Vendredi 25 April 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Le mois de Ramadan. Une grande richesse spirituelle et sociale à exploiter !

Le mois de Ramadan. Une grande richesse spirituelle et sociale à exploiter !
fr
http://oumma.com/sites/default/files/IMG/arton6724.jpg

Dans un monde où les liens sociaux se détraquent, où les repères sont brouillés et où le matériel dévient la référence, le mois de Ramadan offre une autre vision que celle dominante et fournit des moyens permettant de mieux faire face aux épreuves et incertitudes du monde actuel. En faisant du jeûne une opportunité pour croître dans la prière, la réflexion, la soumission, la justice…, le musulman renforce sa foi en Dieu, édifie sa personnalité et fortifie son esprit.

Partagez :

En ce mois béni de Ramadan, nous souhaiterions revenir sur son sens plein d’enseignements sur le corps et l’esprit. Allah nous commande de le suivre et nous indique que nous avons en nos prophètes (Que la paix soit sur eux) de beaux exemples d’humanité et de droiture. Qu’Allah le Miséricordieux nous aide à s’élever spirituellement et nous guide sur sa droiture. Historiquement, le mois de Ramadan est un moment important dans l’avènement de l’Islam ; c’est durant ce mois que le Coran fût descendu comme l’indique la Sourate 2, Verset 185-1.

"Le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement."

Le jeûne du mois de Ramadan constitue le quatrième des cinq principaux devoirs de l’Islam. Il a été prescrit pour les musulmans dans la seconde année de l’Hégire, par la révélation de ce verset du Coran :

« Ô les croyants ! On vous a prescrit as-Siyam [le jeûne] comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Sourate 2, verset 183).

Le jeûne est obligatoire pour le croyant quelle que soit sa catégorie sociale, son pouvoir, sa richesse, son intelligence…C’est un devoir pour chaque musulman pubère, sain d’esprit et capable de jeûner. Durant ce mois sacré, les musulmans doivent s’abstenir de boire, de manger et de toute relation sexuelle de l’aube jusqu’au coucher du soleil. C’est donc un mois de rupture par rapport aux habitudes quotidiennes. Il exige le réveil de la spiritualité et la conscience de la présence de Dieu. Sachant que l’objectif de tout musulman est la quête de l’agrément de Dieu pour gagner le Paradis.

Il faut noter aussi qu’autant le jeûne de Ramadan est obligatoire, autant on trouve des dispenses, allègements ou aménagements pour les femmes indisposées ou enceintes, pour les personnes âgées, les malades ou celles et ceux qui sont en voyage. Dans ces différents cas, soit on se rattrape ultérieurement, soit on nourrit un pauvre par jour de jeûne non effectué. Le jeûne permet de progresser en endurance, en force de volonté, en autodiscipline, en introspection, qui sont des qualités indispensables pour se soumettre à Dieu. Par cette même occasion, il exerce son âme à craindre Dieu et à grandir en piété, critère de supériorité d’un individu sur un autre.

Il convient de rappeler que la piété est une dévotion, un attachement respectueux et fervent à Dieu et à la religion, dans le cas présent, l’Islam. Elle se traduit par le fait de s’acquitter des obligations et d’éviter les interdits. Ce qui implique l’adhésion et le respect de tous les principes et préceptes prônés par l’Islam. On peut citer les prières, les invocations, le jeûne, la charité, l’aumône, la lecture du Coran, la recherche du savoir, la retraite spirituelle…

Il est recommandé d’éviter tout ce qui est contraire à ce que Dieu agrée, entre autres l’hypocrisie, la tricherie, le vol, le mensonge, l’insulte, l’ostentation, la violence, l’adultère, le meurtre, la méchanceté, la corruption… bref, tous les vices et tout ce qui peut pollué notre esprit. Cependant, tout être humain est susceptible de commettre des pêchés ; il s’agit ici de faire des efforts pour se rapprocher de l’agrément divin en multipliant des actes de foi et de piété.

Notons aussi que le jeûne du mois de Ramadan est d’une part, bénéfique socialement en entraînant davantage la communauté à l’organisation, à la convivialité, au sens de responsabilité, à la solidarité, à l’égalité, à la justice, à l’amour... D’autre part, il contribue à l’amélioration de la santé, notamment en favorisant l’élimination des toxines et des surcharges de graisse, en assainissant les organes digestifs, etc.

C’est une école qui nous apprend à dépasser nos aspirations, nos désirs, nos instincts, nos égoïsmes… afin de rechercher la proximité de Dieu qui nous apporte la sagesse, la paix du cœur et la lumière de l’esprit. Comme le souligne bien un frère en Islam, "Le diplôme sanctionnant le mois du jeûne est une somme de vertus nourrissant le croyant durant le court séjour terrestre qui, rappelons-le, est une somme d’épreuves à laquelle seul le retour à Dieu mettra fin".

Dans un monde où les liens sociaux se détraquent, où les repères sont brouillés et où le matériel dévient la référence, le mois de Ramadan offre une autre vision que celle dominante et fournit des moyens permettant de mieux faire face aux épreuves et incertitudes du monde actuel. En faisant du jeûne une opportunité pour croître dans la prière, la réflexion, la soumission, la justice…, le musulman renforce sa foi en Dieu, édifie sa personnalité et fortifie son esprit.

En souhaitant à toutes et à tous un Ramadan Moubarak dans la paix, la santé et la piété, nous vous laissons méditer sur cette parole du prophète Muhammad (Sallalâhou Alayhi Wa sallâm) : "Si les croyants avaient véritablement conscience de la bénédiction qu’il y a dans le fait de jeûner durant le mois de Ramadan, ils souhaiteraient que ce mois dure toute l’année."

Qu’Allah répande sur nous sa miséricorde et nous permette de passer ce mois de Ramadan dans le summum de la piété et de l’adoration.

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

Beau rappel

Merci et bon ramadan à vous tous

X
0 points

Et si je suis pauvre et ne pouvant pas jeûner...(reporte, compensation... ???)
« ... entraînant davantage la communauté à l’organisation, à la convivialité, au sens de responsabilité, à la solidarité, à l’égalité, à la justice, à l’amour... »
"organisation", certainement pas, je l’ai déjà dit par ailleurs, "l’organisation" est le défi majeur de l’islam contemporain.Par conséquent, pas de "justice" non plus. Ce qui caractérise nos sociétés musulmanes, c’est l’injustice endémique dans laquelle nous nous trouvons. "Égalité", "Amour" que des belles paroles...Tiens "amour" de quoi déjà... ???

"Convivialité, solidarité", il est vrai que les gens sont un peu plus sympas que d’habitude...

A SUIVRE

X
0 points

article interessant en ce mois de Ramadam-Salam

BRUXELLES - Najla n’aime pas utiliser le mot racaille mais après l’agression raciste dont elle vient d’être victime avec son mari Didier, la jeune femme d’origine marocaine nous avoue développer une haine envers une certaine frange de sa propre communauté.

“Je suis née au Maroc. Je suis arrivée en Belgique il y a neuf ans. Ces jeunes qui nous ont agressés, tout comme les autres qui nous ont déjà insultés par le passé, sont nés ici et pourtant ils sont racistes envers les Belges. J’appelle cela de la racaille, il n’y a pas d’autres mots. Comment peuvent-ils se permettre de me parler ainsi sous prétexte que je n’agis pas comme eux, que j’ai choisi de faire ma vie avec un Belge de souche ? De quoi se mêlent-ils ? En quoi cela les regarde-t-il ? En rien ! C’est ma vie. Et ce n’est pas juste d’être agressé de la sorte. Ce sont des jeunes sans éducation tout simplement”, s’exclame la jeune femme de 33 ans qui dit oser dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

“Nous sommes face à deux générations pourries. Heureusement, tous les Marocains ne sont pas comme eux, mais hélas ils sont tellement nombreux à être si fermés, si violents, si stupides qu’ils sont si détestés de par leur responsabilité. J’ai eu une autre éducation que la leur. Mes parents qui vivent au Maroc sont musulmans. La première chose qu’ils m’ont apprise, c’est l’ouverture d’esprit. Ces jeunes se sentent tout-puissants lorsqu’ils sont en groupe et agissent comme si nous, les gens éduqués, nous étions des intrus dans leur quartier.”

Najla n’a plus le choix : elle et son mari quitteront leur appartement le plus rapidement possible. “Nous allons devoir déménager. C’est nous qui allons fuir. C’est totalement injuste mais nous n’avons pas le choix. Il en va de notre sécurité. Nous irons habiter dans un quartier où nos voisins ne nous agresseront pas parce que nous sommes un couple mixte.”

Source : La Dernière Heure

X
0 points

D’autre part, il contribue à l’amélioration de la santé, notamment en favorisant l’élimination des toxines et des surcharges de graisse, en assainissant les organes digestifs, etc.

Eliminer des toxines sans boire d’eau ?
Diminution des graisses alors qu’on s’envoit l’équivalent - minimum - de 2 apports journaliers en 30min à 1 heure le soir... suivi donc d’aucuns efforts physique, vive le stockage et la transformation des sucres en graisses.

Faut arrêter d’idéaliser ce mois de particulier, il ne convient plus à nos sociétés modernes.

X
0 points

Ce n’est pas avec des auto-satisfecits que l’on fera avancer les choses. La solidarité ne se résume pas à aider les gens de la communauté qui sont pauvres, ça c’est à la portée de n’importe quel quidam. La vraie solidarité c’est de considérer l’autre comme soi-même, c’est d’accepter que l’autre soit différent de nous, ce qui est loin d’être le cas.

Le message de kbyl est significatif du long chemin qui nous reste à faire pour être enfin dignes des qualificatifs qui sont liés au ramadan.

Alors musulman encore un effort !

Omar S.

X
0 points

Et d’après vous adepte qu’est-ce qui convient le mieux à "nos" sociétés modernes ?

Une surconsommation dégénarative je présume ?

3 écrans lcd,3 autos,des cartes de crédit en veux tu en voilà,des jeux de guerre débiles qui polluent l’esprit de nos chérubins, quoi,dites le moi ?

X
0 points

Autre problème de la dérive du ramadan : il est devenu le mois de la surconsommation par excellence, alors qu’il doit normalement inciter à la frugalité. Ce n’est donc pas la peine de l’opposer à la modernité.

Omar S.

X
0 points

Salamuahlikum,

Je trouve cet article très stimulant merci à vous.
Je voudrai juste réagir au commentaire de Adept :

"Faut arrêter d’idéaliser ce mois de particulier, il ne convient plus à nos sociétés modernes."

Ce mois particulier comme tu dit nous ai recommandé par ALLAH subhana wa tahala, et seul lui sait ce que nous ne savons pas, pour nous rendre meilleur dans notre foie et nous rapprocher de lui. Dire qu’il ne convient plus à nos sociétés modernes est faux car c’est au contraire le meilleur moment pour jeuner et nous élever un peut plus spirituellement et nous détacher de ce monde d’ici bas remplis de divertissements inutiles qui ne font que nous éloigner de nos pratique religieuses.
Je suis d’accord avec toi sur le fait que notre communauté à perdu de vu l’essentiel de la pratique du jeune durant le mois de ramadan, la rupture de celui-ci est devenu un concoure de celui qui mangera le plus, libre à toi de ne pas t’empiffrer quand vient le coucher du soleil.

Bon mois de ramadan à vous tous.