Quelle femme se cache derrière Souad Merah ?

Quelle femme se cache derrière Souad Merah ?

Elle aura réussi à se faire un prénom en une seule soirée explosive, dimanche dernier, sur M6, mais semble-t-il à son corps défendant, Souad Merah, la sœur de Mohamed, alias le « tueur au scooter », contre-attaque en dénonçant le traquenard que lui aurait tendu son frère aîné jusqu’ici resté dans l’ombre, Abdelghani.

Depuis lundi, et dans un timing parfait, Abdelghani Merah est sous les feux des projecteurs pour présenter son livre réquisitoire « Mon frère, ce terroriste », co-écrit avec celui que l’on ne présente plus, Mohamed Sifaoui, sauf pour l’affubler du surnom qui lui sied si bien « pourfendeur utile de l’islam », attribué par Pascal Boniface dans son ouvrage «Les Intellectuels faussaires ».

Dans cette famille Merah, où les apparences se révèlent cruellement trompeuses, qui se cache derrière cette jeune femme aux airs de passionaria, qui a saisi d’effroi les téléspectateurs de la petite chaîne adepte des reportages en caméra cachée, en prenant fait et cause pour les crimes de son frère  ? "Je suis fière de mon frère, il s'est bien défendu, c'est ça que je dis. Ouais, je suis fière, il a combattu jusqu'au bout, moi, j'ai dit ça aux flics", s’exclame-t-elle dans le reportage de M6, alors qu’elle était filmée à son insu.

S’aventurant de l’autre côté du miroir télévisuel, les deux journalistes du Point, Jean-Michel Decugis et Aziz Zemouri, ont cherché à percer à jour Souad Merah, présentée certes comme étant religieuse, mais plutôt « modérée » par son propre frère Abdelghani lors de son interrogatoire par la police. Ce dernier qui, quelques mois plus tard, allait être le bras armé du piège journalistique qui s’est refermé sur elle.

"Haineuse devant son frère, mais modérée devant la police…", comme le soulignent à juste titre les deux auteurs de l’article «Quel est le vrai visage de Souad Merah ?», lesquels ont pu prendre connaissance de ses déclarations lors de son interrogatoire du 22 mars dernier, qui font apparaître une contradiction criante avec les propos virulents tenus dans le reportage de M6.

Alors qu’elle est sous le coup d’une enquête préliminaire par le parquet de Paris pour « apologie du terrorisme », Souad Merah a annoncé sa décision de porter plainte contre M6 pour « atteinte à la vie privée ». Contacté par Le Point, son avocat Me Etelin incrimine M6 sans détour : "C'est M6 qui commet le délit d'apologie, et non Souad Merah. En outre, la chaîne a diffusé un montage des propos en coupant la partie modérée de son discours. Mme Merah dialogue avec son frère qui la pousse à bout lors d'une conversation privée. La démarche du parquet de Paris est incompréhensible", insiste-t-il, lâchant : "Le journaliste et le frère de Merah sont en pleine promotion de leur livre".

On est d'ores et déjà assuré d'une chose, ce nouvel embrouillamini médiatico-judiciaire n’est pas de nature à dissiper l’épais mystère qui entoure l’affaire Merah...

commentaires