Samedi 1 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Les musulmans du Canada honorent leurs 20 heureux médaillés

Les musulmans du Canada honorent leurs 20 heureux médaillés
fr
http://oumma.com/sites/default/files/canada_muslims_honor_positive_citizens.jpg

Partagez :

L’aube se lève sur 2013 et inaugure le temps des récompenses au Canada, un rituel honorifique qui gratifie le mérite, le civisme, et les nobles réalisations, en décernant le prestigieux Jubilé de Diamant de la reine Elisabeth II, créé à l’occasion du 60ème anniversaire de son règne.

Particulièrement à l’honneur cette année, la communauté musulmane a organisé une cérémonie spéciale dans la mosquée d’Ottawa pour célébrer les siens, en l’occurrence les 20 musulmans qui ont été décorés de cette insigne distinction : "C'est une bénédiction de voir tant de gens qui se réunissent pour servir leur pays", s’est réjoui Mohammed Zakaria Khan, président de l’influent Conseil musulman de coordination (MCC) qui représente 16 mosquées et regroupe 40 organisations musulmanes, au quotidien Ottawa Citizen.

Pour Mohammed Zakarin Khan, il était essentiel de fédérer les musulmans autour de ces 20 heureux médaillés, dans le cadre d’une manifestation de l’unité où étaient conviés le maire Jim Watson et deux députés : "Nous essayons de travailler ensemble. Nous sommes Canadiens, peu importe quelle est notre foi et d’où l’on vient. Nous sommes une nation et nous vivons sous un même drapeau", a-t-il poursuivi.

Maher Arar, un ingénieur en génie électrique installé à Ottawa, fait partie de cette promotion. Sa trajectoire personnelle qui l’a conduit dans l’enfer de l’emprisonnement et de la torture en Syrie après le 11 septembre, a mis en lumière les graves dérives de la lutte anti-terroriste. Sa femme, Monia Mazigh, universitaire et militante des droits de l’homme, a également été distinguée.

Le nom de Wafa Dabbagh (photo ci-dessus), une femme d’exception, lieutenant-commandant dans la Marine Royale du Canada, figure aussi au tableau d’honneur, mais à titre posthume. Elle s'est en effet illustrée en devenant la première femme à porter le hijab dans l'institution militaire, avant qu’un cancer ne l’emporte en juin 2012.

Le maître de cérémonie de la soirée, Anwar Ul Haq, un Pakistanais qui a choisi de s’exiler au Canada avec sa famille en 2000, n’a pas tari d’éloges au sujet de sa terre d’accueil : "Nous vivons dans le meilleur pays au monde", s’est-il exclamé, ajoutant : "Nous apprécions la générosité de ceux qui nous ont précédés. Il est de notre devoir de l'honorer."

Publicité Oumma.com