Tareq Oubrou, l'imam qui veut rendre le foulard et les barbes invisibles

Dans un entretien édifiant accordé à L'Express, l'imam Tareq Oubrou invite les musulmans "à renoncer à une certaine visibilité". On n'en croit pas nos yeux !

Tareq Oubrou, l'imam qui veut rendre le foulard et les barbes invisibles

Dans un entretien édifiant accordé à L'Express, l'imam Tareq Oubrou invite les musulmans "à renoncer à une certaine visibilité". On n'en croit pas nos yeux !

On se demande ce qu'entend par "visibilité" ce notable religieux membre de l'UOIF, auteur du livre "Un Imam en colère". Visiblement en furie comme le titre de son ouvrage l'indique, Oubrou dont l'objectif théologique suprême est de rendre transparents ses coreligionnaires, devra s'employer à sortir du chapeau, ou plutôt de sa chachiya, une formule magique, digne des poudres de perlinpimpin, qui gommerait du paysage cette présence musulmane si visible à l'oeil nu, afin de ne "plus alimenter la peur chez les non-musulmans".

Cet imam favorable à un islam imperceptible et insoupçonnable, se fondant dans la masse, a t-il été influencé par  le roman de Herbert George Wells,  L'Homme invisible, qu'il changerait volontiers en  théologie de l'invisibilité par "Le musulman invisible" ? Cachez donc cette visibilité si dérangeante que la France plurielle ne saurait voir ! Le message de l'imam est d'une limpidité cristalline, tout comme ses contradictions sont criantes...

En effet, dans ce même entretien à l'Express, ce dernier, adepte visiblement  des romans de sciences fiction, fait ce commentaire au sujet du port du voile qui ne passe pas inaperçu : "Quant au voile, je n'ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure." Or c'est exactement le contraire qu'il affirmait dans un livre entretien avec la sociologue  Leïla Babès: "Loi d'allah, loi des hommes" !

Ainsi à la page 216, l'imam en colère déclarait: "Le khimâr ( cachant les cheveux et le cou )  et le jilbâb ( qui cache décemment le reste du corps) sont des prescriptions vestimentaires divines qui ne sont abrogées par aucun autre texte. Objectivement, s'il y avait le moindre soupçon sur cette norme, je serais le premier à prôner sa levée." Comment  prendre au sérieux cet  imam qui dit une chose et son contraire?  Pour faire plaisir à ce théologien de l'invisibilité, nous lui proposons de voir le générique  de la série  TV "L'Homme invisible", histoire de lui ouvrir les yeux sur la déshumanisation très perceptible qui en résulte...
http://youtu.be/4COheMXYy8w

Publicité

commentaires