Un député Belge dénonce une guerre néo-coloniale au Mali

Un député Belge dénonce une guerre néo-coloniale au Mali

Alors qu'en France, les médias « mainstream » et la classe politique ont unaniment salué l' intervention française au Mali, en Belgique, Laurent Louis, président du Mouvement pour la liberté et la démocratie, député fédéral de la Chambre des Représentants de Belgique, parle d' une guerre néo-coloniale au Mali. Ce député affirme "qu'au nom de la démocratie ou de la lutte anti-terroriste, nos Etats s'octroient le droit de violer la souverainété de pays  indépendants et de renverser des dirigeants  légitimes. "  

 

Publicité

commentaires