Jeudi 30 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Profanation de la mosquée de Villefontaine (Isère)

Profanation de la mosquée de Villefontaine (Isère)
fr
http://oumma.com/sites/default/files/images_684.jpg

Partagez :

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) condamne avec la plus grande vigueur la profanation de la mosquée de Villefontaine (Isère), dans la nuit de vendredi à samedi 24 novembre 2012, par des tags racistes.

La profanation de cette mosquée, quatre mois après son inauguration, intervient en ce jour particulier du calendrier musulman qu’est Achoura 1434 et s’ajoute à la liste longue et triste d’agressions dont ont été victimes de nombreuses mosquées de France depuis le début de l’année 2012.

Le CFCM exprime son soutien total aux responsables des mosquées profanées et sa solidarité avec l’ensemble des musulmans de France fortement indignés par ces actes xénophobes.

Devant la monté inquiétante des actes antimusulmans, notamment ceux qui touchent les mosquées de France, le CFCM appelle les pouvoirs publics à mobiliser davantage de moyens face aux auteurs de ces actes insupportables.

Fait à Paris le 24 novembre  2012

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
flora de la esperanza
32 points

Malheureusement, ce ne sera pas la dernière mosquée attaquée.

Le respect des lieux de cultes devient maintenant de plus en plus rare.

Soutien à tous les responsables de mosquées profanées.

salam heleikoum

X
chb
-15 points

"Alors que les pays arabes sont en train de choisir une référence politique qui correspond à leur sensibilité et à leur histoire, la France se lie les mains en campant sur une conception dépassée et fausse de l’islam politique, et s’enfonce même dans l’islamophobie politique. On aimerait connaitre la raison pour laquelle notre ministre de l’intérieur a publiquement refusé de serrer la main du nouveau président tunisien. L’occident en crise se cherche un ennemi. Il ne peut décemment proclamer comme jadis que l’ennemi c’est le mahométan, ou le musulman. Alors c’est l’islamiste. Et voilà qu’à la méconnaissance manifeste de la signification du mot islamiste, l’occident lui donne un sens péjoratif ! Comme les Anglais jadis l’attribuaient au mot philistin !"
Christophe Oberlin, 19 nov. 2012

Le raciste de base, lui, s'en prend aux lieux de culte.

X
Mehmet
11 points

Des actions pareilles sont intolérables. La responsabilité incombe en premier lieux aux médias qui n'ont cessé de diffuser des mensonges sur les Musulmans.

Mais notre responsabilité en tant que Musulmans est aussi engagée, non pas dans la perfection impossible que le monde s'attend à avoir de notre part, mais dans notre silence face à tous les attentats commises en notre nom. Il ne suffit pas non plus de dénoncer ces attentats, il faut demander que justice soit faite dans tous les cas et ce avec preuves ouvertes à toute l'humanité.

Aujourd'hui on est très loin de cela : Justice n'est pas faite, les preuves ne sont pas ouvertes, les accusations restent des propos médiatiques sans preuves réalistes et sans vérifications. Conclusion, nous ne savons pas quoi dire et restons silencieux face à la montée de l'antiislam.

Les médias ne devraient pas avoir le droit d'accuser des Musulmans sans que justice soit faite. Chaque accusation médiatique doit conduire à une plainte en justice.

X
Mon intime intuition
5 points

Après cela,

On nous parle d'un pays libre ou la liberté d’expression est de vigueur ou la liberté de cultes DOIT être obligatoire.