Dimanche 13 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

A la Grande Mosquée de Strasbourg, Manuel Valls demande sèchement qu’on l’applaudisse

A la Grande Mosquée de Strasbourg, Manuel Valls demande sèchement qu’on l’applaudisse
fr
http://oumma.com/sites/default/files/le-ministre-de-l-interieur-manuel-valls-a-mulhouse-dans-l-es_821917.jpeg

Matamore. Jeudi, le ministre de l’Intérieur a inauguré la Grande Mosquée de Strasbourg avec un style plutôt martial. Illustration en images.

Partagez :

Depuis  son ascension dans les sondages, les médias lui font les yeux de Chimène. Manuel Valls n’est-il pas, après tout, « l’homme le plus puissant de France » selon l’expression qualifiant d’ordinaire le ministre de l’Intérieur ? Son tempérament nerveux est désormais édulcoré par les journalistes politiques. Révélée l’an dernier par Oumma, son allégeance envers Israël -nation étrangère et colonialiste envers laquelle il s’est déclaré être « lié de manière éternelle »-  est de notoriété publique sur les sites alternatifs mais demeure totalement passée sous silence par les éditorialistes de la presse classique. Seul l’écrivain Marek Halter s’est publiquement réjoui d’une telle connivence communautaire. Et même discrétion des faiseurs d’opinion quand Manuel Valls bombe le torse de manière outrancière : cela ne fait plus l’objet d’un commentaire médiatique.

Ainsi en va-t-il de sa prestation lors de l’inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg. Jeudi dernier, en sa qualité de ministre en charge des cultes, Manuel Valls avait soufflé le chaud et le froid sur l’islam de France, reconnaissant la liberté de culte des musulmans tout en menaçant régulièrement d’expulser du territoire ceux qui, se « réclamant de l’islam », ne cessent de « défier les lois de la République ».

Peu importe si, dans le même temps, ceux qui se revendiquent d’une autre religion tout en enfreignant ouvertement la loi -à l’instar des membres extrémistes de la Ligue de Défense Juive- bénéficient toujours d’une parfaite impunité.

Parade militaire

A l’occasion d’une énième envolée contre les « prédicateurs de haine », visiblement nombreux au regard de l’énergie verbale qu’il leur accorde, Manuel Valls s’est interrompu, admonestant le public présent avec une rudesse inhabituelle pour ce type de cérémonie : « Vous pouvez applaudir aussi, mesdames et messieurs ! ».

La vidéo intégrale de son discours est disponible sur le compte Dailymotion du ministère de l’Intérieur. Dans cet extrait repéré et découpé par Oumma, Manuel Valls conclut sa diatribe alarmiste en affirmant également qu’il n’y a « qu’une seule communauté qui vaille, qui s’impose : la communauté nationale ».  Il faut saluer ici la remarquable évolution personnelle de l’élu socialiste : en juin 2011, l’homme affirmait plutôt « être lié, par sa femme, de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ». A moins qu’il ne s’agisse d’un double discours, Manuel Valls semble donc avoir désormais saisi le principe essentiel de la laïcité : une stricte neutralité affichée par tout élu républicain à l’égard de chaque composante religieuse de la société. Autrement dit : ni traitement de faveur, ni paternalisme envers tel ou tel culte.

Barbouze sous Valls

L’image qu’il renvoie sur ce thème -son rapport aux religions- lui tient à cœur : en mars dernier, invité à débattre de la laïcité au Consistoire central israélite de France, Manuel Valls a vivement fait savoir qu’il n’avait pas apprécié le succès sur le web de la révélation d’Oumma faisant état de ses accointances religieuses et politiques. L’ex-directeur de communication de François Hollande avait même utilisé une métaphore quelque peu ordurière, évoquant ce que « charrie » Internet pour qualifier notre article à son sujet.

Reste à espérer que Manuel Valls  ne sera pas rancunier à l’encontre d’Oumma. Dans le cas contraire, il confirmerait alors une information rapportée en 2008 par Alexandre Adler : selon l’intellectuel proche des réseaux du pouvoir, le site Oumma.com serait surveillé« en permanence » par le ministère de l’Intérieur. Une sorte de police politique, toujours en place sous François Hollande? C’est nous faire trop d’honneur, mais en cette période d’économie budgétaire, nous serions ravis, par patriotisme, de voir les valeureux fonctionnaires du Renseignement intérieur exercer leurs talents ailleurs. Sur eux-mêmes, par exemple

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
timo67
8 points

Bonjour,
Cher Hicham Hamza, chers lecteurs…
Je pense qu'il n'y a pas lieux de trop critiquer Manuel Valls il ne fait que perpétrer la politique française vis-à-vis des musulmans. Musulmans qui sont désormais des citoyens français et qui méritent plus de respects, et même s’ils ne le sont pas ils méritent du respect ne serait-ce qu’à travers leurs enfants lesquels sont citoyens à 100%.
Manuels Valls répète exactement ce qu’ont fait ses prédécesseurs vis-à-vis de l’islam et des musulmans ; une politique qui se résume en une seule phrase :
La France traite les musulmans de France comme elle a traité les nord africains pendant la période coloniale.
Sinon, jusqu’à quand la France va continuer à sous-traiter l’islam de France à travers le royaume du Maroc. Car, pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de cette mosquée de Strasbourg, il est bon de savoir que cette mosquée est gérée en majorité par des marocains sous les ordres de sa majesté.
A suivre

X
timo67
8 points

Suite :
C’est une honte pour la France de traiter ses concitoyens de confession musulmane.de la sorte.
Et n’importe quel musulman de France devrait refuser de se voir sous la tutelle d’un gouvernement étranger.
Quand Manuel Valls profère de menace et maltraite les musulmans en leur faisant porter le chapeau de tel ou tel acte contraire aux lois de la république à un moment de joie comme l’inauguration d’une mosquée, ceci est semblable et aussi indélicat que d’entendre quelqu’un faire un discours sur le divorce pendant un mariage.
Le pire dans tout cela c’est que certains musulmans présents à cette cérémonie le traitent comme certains marocains traitent leur roi : avec inclination et applaudissement, là ou il devrait être hué et sifflé !

X
Alina Reyes
74 points

Ce type est malade. Aux abois. Ceux qui sont comme lui, ce ne sont pas les extrémistes qui leur font peur, c'est Dieu. Les six millions de musulmans paisibles de ce pays, et qui serons de plus en plus paisibles, et de plus en plus nombreux, sans velléité de prendre toute la place, seulement d'être tranquillement à la place et à l'accueil des amis de Dieu.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Petite dédicace...noooon!... siiiiiiiii!.. Nooon !... oh puis, Siiii !
ça va leur faire plaisir, c'est sûr :

Chez les Guignols de l'info, c'est pas mal non plus...

Wa salâm

X
amr
2 points

Ce que je relève c'est que Valls parle d'expulsion comme si dans son esprit un musulman est forcément un étranger et non un Français (exactement ce qu'a déclaré Fillon il y'a quelques jours suite à la manifestation non autorisée).
Donc pour les hommes politiques dans leur esprit les musulmans ne sont pas Français, à ma connaissance aucun média ni journaliste n'a relevé le danger de cette déclaration

Où veulent-ils les expulser, ils sont Français, même Français de souches pour beaucoup d'entre eux...

Mais comme je dis toujours on est traité à la hauteur de ce qu'on mérite... faut que les musulmans changent ce qui est en nous pour que leur situation change

X
l'Emir
7 points

Tout à fait d'accord, on se fait insulter dans une mosquée et des abrutis applaudisse c'est à se poser la question s'ils comprennent le francais comme notre cher ami chalgoumi....

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Wa salâm

X
Sarah
-30 points

Regardez moi tous ces collabeurs,soumis à des régimes féodaux qui ont si bien prolongé le colonialisme européen.

Jusqu'à quand les musulmans français vont-ils laisser ces personnes "domestiquées",élevées dans la soumission s'occuper de l'islam de France?Que faut-il pour qu'ils se réveillent?Une grande catastrophe?

X
Aboubacar93
6 points

Petite réflexion à l'usage des "jamais contents" : cette splendide mosquée, peut-être une des plus belles de France, a été construite avec 26% de fonds provenant des collectivités locales alsaciennes.
En d'autres mots, le quart de ce beau bâtiment existe grâce à la générosité des non-musulmans vivant et payant des impôts en Alsace, une région réputée pour son vote extrémiste...
Combien de lieu d'Eglises financées par les musulmans en terre d'Islam ?
On peut pinailler à l'envie sur le "style" ou même le fond de la pensée de Mr Valls, si on ne souligne pas ici la générosité de nos compatriotes non musulmans, on passe pour les pires des ingrats.
À bon entendeur,

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

La spécificité du droit local d'Alsace-Moselle rend possible le financement des cultes par les collectivités, ce qui signifie que l'argent des citoyens de confession islamique participe également au financement des lieux de culte non musulmans.

Parler d'ingratitude de la part des musulmans, en l'espèce, relève d'une servilité manifeste à l'autorité en place de la part de l'auteur de ce reproche .

Wa salâm

X
Aboubacar93
6 points

À la différence près que le Concordat ne concerne strictement que les cultes catholique, protestant et israélite. L'argent public dont la mosquée Eyup Sultan à bénéficié témoigne donc d'une exception tout à fait extra-ordinaire, dont n'ont jamais bénéficié les autres religions non concordataires (bouddhistes, évangélistes, témoins de Jéhova...). Ce n'est pas de la servilité que de reconnaître que pour une fois, les musulmans ont bénéficié d'un véritable privilège, absolument non dû d'un point de vue juridique.
Par contre, cette manière d'adopter systématiquement un profil victimaire quelle que soit la situation me paraît relever d'un pathologique complexe d'infériorité.
La communauté à besoin de relever la tête, les gens comme vous ne font que l'enfoncer.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

(a) Cette générosité est-elle sans contrepartie ? N’est-ce pas la domestication de l’islam à l’instar du christianisme, du protestantisme et du judaïsme qui est visé par ce financement ?

Les musulmans décomplexés qui refusent de se morfondre dans le statut de victime PASSIVE ne cherchent pas un traitement de faveur ; ils ont la capacité en tant que citoyens de faire évoluer les lois vers plus de justice et d’égalité de traitement… encore faut-il qu'ils cessent d’être colonisés dans leur tête. Ils ont raison de crier à l’injustice lorsqu'ils subissent l’injustice (cf. le prophète Yoûssoûf, paix sur lui), et je ne vois pas en quoi cette réaction devrait être taxée de « victimaire », sinon que l’emploi de ce vocable a pour but de mieux museler les résistants à l’oppression aussi subtile soit-elle.

X
Justine
-388 points

(b)Si pour vous la stratégie du « faire profil bas » est la meilleure pour atteindre ses objectifs par les temps qui courent, soit, mais de grâce, cessez vos critiques à l’endroit de vos coreligionnaires qui n’ont pas encore la force de dépasser leurs souffrances, ou qui emploient une autre stratégie (non violente) : ce ne sont pas les musulmans qui ont trahi la France et la laïcité mais bien quelques énergumènes politiques devant lesquels vous voudriez que l’on s’agenouille… si ce n’est plus.

Alors, non ce ne sont pas ces musulmans-là qui enfoncent l’islam, mais plutôt vous qui contribuez à ternir la fraternité islamique en jouant le jeu du dominant qui souhaite couper toutes les oreilles qui dépassent.
La miséricorde, la douceur sont dues en premier lieu à vos coreligionnaires. Mais la recherche du pouvoir vous aveugle.

Wa salâm

X
Aboubacar93
6 points

"La recherche du pouvoir m'aveugle", vraiment ?
Mais de quel pouvoir parlez-vous ?
Le seul que je revendique est celui de mener la vie que je souhaite, dans le respect de celle des autres.
Et pour cela, je n'ai pas trouvé au monde de pays plus doux que la France, avec toutes ses imperfections.
Alors non, je refuse de ne voir toujours que le verre à moitié vide, contrairement à vous. Je refuse de ne voir le Mal que dans les actes de l'Autre, de l'étranger à ma communauté. Et surtout, ma capacité d'empathie me permet de ne pas toujours voir les choses que d'un seul point de vue, mais aussi parfois en adoptant le point de vue de l'Autre.
Votre discours est empli d'un égocentrisme pathologique. Nous vivons dans un pays qui a appris, au fil des siècles, à faire coexister des gens qui en d'autres temps se sont entretués pour des motifs religieux. On tue encore beaucoup trop d'hommes et de femmes de par le monde au nom de Dieu (ou d'Allah) et c'est un scandale.

X
Aboubacar93
6 points

(suite)
Nous avons aujourd'hui en France au pouvoir le parti politique le moins hostile aux musulmans que nous ayons jamais eu (eh oui !).
Et il n'est pas sur que ça dure... Alors profitons-en, et arrêtons de demander la lune, de peur qu'elle nous tombe sur la tête.
Tant qu'une partie de nos enfants se comporteront aussi mal que les voyous dont on parle tous les jours et qui pourrissent la vie de nos quartiers, les imbéciles continueront à mal parler des musulmans et de l'islam, et nous subirons en retour les conséquences de cette opprobre.
Si un seul combat vaut le coup d'être disputé, c'est celui-ci : l'éducation de nos enfants ! Et pas seulement religieuse, mais aussi civique. C'est à ce prix que nous gagnerons le respect et la tranquillité, et que nos vies seront meilleures à tous les titres.

X
Justine
-388 points

(d) Pour la petite histoire, Dieu m’avait guidée à l’islam Vingt ans auparavant dans ce quartier, puis Il m’en a fait sortir le temps nécessaire pour renforcer ma foi, puis Il m’a fait y revenir… pour donner ce que j’ai reçu ? Probablement, assurément, Allâhou ‘alam.

Je n’ai pas toujours vécu dans ce milieu social : Dieu m’a arrachée avec ma famille à la richesse et aux honneurs d’un pays qui m’a vue naitre mais un pays miné par la corruption avec l’entrée des américains et ses maisons closes, puis du communisme avec ses centres de rééducation par le travail manuel (mon père, capitaine de l’armée, en fit les frais avant sa fuite vers la France, pays de mon grand-père ; ses frères généraux ont été, eux, décapités par les Rouges).
Ce n’est pas vous qui allez m’apprendre à aimer la France dont on a salué régulièrement le drapeau lors des commémorations avec les anciens combattants d’Indochine…

X
Justine
-388 points

(e) Vous qui semblez évoluer dans un milieu plus cossu ( ?) que faites-vous à votre niveau pour lutter contre la délinquance en col blanc ?

Ce n’est pas moi qui le dit mais l’islam : ce sont les dirigeants de ce monde qui seront jugés les premiers au Jour dernier et les pauvres qui entreront les premiers au paradis.

Si ma mémoire est bonne, c’est Alî (que Dieu l’agrée) qui aurait dit : « S’il y a des pauvres, c’est parce que les riches ne donnent plus ».

Bon, à travers ce discours, on pourrait entendre celui de la lutte des classes, alors petite précision : non, je n’ai rien contre les riches justes et pieux, que grand bien leur fasse pour ce que Dieu leur a donné ! Mon message est le suivant : cessons de faire porter la responsabilité PREMIERE des maux de nos sociétés aux plus faibles sur lesquels il est plus aisé de frapper.

X
Justine
-388 points

(f) Sinon, pour ma part, un délinquant reste un délinquant quel que soient ses origines ethnique et sociale. Mais n’oubliez pas, Omar Ibnou Al Khattâb n’a pas appliqué la coupe de la main au voleur qui a volé pour se nourrir.

Wa salâm

X
Sarah
-30 points

@ Aboubacat:

Le fait que le ministre de l'intérieur de la République traite la communauté musulmane française d'une manière si odieuse,qu'il se permette de presque les insulter dans une mosquée devant des "blédards incultes" soumis à des régimes dictatoriaux ne vous dérange nullement?
Valls ne serait jamais permis de se comporter ainsi vis à vis de n'importe quelle autre communauté.
Que les "représentants" des musulmans français soient choisis par des régimes étrangers comme l'Algérie et le Le Maroc,que les mosquées soient payées par l'Arabie Séoudite,le Maroc(en échange d'une allégeance envers ces régimes) ne vous posent pas de problème?
Où sont l'autonomie,l'indépendance de l'islam français,conditions indispensables pour l'épanouissement de la communauté musulmane française?
Cessez d'utiliser l'argument bidon de "rentrez chez vous si vous n'êtes pas contents",car chez nous,c'est la France.Les musulmans français sont FRANCAIS au cas où vous ne l'auriez pas remarqué.

X
Sarah
-30 points

@ Aboubacat:

Le fait que vous affirmiez que le PS est le parti le moins hostile aux musulmans prouve votre inculture historique et votre immaturité politique.Pas besoin de remonter aux temps de la colonisation française pour voir que la gauche "traditionnelle" a toujours eu un discours hypocrite et néfaste vis à vis des musulmans.Le PS est à l'origine de la mise en avant du FN dans les médias pour faire battre la droite traditionnelle,il a tué dans l'oeuf les revendications de la "marche des beurs" en créant SOS racisme,une officine mise sous la tutelle des sionistes comme Julien Dray(militant sioniste connu pour son soutien à la droite israelienne).Ne parlons même pas de NI Pute Ni Soumise(autre création du PS)dont le but était de diaboliser les garçons arabes des quartiers en appliquant la technique coloniale "diviser pour mieux régner".Et le tournant de la rigueur de 1983 avec application d'un programme éco néo-libéral,donc néfaste pour les pauvres,etc.

X
Sarah
-30 points

Et d'un point de vue programme politique et économique,il n'y a strictement aucune différence(ou si peu)entre le PS et l'UMP,les décisions se prenant ailleurs.Mais bon c'est un autre sujet.

Je suis d'accord avec vous sur un point:l'éducation de nos enfants.
Mais là aussi,il faut savoir identifier les pièges,distinguer les causes et les effets.
D'abord,le problème principal en banlieue est la question économique.Tant que nous voterons pour des partis comme le PS qui appliquent une politique éco néo-libérale,les problèmes s'aggraveront.Ensuite,l'éducation civique doit être d'abord assurée par les familles.Et là il y a une vraie démission des parents notamment des pères.Je suis très inquiète par l'augmentation du nombre de familles monoparentales où souvent la mère élève seule ses enfants.Il s'agit de l'importation du modèle des ghettos noirs américains dont on connaît tous les conséquences néfastes.Modèle promu par tout le système médiatique notamment par les rappeurs.