Mercredi 23 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Afrique du Sud : l'expulsion de deux collégiens musulmans bouleverse la communauté musulmane

Afrique du Sud : l'expulsion de deux collégiens musulmans bouleverse la communauté musulmane
fr
http://oumma.com/sites/default/files/collegiennes_voilees_0.jpg

Partagez :

Exclure un élève du temple du savoir à cause de son seul couvre-chef est toujours d’une extrême violence, d’autant plus quand l’arbitraire frappe soudainement, prenant des libertés avec la Constitution en vigueur et créant un véritable précédent.

Sous le soleil d’Afrique du Sud, aucun orage anti-voile ne semblait gronder dans le ciel de la ville captivante et métissée de Cape Town, jusqu’à ce que l’expulsion de deux jeunes collégiens musulmans, frère et sœur de surcroît, ne jette, mercredi dernier, une ombre au tableau de l’une des plus belles baies du monde.

Sakeenah Damat, 16 ans, et son frère Bilal, 13 ans, sont encore très ébranlés par leur éviction brutale qui s’est abattue sur eux après qu’ils aient été soumis à de très fortes pressions de la part du corps enseignant. Toute la famille est sous le choc d’une décision incompréhensible et humiliante, qui témoigne d’une radicalisation que rien ne laissait présager.

"Mes enfants étaient gênés et sont aujourd'hui profondément traumatisés", a confié la mère consternée, Nabila Dramat, au Mail & Guardian Online. Une maman particulièrement affectée, qui avait eu l’assurance, l’année dernière, par le directeur en personne du collège, que ses enfants étaient autorisés à porter respectivement leur voile et fez aussi longtemps qu’ils respectaient les couleurs de l’école.

Les enseignants ont de concert ouvert les hostilités ce jour-là, et après la question en apparence anodine de l’un d’entre eux qui a demandé à la jeune fille si elle ne souffrait  pas de la chaleur sous son hijab, ce à quoi cette dernière a répondu par la négative, un autre professeur lui a carrément intimé l’ordre de l’enlever au motif qu’il ne faisait pas partie de l’uniforme scolaire.

Au même moment, son petit frère était soumis au même devoir d'obéissance, mais, plus jeune et en proie à des crises d’angoisse, il a préféré s'exécuter sous la contrainte : « Je ne voulais pas créer de problèmes et j’ai retiré mon fez », a-t-il déclaré à la presse, visiblement très marqué par la terrible épreuve de la discrimination.

Aujourd’hui privés d’école, Sakeenah et Bilal Damat vivent d’autant plus douloureusement l’injustice qui les assigne à résidence que l’éducation et l’acquisition d’un haut niveau de connaissances sont prioritaires aux yeux de leurs parents, la jeune fille, très studieuse, nourrissant le rêve de faire médecine.

Traitée par-dessus la jambe par des pédagogues qui ne craignent pas de trahir la lettre et l'esprit de la loi, la Constitution d'Afrique du Sud a pourtant gravé dans le marbre : "les écoles ne peuvent pas interdire le port de certains signes vestimentaires, comme des kippas ou des foulards, si ces articles font partie de la pratique religieuse des élèves".

 

 

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
rimas72
63 points

Sur quel base, ces enseignants, se permettent-ils d'exclure ces enfants ??? Quel époque dure pour nous les musulmans.
Il faut que leurs parents portent plainte pour ne pas encourager d'autres enseignants d’enfreindre l'éthique et créer une autre injustice.

X
queniart56
-234 points

vouloir faire entrer la religion musulmane en force est inadmissible, l’Afrique du sud n'est pas 1 pays musulman,ensuite le voile n'est nullement obligatoire celui qui dit cela est 1 menteur,et surtout 1 mauvaise lecture du Coran,vouloir suivre le wahhabisme/salafisme est 1 gabegie ces gens ont joués ils ont perdus

X
kamel
83 points

@ pascal queniart,de 01/04/1956

Vous devriez changer votre avatar, et mettre celui de la communauté des lamentations. Votre réponse est d'un simplisme et d'un ridicule!
Alors interdisons les signes religieux partout dans le monde dans ce cas, et aux noirs d'être noir au blanc d'être blanc etc etc...
Ca ne me surprend pas quand je consulte les commentaires que vous postez sur d'autres forums.
Vous adhérez peut-être à une certaine cause palestienne mais pas à la liberté religieuse et surtout quand elle vient de l'Islam.

X
sahli73
21 points

Et alors..où est le problème si une femme se voile...ou s'habille en petite tenue ???

X
oc12
9 points

comme quoi environ 400 d'islam ne protège pas de l'islamophobie....

rappel
1652:Jan van Riebeeck s'installe au Cap au nom de la VOC.
plus tard en 1657, les néerlandais importent des esclaves de l'actuelle Indonésie, les premiers musulmans sont là (tapis en attendant leurs heures-mince je m'égare)
et en 2013, c'est tout à fait normal que pleins de musulmans aient la peau noire, un arbre généalogique remontant à l'Asie et portant des noms germaniques.

toute ressemblance avec les tatars lipka de Pologne est fortuite.

ah j'oubliais le détail qui tue: la couronne britannique (on est donc après 1795) demanda à la Sublime Porte qui pourrait enseignait l'islam en néerlandais.

X
imkhan
10 points

Salam a todos !
Pour ma part, je dirais plutôt que l'Islam en Afrique australe (et donc en République sud-africaine) remonterait aux échanges commerciaux à travers l'océan indien, à l'empire omanais et aux nombreux immigrés indiens (entre autres !) que les Britanniques firent venir dans le pays (notamment tout au long du XIXème siècle, il me semble ?!).
À bon lecteur-lectrice, salut !

X
Dak
0 points

Seriez-vous prêt à ce que des sud-africains s'habillent en tenue traditionnelle zoulou dans des écoles au Maroc, en Algérie, en Tunisie... et que si vous protestiez on vous traite de raciste anti-noir. Assurément non! En gros, votre idée est la suivante: "j'ai le droit d'affirmer ma culture, ma religion chez toi, mais jamais tu le feras chez moi, il n'y a pas de réciprocité". Peut-être parceque vous pensez de façon consciente ou inconsciente comme vos meilleurs amis que toutes les civilisations ne se valent pas...

X
Dak
0 points

@Quienart. Merci pour votre commentaire plein de sagesse. Mais vous représentez malheureusement une minorité de musulmans,il n'y a qu'à voir le nombre de commentaires négatifs que vous avez et le nombre de "points vert" qu'ont vos détracteurs. Après cela il ne faut pas s'étonner que les gens soient où plutôt deviennent "islamophobes"...

X
abousafia23
0 points

c est a cause de gens comme toi que l islam est divise des gens qui disent n importe quoi je suis sur tu na jamais lu le coran sinon t aurais vu le verset sur le voile.
de plus qu et ce que tu parle de wahabisme ou salafisme tu ne ces meme pas ce que ces ta du l entendre a la tele un des nom d ALLAH et al WAHAB et salafisme viens de salaf qui veut dire predecesseur donc toi meme tu et salaf de ton pere et grand pere alors un conseil aprend l islam et parle pas dans le vide merci