Mercredi 3 September 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Et si un Chinois musulman avait découvert l’Amérique avant Christophe Colomb ?

Et si un Chinois musulman avait découvert l’Amérique avant Christophe Colomb ?
fr
http://oumma.com/sites/default/files/amerique_zheng_he.jpg

Partagez :

Sa découverte du Nouveau Monde est passée à la postérité, mais Christophe Colomb est-il réellement le premier explorateur à avoir largué les amarres en Amérique, comme la grande histoire nous en fait le récit apologétique ?

L’épopée de ce navigateur entré dans la légende, alors qu’il pensait avoir mis le cap vers sa destination suprême, les Indes, n’a-t-elle pas éclipsé d’autres exploits maritimes et volé la vedette à des pionniers musulmans qui, longtemps avant lui, auraient foulé le sol de ce territoire inconnu ?

Tordant le cou au mythe, il existe bel et bien des récits historiques qui éclairent la découverte de l’Amérique à la lumière d’autres présences, norvégienne en la personne du grand marin Leif Erickson, ou chinoise de confession musulmane en la personne de l’amiral Zheng He. Loin de relever de l’hasardeuse spéculation, cette deuxième version est la seule vérité indiscutable qui vaille pour Nihad Awad, co-fondateur de l'association des relations américano-islamiques (CAIR). Une conviction profonde qu'il n'est pas le seul à partager.

"Certains documents indiquent que les marins musulmans ont été les premiers à atteindre les États-Unis, démontrant ainsi que l'islam a joué un rôle dans la création et le développement des États-Unis",a-t-il déclaré récemment à un journaliste saoudien à New York.

Se passionnant pour le sujet, la journaliste américaine Sheila Musaji, considérée comme l’une des 500 personnalités musulmanes les plus influentes du monde selon le classement réalisé par le centre d’études islamiques à Amam, et connue pour oeuvrer sans relâche à la réduction des préjugés islamophobes, a creusé l’épineuse question qui fait naître l’ombre d’un doute historique…

Citant un site "Ne détestez pas, Eduquez", elle se réfère à l’article intitulé "Qui a découvert l’Amérique ?" pour étayer la thèse musulmane, et en quelque sorte « rendre à César ce qui est à César ».

« En 1421, plus de la moitié d'un siècle avant Christophe Colomb, un amiral chinois musulman nommé "Zheng He" a débarqué sur les côtes américaines. Il s'agit de cet immense navigateur à qui la Chine rendit hommage lors de la   cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin en 2008.

L'ingénieur maritime et historien britannique Gavin Menzies, lors de son brillant séminaire  du 15 Mars 2002 à la Royal Geographical Society de Londres, a démontré, documents à l’appui, que Zheng He, ce grand navigateur musulman chinois de la dynastie Ming, a précédé Christophe Colomb de plus de 70 ans sur le sol de la future Amérique.

Imaginez, il y a 6 siècles, la puissante armada fluviale de Zheng He traversant la mer de Chine, s’aventurant à l'ouest de Ceylan, de l'Arabie et de l'Afrique, une flotte composée de géants des mers longs de 9 mâts et escortée par des dizaines de petits navires. L'équipage totalisait à lui seul plus de 27.000 marins et des soldats sur 317 navires. Ils hissèrent les voiles lors de 7 expéditions autour du monde de 1405 à 1433. La navire de Zheng He était bien plus imposant que celui de Christophe Colomb », mentionne l’article.

Un article du New York Times "Les Chinois ont-ils coiffé au poteau Christophe Colomb ?" abonde dans le sens de Gavin Menzies, confortant les conclusions de ce dernier dans son livre consacré à la réhabilitation de Zheng He : "1421, l’année où la Chine a découvert l’Amérique".

Alors, qui a jeté l’ancre en Amérique le premier ? Comme le souligne Sheila Musaji "aucune de ces assertions ne peut être prouvée de manière irréfutable, mais certaines sont toutefois plus crédibles et authentifiées que d’autres", et force est de constater que celle qui attribue la paternité du premier abordage en  Amérique au grand aventurier des mers, le chinois musulman Zheng He, tient la route à défaut de tenir la corde.

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

Ah zut,: je sens que je vais faire le "rabat-joie".
Sur CHINA.ORG.CN, je lis :

Zheng He est né vers 1371 d'une famille du peuple Hui et il s'appelait alors Ma He.
De confession musulmane, le grand-père et le père du garçon firent un très long pèlerinage à la Mecque. Ce voyage participa largement à l'éducation atypique du jeune Ma. Il grandit en parlant arabe et chinois.
A l'âge de 13 ans, son destin bascula quand il fut attrapé, castré et placé comme servant dans la maison du Prince Zhu Di de la dynastie des Ming (1368-1644).
Il se montra un excellent servant et put apprendre les Arts de la guerre et de la diplomatie et finit par servir dans l'armée de son Prince comme officier.
Après sa conversion au bouddhisme, le nom de Zheng lui fut attribué ainsi que le nom religieux « San Bao » qui signifie « 3 trésors ».

Bon, ben, je me retire sur la pointe des pieds :-)

X
nanny
27 points

@Jean-Pierre Chambard

Et si CHINA.ORG.CN avait pour mission de dénaturer l'origine musulmane de ce navigateur pour en faire un castrat et non pas un sujet de fierté pour les musulmans du Sin Kiang?

Y avez-vous pensé? Pour une fois je suis d'accord avec Palazzo : ce sont les archives du monde entier qu'il faut consulter et non Internet.

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

@ MAHI Zohra :
Je crois tout ce que les sites chinois disent !
M'enfin, vous voulez que j'ai des problèmes avec mon gendre chinois, hein ?
Bon, sérieusement, ce qui m'a un peu surpris dans cet article, c'est quand Nihad Awad, co-fondateur de l'association des relations américano-islamiques (CAIR) déclare :
"Certains documents indiquent que les marins musulmans ont été les premiers à atteindre les États-Unis, démontrant ainsi que l'islam a joué un rôle dans la création et le développement des États-Unis".
Faut oser quand même, non ?

PS : Si vous le voulez bien, rendez-vous demain à 20 h à Roissy pour le vol Paris/Beijing afin d'aller consulter les archives du palais impérial :-)

X
nanny
27 points

Je suis d'accord avec vous, J-P Chambard! Il y a des raccourcis saisissants parfois ! Mais il faut savoir les prendre avec une certaine distance et c'est ce que vous faites souvent avec bonheur, je dois dire.

Alors plus sérieusement, votre gendre Chinois est membre du Comité Central du PCC pour que vous sautiez comme ça dans le premier avion en partance pour Pékin?

Moi, n'ayant des Chinois que les yeux bridés, je ne me risque pas!

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

Meuh non, MAHI Zohra, mon gendre n'est pas membre du PCC ... enfin, je ne crois pas, car pour savoir ce qu'il pense, il faut se lever de bonne heure :-)
Peut-être a t-il gardé une vertue cardinale du temps de Maô : Fermer sa gu.... !
Bon, allez, c'est pas tout ça, on cause, on cause, mais j'ai mes valises à faire, moi.
Alors, avec vous : "Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d'amour" ... c'est râté ?

Purée, je me traîne une schkoumoune ces temps ci :-)

X
Sarah
-30 points

@ JP Chambard:

"Certains documents indiquent que les marins musulmans ont été les premiers à atteindre les États-Unis, démontrant ainsi que l'islam a joué un rôle dans la création et le développement des États-Unis"."
Les propos de ce Mr. peuvent paraître surprenants,mais il faut savoir que certains chercheurs estiment que parmi les compagnons de Colomb il y avait des musulmans,des Arabophones qui l'ont aidé dans sa découverte de l'Amérique.
Cela n'est pas du tout étonnant quand on sait qu'à l'époque la langue Arabe jouait un rôle majeur dans le commerce international et que l'Espagne qui,venait tout juste d'être reconquise par les Rois catholiques, avait encore sur son sol des musulmans et de nombreux Arabophones.
Bien sûr il y a de l'exagération,mais dire que la présence musulmane en Amérique est aussi ancienne que sa découverte par Colomb n'est pas un mensonge:outre les musulmans et arabophones de l'Espagne,il ne faut pas oublier les esclaves musulmans importés d'Afrique.

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

@ Sarah :
Vos remarques sont pertinentes et effectivement à prendre en compte, si on ne se place pas uniquement sur l'objet de l'article.
Merci pour ces précisions.

X
Liliane Bénard
-309 points

Ce blog est sympa et étonnant : personne ne sait rien mais chacun croit...c'est pas grave. L'histoire des États Unis montre bien que des immigrants, victimes de l'intolérance dans leur pays d'origine ont cherché une terre d'accueil. Ils ne pensaient pas du tout créer un empire....pas même musulman !

X
abdessamad zoubiri
0 points

oui indeniablement l'amerique a étais découverte par les musulman avant colombs, les andalous prémierement avez un quartier qui avez comme nom ceux de la mers des ténébres omme ils la nommés, ensuite ils y a eut ceux du maroc et ceux de l'empire du mali et ceux en 1150 dans les archive du maroc sont rapporter ces expeditions, tel que le retoure des marins avec des femme donné par les inuite( sa ne s'invente pas) ensuite les gouaranie comme ils se nomme vient de la racine araberou(frere) ani(a moi), dans le journal intime du fils de christophe colombs il est noté que quand ils sont arriver a l'actuel cuba, ils on trouver la ruine du mosqué(pas etonnant de voir une ruine vue les siclone) arriver dans le golf du mexique ils on faits la rencontre d'un peuples qui les a invité ils ne se comprenait pas jusqu'a que les chasseur arrive et qu'un chasseur entende parler les marins arabe avec qui il ses mis a parler, sans parler de village des plaine du centre des ville comme medine etc..