Charlie Hebdo remet ça et publie une BD sur le Prophète

Charlie Hebdo remet ça et publie une BD sur le Prophète

Obsession française, cheval de bataille électoraliste, « marronnier » journalistique,  l’islam, c’est tout cela à la fois, et plus encore… C’est aussi une mine d’or précieuse et intarissable pour des faiseurs d’opinion cyniques qui en font leurs choux gras jusqu’à saturation, et pour de piètres bouffons de la République dont l’opportunisme et le mercantilisme sont les seuls maîtres-étalons de leur talent satirique.

Charlie Hebdo, qui ne se prosterne que devant le Dieu Business, excelle dans l'art de capitaliser sur le dos des musulmans, et le prouve encore une fois en publiant mercredi une BD, "La Vie de Mahomet", dans un hors série déjà estampillé « halal », le label de qualité brandi hypocritement, histoire d’anticiper toute critique... Charlie Hebdo, sous la direction inflammable mais sans l'once d'une étincelle de génie de Charb, ne serait-il donc pas remis à flot qu’il faille encore exploiter les prodigieuses potentialités commerciales du Prophète ?

"C'est une biographie autorisée par l'islam puisqu'elle a été rédigée par des musulmans. C'est une compilation de ce qui a été écrit sur la vie de Mahomet par des chroniqueurs musulmans et on l'a simplement mise en images", a déclaré Charb. "Je ne pense pas que le plus savant des musulmans pourra reprocher quoi que ce soit sur le fond", ajoute-t-il avec l'arrogance qui le caractérise.

Dans cette vaste farce politico-médiatique qui rythme notre quotidien, quand elle ne l’enfièvre pas, Charb est une vraie caricature du marketing sans foi ni loi. Après avoir brocardé et calomnié l’islam sans vergogne, et dans le sens du vent, pour renflouer les caisses (1), voilà qu'il ose de nouveau incarner le Prophète et jouer les historiens en images de la deuxième religion de France. Quand la satire qui s'est aplatie devant l'idéologie dominante se moque du monde !

La Tartufferie inconséquente de 2012 a déjà passé le flambeau de son cynisme à 2013, on reprend Charb qui va nous rejouer la même fumisterie à travers l’écran de fumée de la sacro-sainte liberté d’expression, non sans condescendance envers les citoyens français musulmans, et l’art de la satire est tombé bien bas, plus bas ce serait dans des gouffres insondables…

 

(1) Charlie Hebdo a été  condamné par le TGI de Paris  à verser 90 000 euros à Siné"Par arrêt partiellement confirmatif du 14 décembre 2012, la Cour d'appel de Paris a condamné la société Les EDITIONS ROTATIVE, société éditrice du journal CHARLIE HEBDO, à payer à Maurice Sinet dit SINE la somme de 90 000 euros à titre de dommages intérêts pour rupture abusive de leur collaboration, à la suite de la parution de la chronique de Siné, dans le numéro du 2 juillet 2008."

 

 

commentaires