Les hôtesses de l'air égyptiennes autorisées à revêtir le hijab

Les hôtesses de l'air égyptiennes autorisées à revêtir le hijab

Le voile a reçu son visa officiel, il peut embarquer à bord d’Egypt Air ! La sphère aéronautique égyptienne n’a désormais plus rien envier à la sphère télévisuelle publique, puisque les hôtesses de l’air viennent d'être autorisées à arborer le hijab.

Emboîtant le pas à leur coreligionnaire Fatma Nabil, pionnière voilée du JT de l'après-Moubarak, le personnel navigant féminin de la compagnie aérienne a obtenu gain de cause après une grève générale entamée vendredi dernier, à laquelle s’associaient les stewards, tous unis dans des revendications qui portaient à la fois sur les salaires, l’embauche de nouveaux collaborateurs, et le port du hijab.
 
Cet arrêt brutal du travail n’a pas été sans grever le budget d’Egypt Air, qui a préféré arrêter les frais quand la barre des 20 millions de dollars a été dépassée. Hormis le veto de la direction sur la hausse des salaires, les deux autres vœux ont été exaucés, dont la liberté précieuse pour les hôtesses de l’air de s’envoler parées du voile.

Publicité

commentaires