com/sites/default/files/algerie_hijab.jpg

Conçue et imaginée par des prédicateurs algériens, sympathisants salafistes, une campagne de sensibilisation pour le port du hijab fait couler beaucoup d’encre à Blida, provoquant l’exact effet inverse de celui qui était escompté par ses auteurs.

Partagez :

Conçue et imaginée par des prédicateurs algériens, sympathisants  salafistes, une campagne de sensibilisation pour le port du hijab fait couler beaucoup d’encre à Blida, provoquant l’exact effet inverse de celui qui était escompté par ses auteurs.

Derrière un prosélytisme à peine voilé, c’est son cœur de cible qui a suscité une levée de boucliers de la part de parents et d’enseignants scandalisés, puisque seules sont visées les fillettes et jeunes filles en fleur, entre 10 et 15 ans.

Dans la tourmente, le secrétaire général de l’association « al-da’wa », à l’origine de cette campagne religieuse qui fait un retour en force national après une opération similaire, mais moins ambitieuse, il y a cinq ans de cela, se targue d’être le promoteur d'un noble projet de société, le « projet chasteté », et affirme, sans se démonter, avoir déjà convaincu 300 jeunes filles du bien-fondé de revêtir le hijab.

Sourd à la clameur de protestation qui monte en Algérie, Hisham Ben Khouda n'est pas peu fier de confier au journal Echorouk que sa campagne bénéficie du soutien de nombreux prédicateurs, dont celui du très controversé Koweïtien Nabil Al-Awadi qui avait déclenché un tonnerre d’indignations en Tunisie en parrainant une campagne identique destinée aux petites filles, et qu'elle s’affichera dans tout le pays.

Néanmoins, sous le feu nourri de critiques, la belle assurance d’Hisham Ben Khouda a perdu de sa superbe, et l’homme, sûr de son fait, s’est fait plus apaisant en prétendant que des psychologues étaient associés à ce « projet chasteté », afin d’accompagner les malléables fillettes sur la bonne voie. Une fois avoir franchi le pas du hijab, un formulaire leur serait remis, dans lequel elles attesteraient avoir compris l’obligation religieuse de se voiler. Un gage de leur choix en leur âme et conscience, en somme…

Parmi les voix qui s’élèvent pour dénoncer les méfaits d’une telle campagne, celle de Chaia Djafri Djadi, Présidente de l’Observatoire Algérien de la femme, dénonce un conditionnement d’autant plus malsain qu’il cible des enfants, redoutant les répercussions sur des adolescentes dont l'illusoire liberté de choix s'en trouvera réduite comme peau de chagrin.

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
queniart56
-234 points

le hijab est contraire a notre religion,

X
Imane
53 points

C'est consternant, mais qu'on laisse les petites filles et jeunes ados tranquilles !
Si plus tard, adultes, elles choisissent le voile librement, Ok, parfait, mais pas à un age où elles se construisent. Et comme par hasard, il y a un koweitien derrière cela!!
Perso, je respecte toutes mes coreligionnaires, voilées et non voilées, l'essentiel, à mes yeux, est ailleurs, dans leur personnalité, leur éducation, leur foi intérieure, leur envie de réaliser des choses. Les musulmanes sont riches de leur diversité, et la différence est une richesse.

X
Liliane Bénard
-309 points

C'est incroyable, un prédicateur évoque la chasteté pour les filles de 9 à 15 ans. Ne sait-il pas que la chasteté est demandée des hommes et des femmes, que les jeunes filles en fleur ne sont pas " le péché" ?
Ce prédicateur est un homme qui demande à ne pas voir la jeune féminité. Il n'hésite pas à la contraindre, qu'elle soit cachée !

Chacun sait bien que les violeurs et les pédophiles disent que ce n'est pas de leur faute ! Va-t-on les croire et éloigner de leur regard toute tentation ! Dans ce cas les recouvrir d'un voile et les éloigner de la société globale qui est faite d'êtres masculins et féminins ?

La jeunesse doit être respectée et non considérée comme une tentation. Ceux qui sont tentés ne doivent pas être excusés mais éduqués, voire même condamnés pour leur irrespect. Pensez-vous qu'un voile va réduire leurs tentations et les rendre plus chastes ? Diront-ils qu'ils ne s'attaqueront plus aux jeunes musulmanes, une bonne question est de savoir ce qu'ils feront des autres

X
khaybar210
-14 points

Assalamu alaykoum,

Le port du hijab est une obligation en Islam et non un choix. Evidemment on est libre de choisir ou non de suivre les obligations et personne n'a le droit de nous les imposer. Le hijab devient obligatoire dès la puberté, ce qui arrive en général entre 12 et 15 ans. Il est donc cohérent de cibler cette tranche d'age dès lors qu'on veut sensibiliser la jeunesse et donc l'avenir d'une communauté au port du hijab. De la même manière que nous l'enseigne le prophète Muhammad (PBSL) au sujet de la prière, il est nécessaire d'amener progressivement l'enfant vers l'obligation en lui suggérant d'accomplir les prières dès l'age de 7 ans, alors que l'obligation débute à la puberté. Ainsi en quoi cette campagne est-elle scandaleuse?
La tournure de l'article et son titre laisse penser que la rédaction d'Oumma, un site que je respecte profondément pour ses prises de positions, ne cautionne pas cette campagne.
Cependant elle suit la sounna du prophète (PBSL). Est-ce problématique?

X
tanglung
18 points

tout à fait! ce n'est certainement pas pertinent de vouloir faire porter le voile si tôt! je pense qu'en Algérie et dans les autres pays arabes, on doit se recentrer sur l'éducation, surtout. Le voile doit être un choix personnel, un cheminement, un aboutissement spirituel. Avant d'instaurer l'interdiction de l'alcool, il y a eu toute une éducation au préalable, à l'époque du prophète (saw), avant de l'interdire, car l'alcool était ancré dans les moeurs. Il faut faire primer la pédagogie et s'inspirer sur la sagesse Divine!

X
Imane
53 points

@ Kououijdiam,

Vous avez vos convictions, certes respectables, mais elles remontent au temps du Prophète (paix sur Lui), et nous sommes en 2013 ! C'est ce dogmatisme et cet immobilisme là qui nuisent à l'islam et à la Ummah. Je ne veux pas vous blesser, mais votre volonté de vivre dans un passé lointain fige l'islam, et ce sont toujours les femmes qui en font les frais.

Le respect de toutes les musulmanes, voilées et non voilées, jeunes et moins jeunes, ce serait déjà un grand bond en avant pour tout le monde, et cela ne vous empêche nullement de vivre selon des rites ancestraux.

X
Yasmina
-348 points

Ce qui me choque moi c'est qu'on "sexualise" les petites filles. D'ou les "fatwa" qui abondent dans ce sens( mariage precoce, voile pour bébé ...)Ces cheikhs sont tout simplement pédophiles, incestueux et misogynes. A la poubelle!!!!!!

Pourquoi ne pas apprendre aux jeunes garçons à baisser leurs regard( conformément au verset 30, sourate la lumière) et à respecter les filles? La chasteté concerne les deux sexes.

rappelons à ce propos que l'islam interdit au croyant de porter longtemps ou à plusieurs reprises un regard concupiscent sur une femme.

X
Asad
-8 points

Et alors? Je ne vois pas le problème.

Ou est le problème dans le fait de vouloir suivre l'Islam tel qu'il a été révélé à Muhammad (paix et bénédiction sur lui)?

"Les femmes en sont les frais", c'est un crime d'incite à porter le hijab? C'est une oppression envers la femme?

X
Asad
-8 points

Il incitent à commettre un crime? Un péché?

Ce sont des graves calomnies. Nabil Al-Awadi est un cheikh reconnu et un homme de piété. Que celui qui dit le contraire apporte une preuve.

Qui es-tu? Que fais-tu de ta vie? Du tricot? Au bout d'un moment il faut arrêter tu n'es qu'une inconnu tu n'as rien fait, un peu d'humilité. On ne donne pas de leçon de football à Zidane, ce n'est pas a ce cheikh que tu vas apprendre l'Islam.

Si tu connaissais mieux ce cheikh, tu serais que il a traiter du sujet de baisser le regard dans une vidéo.

X
oc12
9 points

vu la cible, (les adolescentes) je ferais campagne pour qu'elle se balade en bikini.
il y a de très grandes chances qu'elles portent un voile en réaction.

mais ça, les salafistes ne le comprennent pas.
ils devraient faire comme chez nous en Europe:vivre dans leur bulle, dans leur monde.

X
Moussos
-5 points

Salam alaykoum,
Kouloumdjian et Asad ne dise que le vérité, le hijab est une obligation religieuse et ce depuis le plus jeune âge.
Maintenant si des femmes décident de ne pas le porter elle ne nuisent qu'a elle mêmes.

2013, 2014, 2050... le coran est la dernière révélation, il est de ce fait valable jusqu'a la fins des temps.

X
karim22
-6 points

Il est Clair qu'avec des idées comme les vôtres, on devrait mettre le voile, et au mieux la Burka, aux filles dès la naissance et pourquoi pas avant la naissance. Vous êtes libre de porter un voile, vous, mais en aucun cas vous avez le droit de l'imposer aux autres. Certains se gargarisent que le religion musulmane est tolérance, paix et respect pendant que d'autres, à haute voix réclament l'imposition du port vestimentaire qui date du déluge de Noé. Le seul inconvénient des musulmans c'est que leur porte-paroles sont tous myopes.

X
khaybar210
-14 points

Chère Imane,

Ce ne sont pas mes convictions mais les fondements de l'Islam.
En effet le port du hijab chez la femme est une injonction coranique avec laquelle il n'y a pas de discussion que l'on soit en 2013 ou en 630. Ce qui nuit véritablement à l'Islam c'est la remise en cause de ses fondements.
À votre avis que dirait le prophète (PBSL) en voyant les femmes de sa communauté non voilées?
Il est évident que l'application de l'islam dans les pays non musulmans à amener à des ajustement, des nouveautés. Je prends pour exemple l'ajout d'une séance (khotba) le vendredi dans les petites mosquées.
Cependant l'intégrité de l'Islam n'est pas affecté par ce genre de dispositions. Par contre remettre en cause le statut obligatoire du port du hijab et ce dès la puberté c'est remettre en cause l'Islam. Maintenant vous avez le droit de pratiquer une religion où le port du hijab n'est pas obligatoire mais ce n'est plus l'Islam c'est votre religion.

X
oc12
9 points

Si je puis me permettre une autre remarque,
il me semble que la règle précise que ce sont les femmes qui se voilent
Or entre 10 et 15 ans,ce sont des filles, des gamines, des pichonas (langue d'oc) des schtroumpfettes et à cet age, elles ne sont pas censées porter des vêtements de femme adulte, mais d'enfant.

enfin, j'ajouterai que le catéchisme ne se fait pas sur des panneauxs publicitaire mais à l'école/maison/mosquée ( quoique vu la qualité de mes cours de religion à l'école, on s'en passerait)

X
Imane
53 points

Kouioumdjiann,

Vous voyez ce qui nous distingue c'est votre dogmatisme qui me juge comme une mauvaise musulmane et m'exclut, et pourquoi ? Pour une apparence extérieure, pour un voile, parce que je montre mes cheveux, qui je tiens à le préciser ne sont pas diabolisés dans le Coran. Et cette différence entre nous est immense, car moi je respecte toutes les musulmanes, j'estime qu'en 2013, il y a bien d'autres enjeux pour une musulmane que le port du voile. Et si la communauté était moins prompt à juger et à condamner les siens, elle s'en porterait certainement mieux.

X
khaybar210
-14 points

Cher j-e,

En Islam est considérée comme femme une fille qui est capable de mettre un enfant au monde. C'est donc à l'âge de la puberté qu'elles deviennent des femmes. Par ailleurs on peut constater aujourd'hui que les jeunes filles de 15 ans dont vous parlez sont effectivement habillées comme des femmes adultes.
Le problème c'est aussi que vous avez pris l'habitude de ne voir que des publicités sur ces panneaux mais ils peuvent aussi contenir des messages plus importants. Si par exemple au lieu de voir une énième publicité pour une voiture dont nous n'avons pas besoin nous verrions des messages du genre:
" Pensez à sourire la prochaine fois que vous dites bonjour à quelqu'un"
" N'oubliez pas de prendre des nouvelles de vos parents"
" Soyez indulgents avec ceux qui vous ont causé du tort"

Ils peuvent donc aussi contenir des campagnes de sensibilisation et en Algérie le respect du port du voile est une campagne louable. Cela n'empêche pas d'enseigner ces principes ailleurs.

X
Asad
-8 points

"Vous êtes libre de porter un voile, vous, mais en aucun cas vous avez le droit de l'imposer aux autres."

Dans un état islamique on applique pas le hijab?

Enlève de ta tête cette idée d'individualisme et l'idéologie du chacun fait ce qu'il veut.

X
Asad
-8 points

Tu te victimes toute seule. Tu t'exclu de toi même de part tes propos.

Ton baratin humaniste est fatiguant. Tu nous accuse d'avoir une pensée figer et après tu te fais passer pour la pauvre victime.

Ce qui m'agace chez toi ce n'est pas le fait que tu ne portes pas le hijab, c'est ton problème ce qui me dérange c'est ton discours.

Tu as prétendu que c'est à cause des gens commme nous que la Oummah n'avance pas, je vais répondre là-dessus. Si les colonisateurs ont pu gouverner parfois 132 ans, demande toi c'est avec quel "islam". Demande toi aussi quel pensée les ennemis promeut encore aujourd'hui.

X
Yasmina
-348 points

Heureusement pour moi, j'ai connu l'islam( par les livres, la méditation, la quête du divin...) avant de connaitre des musulmans!

Dans certains commentaires , je ne lis que ritualisme, liter alisme, intégrisme, agressivité et esprit desséché. Ou est la spiritualité? la Générosité? Pourquoi réduisez-vous l'islam à des interdits ? Pourquoi cette misogynie et le refus de l'altérité? Le Coran c'est l’équilibre, le juste milieux. Si vous insistez pour couvrir les petites filles, reconnaissez qu'il ya un problème dans votre société. Commencez d'abord à éduquer les garçons, leur apprendre à respecter les filles , les futures mères.

Pour rappel: Dieu seul connait le contenu des coeurs et est apte à nous juger. Ce n'est pas à vous de me juger bonne ou mauvaise musulmane.

X
karim22
-6 points

@ kouioumdjian
"Ce qui nuit véritablement à L'islam " ce sont des esprits comme le vôtre dénué de tout bon sens. Voiler un "Ange de six ans" est une volonté d'imposer une façon de vivre dès le jeune âge aux femmes. Une fois le voile est imposé la pauvre fille ne pourra plus S'en défaire puis qu'elle risque même d'être accusée de "Rida". Ces pseudo-savants de la religion comme ce Charlatan Parlent comme si leur parole était la vérité absolue. A part " Dites aux croyantes de se couvrir = wakol lilmou3aminette yedlina bijalabibihina", Y a-t-il autre chose plus précis qui oblige les croyantes de porter des burkas (tradition afghane), Tchador (Iranien)....Vous faites une lecture à la hauteur de vos bas instincts. Pendant que les gens bien instruits et bien éduqués chechent à soigner des maladies, instruire des analphabètes, sauver des enfants qui meurent de faim, lutter cointre la pollution , protéger des espèces en voie de disparition. Vos, seuls soucis Sont: la burka pour les bébés-fille

X
khaybar210
-14 points

Chère Imane,

Je ne vous ai ni jugé mauvaise ni exclut. Cependant si par dogmatisme vous entendez: attaché aux principes fondamentaux de l'Islam alors je suis d'accord.
D'autre part je respecte aussi tous les musulmans et les non musulmans. C'est la raison pour laquelle je prends la peine de vous répondre. De plus mon premier commentaire ne vous était pas spécifiquement destiné.
Le port du hijab est une obligation en Islam et aucun savant ne dit le contraire. Cette obligation a l'air de vous déranger et d'ailleurs vous "estimez" que ce n'est pas important. Et la grande différence entre nous est là. Je ne permets pas d'estimer une injonction coranique provenant du Créateur de l'univers et de tout ce qu'il contient, je m'y soumets tout simplement.
Par conséquent si vous voulez revenir sur cette obligation vous êtes libre de le faire et ainsi vous amputez le port du hijab à l'Islam. Mais cela ne tient qu'à vous et ce n'est plus l'Islam que vous pratiquez. C'est votre choix.

X
khaybar210
-14 points

Cher Karim,

Le port d u hijab n'empêche ni de soigner des maladies ni de lutter contre la pollution et encore moins de sauver des enfants. En vous lisant j'ai l'impression que vous considérez que le port du hijab n'est pas une obligation en Islam. Si tel est le cas pourriez m'indiquer des noms de savants qui soutiennent votre thèse?
Merci.

X
selma78
22 points

Asalamou'aleykoum. Question à KOUIOUMDJIAN: s/les obligations, êtes vous d'accord:il semble que le "voile" (d'ailleurs lequel?)n'ait pas été classé ds les prescription cultuelle('ibadat) mais ds les obligations relatives aux relations sociales(mu'âmalât)..lesquelles sont, s°la règle de fiqh que vous connaissez, susceptibles de changement à l'inverse des règles cultuelles. D'ailleurs, et pr cause,au fil des siècles,le traitement des mu'âmalât a varié en fonction des lieux et époques...On y a inclut un temps (vs confirmerez?) les questions relatives au traitement des esclaves:l'esclavagisme n'existant plus, une partie des prescriptions devient alors caduque.Quelle leçon en tirez-vs?Ne peut-on pas alors imaginer que dans certaines sociétés où les mâles auraient majoritairement appris à maîtriser leurs pulsions sexuelles, ou bien seraient majoritairement absorbés " en Dieu", les femmes n'auraient plus besoin d'ajuster leur vêtements pour se prémunir de leur harcèlement(cf.asbab al-nuzul)?

X
Liliane Bénard
-309 points

Nabil al awabi a certes la tête couverte mais il laisse voir sa moustache et sa barbe, pilosités masculines. Sa coiffure n'est donc pas un cache-sexe masculin. Il veut d'ailleurs que les fillettes portent le hijab de peur sans doute qu'elles ne deviennent des garçons manqués.
Son point de vue est sexiste avant même d'être religieux.
Il pose une autre question à propos de la sexualisation de l'enfance. La petite fille devenue poupée doit apprendre à être objet de "convoitise et d'envie". Elle est ainsi maquillée et habillée comme une princesse, la fille d'un roi....elle sera vite déçue...
Le problème se pose aussi en occident où la sexualisation est plus vulgaire sans même parler de string et de botox. La fillette est déguisée à son tour en madone ou en prostituée.
Pourquoi donc déguiser l'enfance, un âge à part avec des droits à respecter différents de ceux des adultes. Les enfants ne sont pas des jouets, laissons-les se cultiver et jouer librement.

X
khaybar210
-14 points

Chère Selma,

Si je suis votre raisonnement et l'applique à l'interdiction de consommer des boissons alcoolisées il en résulte la question suivante: Celui ou celle qui peut contrôler sa consommation et de ce fait ne boire qu'une petite quantité d'alcool l'interdiction pourrait lui être levée?
La réponse évidente est "non" car ALLAH (SWT) interdit la consommation d'alcool de façon inconditionnelle. De la même manière IL (SWT) oblige la femme à se couvrir: S33v59 et S24v31. Cette obligation n'est pas conditionnée à l'évolution du comportement des hommes. D'ailleurs vous parlez de sociétés où les mâles auraient "appris à maîtriser leurs pulsions sexuelles". Ne pensez-vous pas qu'Abu Bakr As Siddiq, 'Omar Ibn Al Khattab, 'Othman Ibn 'Affan, 'Ali Ibn Abu Talib étaient de ces hommes là? Ce fut les meilleurs après les prophètes et pourtant les femmes portaient le voile devant eux. La société dont vous parlez a éxisté et dans celle-ci les femmes étaient voilées.

X
Yannick Laude
-1127 points

Cher monsieur,

La vie d'un arabe de la péninsule arabique au VIIème siècle n'a aucun rapport avec celle d'un arabe maghrébin du XXIème. Sans parler de celle d'un musulman vivant en Europe ou aux Etats-Unis. Vous expliquez que Mahomed serait surpris s'il découvrait des femmes non voilées. Il serait surpris tout court, à commencer par voir un Noir président de la première puissance du monde alors qu'il les connaissait esclaves. Tenter d'enfermer les musulmans dans une identité unique est déjà une imposture intellectuelle, mais prétendre en plus qu'un bon musulman doit vivre comme au VIIème siècle tient d'une folie dont on a pu voir récemment à Tombouctou qu'elle n'était pas toujours douce.

X
Yasmina
-348 points

sourate33v59« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. » je trouve que c'est une recommandation conditionnée.I

l faudrait faire un résumé de l’histoire du costume au Moyen-Orient. Tout le monde se couvrait la tete, homme et femme. Pour une femme sortir "en cheveux" était réservé aux prostitués. En Arabie, les femmes portaient un voile sur la tête, portait une sorte de robe longue plus ou moins décolletté avec des colliers, des boucles d’oreilles. D’où l’ordre de ramener son voile sur sa poitrine pour cacher le décollette, le cou, les oreilles, les épaules. Mais pas le visage.

Le Coran demande aux femmes des Croyants( et non à leur filles, si vous avez remarqué dans la Sourate). Ce qui fait que dans les pays islamiques l’habitude d’imposer le voile seulement aux femmes mariés.

X
Yasmina
-348 points

Le Coran demande aux femmes des Croyants( et non à leur filles, si vous avez remarqué dans la Sourate). Ce qui fait que dans les pays islamiques l’habitude d’imposer le voile seulement aux femmes mariés. De cette façon on peut reconnaitre une jeune fille d’une femme marié qui a le statut d’une muhsanna terme arabe qui signifie "fortifiée, comme une forteresse imprenable !!!! Que la femme mariée soit musulmane , juive ou chretienne.

La différence de statuts que, pratiquement toutes les sociétés, tous les peuples, ont institués entre la jeune fille pré-pubère et celle, après la puberté, qui est devenue femme, c’est-à-dire pouvant être mariée et ainsi procréer.

Les sourates concernant le voile me paraissent très claires et si les différentes formes que nous trouvons actuellement sont considérées comme des prescriptions islamiques, je ne suis pas sûre que certaines correspondent aux prescriptions coraniques.

X
Yasmina
-348 points

dans sourate 24 Nour versets 30 et 31:

Justement Dieu, demande aux hommes de "baisser leur regard" avant de demander aux femmes de ne point étaler leur beauté ! Donc égalité dans commandements divins.

je ne suis pas contre le port du voile dans l'absolue. je ne suis ni pour l'imposer , ni pour l'interdire.

Mais qu'on arrête de sexualiser les enfants!

le voile aussi a été un signe visible du statut social. Au temps de Omar, le IIeme calife, seules les femmes libres en portaient. Les esclaves n'en portaient pas afin de les reconnaitre comme telle.
Les historiens pensent que c’est en fait Cyrus le Grand qui, dix siècles avant l’Islam, a établi la coutume de couvrir les femmes afin de protéger leur chasteté. D’après cette théorie, le voile est ainsi passé des Achéménides aux Séleucides. Ceux-ci l’ont, à leur tour, transmis aux Byzantins d’où les conquérants arabes l’ont adopté, le répandant à travers le monde arabe. Cela dit, le voile est omniprésent dans le monde méditerranéen

X
khaybar210
-14 points

Cher Yannick,

Vous avez raison, avant la venue de l'Islam dans la péninsule arabique les noirs étaient des esclaves. Mais il a été révélé au prophète Muhammad(PBSL) que les Hommes naissaient libres et égaux. C'est ainsi qu'il(PBSL) désigna Bilal un ancien esclave noir comme premier muezzin de l'Islam(celui qui fait l'appel à la prière) et ce devant une foule d'arabe qui auparavant pensaient qu'ils avaient une prédominance. Donc je ne pense pas que Muhammad(PBSL) serait surpris de voir un noir président des Etats Unis car il(PBSL) leur avait emboité le pas 14 siècles auparavant.
Par ailleurs sachez que l'Islam a été révélé en Arabie au 7ème siècle mais est destiné au monde entier et ce jusqu'à la fin des temps: c'est la croyance musulmane.
Le port du voile est une obligation en Islam depuis sa révélation et jusqu'à la fin des temps et ce qui peut se passer à Tombouctou n'y changera rien.
L'imposture intellectuelle c'est plutôt de juger ce que l'on ne connait pas. Qu'en pensez-vous?