Vendredi 29 August 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Seconde partie du débat sur la théorie de l'évolution

Seconde partie du débat sur la théorie de l'évolution
fr
http://oumma.com/sites/default/files/screenshot_2012-12-13_a_14.20.15.jpg

OummaTV diffuse aujourd'hui la seconde partie du débat sur la théorie de l'évolution qui s'est déroulé devant un public nombreux dimanche 28 octobre à la Maison de la Chimie ( Paris 7ème).

Partagez :

OummaTV diffuse aujourd'hui   la seconde partie du  débat  sur la théorie de  l'évolution qui s'est déroulé devant un public nombreux  dimanche 28 octobre  à la Maison de la Chimie  ( Paris 7ème).  Un débat qui a  opposé  Nidhal Guessoum (évolutionniste, astrophysicien) et Jean Staune (évolutionniste,  philosophe des sciences)  face aux anti-évolutionnistes   Oktar Babuna (neurochirurgien, représentant de Harun Yahya), Dominique Tassot (ingénieur des Mines de Paris)  En invités de ce débat   le Professeur Marc Godinot (évolutionniste, paléontologiste) et le Professeur Pierre Rabischong (anti-évolutionniste, spécialisé en neurologie et biomécanique de l'homme).

Voir la première partie

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
othmane
33 points

Merci pour cette deuxième vidéo !
Quid des interventions du Professeur Rabishong ?
L'équité, l'honnêteté intellectuelle vous imposent (hormis refus de l'intéressé) leur diffusion.
Choukran !

Othmane

X
Bakir
24 points

Excellente vidéo, en terme de contenu et de travail professionnel. Elle est cependant trop courte pour bénéficier de la teneur de tout le débat.
On aimerai bien avoir l'intégralité de la vidéo, même en deux ou trois parties! Merci
Baraka allahou fikoum

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Je suis déçue par ce débat peu convaincant de part et d'autres des protagonistes. La faute peut-être au peu de temps accordé aux interventions.
Le seul mérite de ce type de procédé est d'offrir aux auditeurs des pistes de réflexions pour qu'ils prennent leurs propres responsabilités dans la recherche de la vérité : lire et écouter individuellement ces scientifiques et auteurs ; comparer et conclure.
Bref, prendre le temps nécessaire aussi pour bien cerner la personnalité et l'idéologie de chaque partie.

Wa salâm

X
Pierre Meur
14 points

Je suis évolutionniste par défaut. Non pas parce que je ne crois pas en "Dieu", mais parce que la théorie de l'évolution se tient mieux que le design intelligent. On peut chercher les bifurcations que l'évolution a pris, mais il est de fait qu'une maturation par l'évolution existe et s'exerce toujours aujourd'hui. L'évolution (à travers la sélection naturelle) ne consacre pas la loi du plus fort, comme on le pense souvent, mais la loi du plus efficace. C'est cette adaptation naturelle qui prend le dessus parce qu'elle représente une nécessité. La nature a élaboré des processus chimique que l'homme n'a pas encore réussi à répéter. Il existe des organismes qui fabrique du verre sous l'eau. Il est non seulement plus solide que la verre "humain", mais il a de nombreuses qualités que l'homme est incapable de reproduire. L'être humain n'est pas un être accompli. Lui aussi continue son évolution. On a pu retracer l'origine de toutes les populations du monde, et cette origine, c'est l'Afrique.

X
Samos
4 points

Sur la forme

-Le format de 5 minutes par intervention, quel dommage pour un sujet aussi passionnant.

- les sous titres de l'intervention d'Oktar Babuna sont absolument illisibles avec ce défilement... Le défilment est vraiment à proscrire, pourquoi ne pas employer un sous titre traditionnel ?

Sur le fond :

C'est avant tout une affaire de preuves matérielles.
Si l'évolution était réelle, on aurait dû sortir des centaines de millions de fossiles de formes intermédiaires du fait du "morphing bilologique" incessant au cours du temps..

devant la difficulté, les évolutionnistes nous parlent maintenant de "foisonnement" et "d'évolution par saut" autrement dit un coq peut devenir un âne accidentellement, donc pas de fossiles intermédiaires !

- M. Guessoum commence son propos pour nous expliquer les arguments d'autorité "Socrate a dit, Aristote a dit" et termine son propos en nous disant "Youssef El Qardawi a dit que"... pour rendre la théorie de l'évolution Islamo-compatible..

X
baraa
419 points

Je trouve l'intervention de Nidhal Guessoum absolument exemplaire, rationnelle. Face à lui, ses adversaires ne font que répéter des choses déjà dépassées et se complaisent dans des affirmations infondées à coup d'arguments d'autorité. Mais le plus lumineux quant à l'évolution, c'est le Coran et la voie qu'il a ouvert pour la recherche qui explique pourquoi tant de penseurs d'avant la période de régression ont formulé ou accepté les thèses évolutionnistes. C'est vraiment très lumineux et laisse espérer que nous pouvons commencer à espérer voir l'islam revenir à sa dynamique d'origine et à son rationalisme complétant la foi.

X
Pancole
-4221 points

Débattre sur la véracité de l'Evolution c'est comme débattre sur la sphéricité de la Terre.
Cela n'a aucun sens. Le problème est résolu depuis perpète.

L'Evolution est un fait avéré, point à la ligne. Le reste, c'est à dire les modalités de cette évolution, est affaire de spécialistes et ne devrait être en aucune manière être discuté avec des religieux. Les scientifiques qui participent à ce débat se discréditent et on sent bien ce risque dans l'agacement non dissimulé de Guessoum et de Staune.

Pierre Meur a raison, qui, même chez les religieux, pensent que Dieu aurait créé les blancs les noirs et les jaunes séparément?
L'unicité des hommes actuels est le plus sûr pare feu contre le racisme et je ne crois pas que les religions mettent en doute cette unicité. Il y a donc bien une évolution de différentes variétés humaines à partir de cette souche africaine unique. Les antiévolutionnistes sont donc aussi des évolutionnistes malgré eux.
A moins d'envisager trois Adam et Eve ????

X
Pancole
-4221 points

Cette espèce d'obsession concernant l'absence de fossiles intermédiaires pour invalider les thèses évolutionnistes est ridicule et démontre le manque de connaissances en paléontologie des détracteurs.
La fossilisation est un phénomène exceptionnel et on peut estimer les chances de fossilisation d'un invididu à 1/quelques millions.
Sur les milliards d'humains actuels, seuls quelques milliers de sujets, distribués sur la planète entière sont susceptibles de devenir des fossiles dans quelques millions d'années. Il sera bien difficile dans un lointain avenir de donner une image précise de l'humanité d'aujourd'hui au travers de quelques spécimens de fossiles humains.
Les espèces évoluent par paliers évolutifs en très peu de temps, dans une niche écologique restreinte et concerne très peu de sujets en même temps, alors si la fossilisation d'individus représentatifs est déjà un petit miracle la fossilisation de sujets intermédiaires est statistiquement parlant un vrai grand miracle.

X
Pancole
-4221 points

Les microorganismes planctoniques (vivant en suspension dans les océans) tels les foraminifères, sont particulièrement instructifs en terme d'évolution. Ils sont très nombreux, occupent de par leur milieu de vie des espaces très larges et leur fossilisation est facile. Les pétroliers ont, grâce à eux, une excellente stratigraphie sous-marine.
On observe très précisément des sauts évolutifs rapides après des paliers assez longs sans changement morphologiques significatifs. Toutes les formes intermédiaires existent, les espèces dérivant les unes des autres peuvent coexister un certain temps, puis la mieux adaptée (en raison de variations de température, de chimie, du milieu nutritif...) prend le dessus tandis que la moins adaptée disparait.
Ne pas voir un phénomène évolutif dans l'étude de ces espèces relève de l'aveuglement pur et simple.

L'Homme est un élement du règne animal il n'échappe pas à ses règles.

X
Omen
-1 points

En ce qui concerne la forme je suis tout à fait d'accord avec le commentaire disant qu'elle ne permet pas un véritable exposé des arguments des uns et des autres.
Peut être serait-il possible à Oummatv de donner tour à tour la parole 30mn par exemple 1 fois/mois (ou par semaine) à chaque camp et faire ainsi un dialogue.
En tout les cas je remercie Oummatv qui rend possible ce débat qui est plus ou moins interdit ailleurs. Je pense d'ailleurs que le point de vue matérialiste devrait aussi être représenté parmi les débatteurs.
Sur le fond les tenant du créationnisme ne m'ont pas paru clair sur le pourquoi de leur refus des fossiles de transitions proposé par les tenants de l'évolution.
Mais surtout ma question serait si les nouvelles espèces n'apparaissent pas par un "saut" du à une mutation, comment apparaissent-elles? Doit-on supposer que l'apparition de chaque nouvelle espèce doit être considéré comme un miracle? Une action directe de Dieu inexplicable par la science?

X
mirza
-1 points

j'ai l'impression que tous(les participants à ce débat) sont des creationistes meme ceux qui se disent evolutionistes en particulier guessoum.