Mardi 16 September 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Des médicaments pour chiens administrés à des détenus palestiniens

Des médicaments pour chiens administrés à des détenus palestiniens
fr
http://oumma.com/sites/default/files/prisonniers_palestiniens.jpg

Partagez :

Derrière les barreaux de l’arbitraire israélien, le douloureux quotidien des prisonniers palestiniens est plongé dans les froides ténèbres des violations  des droits de l’Homme, au plus grand mépris du droit international.

Sous le joug de la tyrannie de la détention administrative illimitée, sans charges, sans inculpation, et sans procès, les humiliations et sévices pleuvent, dépassant à chaque fois le seuil de l’humainement tolérable. Familiarisé avec cette effroyable réalité, le centre " Sawasya " pour les droits de l’homme n’en est cependant toujours pas revenu : dans les prisons et centres de détention en Israël, on administre à des détenus palestiniens malades des médicaments destinés à la race canine.

Sous le choc de ce nouveau palier franchi dans l’abjection, le centre Sawasya a exigé qu’une enquête soit diligentée d'urgence par la communauté internationale, l’enjoignant à désigner le coupable, Israël, et à poursuivre ses dirigeants tortionnaires, ainsi que par des organismes de droit humain arabes et internationaux.

Cette terrible vérité a éclaté au grand jour après qu’un détenu palestinien de la prison de Ramond, qui souffrait de douleurs dans le dos, ait appris qu'on lui prescrivait depuis des années des médicaments pour chiens. C’est au cours de son transfert en clinique que le médecin remplaçant, interloqué, lui a avoué l’impensable. A ces mots, le prisonnier en question, bouleversé, ainsi que les autres détenus qui attendaient d’être auscultés, furent en proie à une très vive indignation. Ce dernier, loin d'être un cas isolé, a déposé une plainte auprès de l’administration pénitentiaire, dont l’issue est plus qu’incertaine.

Le centre Sawasya a poussé un cri d’alarme contre toutes les dérives déshumanisantes et criminelles commises en toute impunité par l’administration pénitentiaire israélienne, exhortant le Comité international de la Croix-Rouge à enquêter sur cet enfer qui atomise le mythe de la "seule démocratie du Proche-Orient"...

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
nanny
27 points

Avec ces nouvelles pratiques des "docteurs Mengele" Israéliens la boucle est bouclée: Les nazis sont en Palestine.

Plus personne ne pourra plus dire je ne savais pas !

X
Hakim ben Ali
13 points

Les victimes d'hier sont les bourreaux d'aujourd'hui, même si là faut avouer que ça dépasse toutes les limites possibles et imaginables ... Question : Mais jusqu'ou irons t-ils ?