Vendredi 31 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

La Syrie : l’heure du choix

La Syrie : l’heure du choix
fr
http://oumma.com/sites/default/files/images_201.jpg

Il nous est donc impossible de rester silencieux devant tant de carnages. D’autant plus que ce conflit risque d’avoir des répercussions majeures pour toute la région et certainement pour l’ensemble des musulmans du monde. C’est dire son importance. Un certain nombre de clarifications s’imposent donc.

Partagez :

A l’heure du premier anniversaire de la révolution syrienne, les massacres se multiplient et l’horreur du régime d’Assad semble ne plus avoir de limites. Plusieurs organisations de défense des droits humains parlent de crime contre l’humanité. Dans l’échelle de la cruauté, les sbires du boucher de Damas ont démontré qu’ils étaient capables du pire. Rares sont les cas où on avait vu une répression aller jusqu’à brûler vif ou égorger et mutiler les corps de femmes et d’enfants.

Il nous est donc impossible de rester silencieux devant tant de carnages. D’autant plus que ce conflit risque d’avoir des répercussions majeures pour toute la région et certainement pour l’ensemble des musulmans du monde. C’est dire son importance. Un certain nombre de clarifications s’imposent donc. Comme s’impose désormais une solidarité totale avec un peuple en danger de mort.

1 – Il y a près d’un an le peuple syrien emboitait le pas aux Tunisiens et Egyptiens en sortant dans la rue pour exprimer sa soif de changement. Un simple rappel de la genèse du soulèvement nous permet de mieux cerner la nature du régime et les motivations profondes d’un peuple qui se bat avec courage et dignité. « Tout a commencé à Deraa, avec l’arrestation de quelques enfants d’une dizaine d’années qui avaient inscrit des slogans hostiles au gouvernement sur les murs de la ville. Les mères, venues réclamer leur libération, se sont affrontées avec la police, certaines ont été arrêtées et, selon des témoins, rasées »[1].

Cette affaire a mis le feu aux poudres. La réponse du gouverneur de  Deraa, cousin de Bashar Al Assad, a fini par faire éclater un baril qui était proche de l’explosion. Répondant aux pères venus chercher leurs enfants, il a affirmé : "Oubliez vos enfants. Faites-en d’autres. Et si vous n’y arrivez pas, amenez-moi vos femmes"[2].

Depuis cette date, le peuple syrien a décidé d’aller jusqu’au bout pour se libérer de l’occupation Assadienne et ce, malgré les horreurs. Quelques semaines plus tard c’est un garçon de 13 ans, Hamza Al Khatib, qui devient l’icône de la révolution et le symbole de la cruauté du régime. Il sera rendu à ses parents le visage tuméfié, la nuque brisée, les organes génitaux mutilés et le corps criblé de balles.

Depuis lors, les sévices de ce style sont monnaie courante pour une population qui subit une répression épouvantable : plus de 10 000 tués (parmi lesquels 701 enfants, 590 femmes et 422 hommes et femmes morts sous la torture), 35 000 blessés, 65 000 "disparus" et plus de 230 000 réfugiés et déplacés[3]. Jacques Berrès, chirurgien de guerre depuis quarante ans et cofondateur de MSF a  passé près de deux semaines dans l’enfer de la répression.

L’homme qui a avait été en Irak au plus fort de la guerre pour soigner des civils nous revient avec cette déclaration terrible où il avoue « qu’à Homs c’est pire qu’à Bagdad »[4]. Amnesty international dont le rapport d’enquête vient de tomber évoque des crimes de guerre où les détenus sont confrontés "à un monde cauchemardesque de torture systématique"[5]. Les dizaines de vidéos qui parviennent tous les jours font état d’images insoutenables. Ce régime ne lutte pas contre Israël. Il lutte contre son propre peuple et « est prêt à aller jusqu’à l’extermination des musulmans syriens et la destruction de leurs lieux de culte pour se maintenir au pouvoir »[6].

2 – Sauf que plus les jours passent et plus la dévastation de la Syrie par les services de sécurité plonge le pays et la région dans un engrenage mortifère. Les appels à l’insurrection armée et à la militarisation du soulèvement dominent désormais les mots d’ordre des manifestations. Aux tenants de la théorie fallacieuse du complot, il faut donc rappeler une évidence : c’est Assad qui est responsable du chaos et non les puissances étrangères qui exécuteraient ainsi un pseudo-plan destiné à sécuriser Israël en recomposant le Moyen-Orient.

Comme le souligne très justement Alain Gresh, « par son refus de s’engager dans des réformes sérieuses et un dialogue avec l’opposition, par son usage indiscriminé de la violence contre des manifestations qui, pour l’essentiel, restaient pacifiques, par un usage généralisé de la torture, il a contribué à la montée de la violence, au passage d’une partie de l’opposition à la lutte armée ; il a, d’un même mouvement, favorisé les ingérences qu’il prétendait vouloir combattre ». On ne le répétera jamais assez : la répression a précédé la radicalisation.

3 – Le  point de non-retour a été franchi et nombreux sont les Syriens qui appellent désormais à une intervention turquo-arabe, notamment pour l’ouverture de corridors humanitaires. Devant d’atrocités, d’horreurs et de sévices, comment pourrait-on d’ailleurs le leur reprocher ? J’entends déjà les cris de certains à la manipulation. Il est vrai que ces radicaux de salon ne subissent pas la torture et que pendant qu’ils déjeunent au Quick halal d’autres se font arracher les ongles. Les Syriens ont tiré les leçons de l’affaire libyenne : ils ne veulent pas des armées hypocrites de l’Otan[7].

A ceux qui ne comprendraient pas cette attitude, un petit rappel historique leur rafraichirait la mémoire. C’est cette même logique de la survie qui avait poussé l’Iran de Khomeiny à acheter des armes à Israël pour se défendre contre l’agression de Saddam Hussein[8]. Sauf que les militants de l’Armée syrienne libre, dont on a pu vérifier la résistance héroïque à Baba Amr, ne demandent pas des armes à Israël mais aux peuples arabes. Au demeurant, c’est le cynisme de la communauté internationale, le silence de tous et les insupportables divisions au sein du Conseil National Syrien (CNS) qui les poussent à opter pour cette solution de la dernière chance.

D’autant plus que l’intervention étrangère en Syrie a déjà lieu : ce n’est un secret pour personne que l’Iran appuie désormais logistiquement et militairement l’armée syrienne dans son travail de destruction du mouvement populaire et révolutionnaire syrien. Au bout du compte, c’est peut être cette stratégie machiavélique que chercher à mener Assad : mettre la Syrie à feu et à sang en précipitant la guerre civile pour justifier ensuite un discours patriotique de lutte à mort des « gangs terroristes soutenus de l’étranger ».

4 – On en vient donc aux enjeux régionaux du conflit. Il n’est malheureusement pas impossible que le pire soit encore devant nous. La situation syrienne est désormais au cœur d’une partie d’échecs au niveau régional où les forces se font face. L’Iran, et ses affidés du HezboLah et des milices irakiennes, ont juré de défendre le régime jusqu’au bout. La Russie et la Chine bloquent les résolutions de l’ONU qui condamnent la répression.

Les Occidentaux, mués par leurs intérêts propres et se cachant derrière les prétextes humanitaires quand ça les arrange cherchent à faire tomber le régime. Même objectif pour les régimes esclavagistes du Golfe au premier rang desquels le Qatar et l’Arabie Saoudite. La Syrie est aujourd’hui devenue le théâtre de calculs géopolitiques dans un Moyen-Orient en plein ébullition. Sauf que derrière ces cyniques spéculations, c’est le peuple qui trinque et c’est Assad qui gagne du temps pour terminer son entreprise diabolique de « pacification »des villes rebelles. Car la vie des Syriens a peu d’importance pour lui : ses services sont prêts à fomenter des attentats pour justifier ensuite une répression aveugle[9].

5 - C’est là que le bât blesse. Certains parmi la communauté musulmane se sentent mal à l’aise devant cette configuration où ils feraient cause commune avec les gouvernements occidentaux et les pétromonarchies pernicieuses du Golfe. Il nous faut avoir une position de principe : notre condamnation des régimes tyranniques ne se fera jamais à géométrie variable et notre positionnement ne se fait pas en fonction des autres.

Ce n’est pas parce qu’Alain Juppé condamne les atrocités du régime syrien que l’on devient nécessairement supporteur de Sarkozy ou de l’Emir du Qatar. Il est dommage que l’anti-américanisme primaire de certains les rende aveugle dans leur manière d’appréhender le conflit. Cette obsession est loin de correspondre à l’éthique islamique car l’exigence coranique de justice est radicale : elle ne souffre d’aucune entorse et ne se fait pas au gré des autres. Ce reflexe émotif leur est d’ailleurs gravement préjudiciable.

Elle les pousse, par ricochet, à soutenir un régime qui entretient l’illusion qu’il a toujours maintenu une attitude anti-impérialiste. Pour en finir avec cette fumisterie, rappelons qu’Assad était sur le point de conclure un traité de paix avec Israël en 2008, le site internet bakchich relatant même une entrevue secrète à l’époque entre Ehud Barak et le propre frère de Bashar Al Assad, le tristement célèbre Maher Assad qui vient de raser à l’arme lourde le quartier de Baba Amr à Homs.[10].

Ce régime est d’ailleurs prêt à toutes les manipulations médiatiques pour induire en erreur. L’une des dernières grossièretés a été celle de mentionner auprès de la TV nationale le soutien de l’islamologue Olivier Roy au régime. Il a fallu un communiqué du chercheur français pour démentir cette imposture. Mais aujourd’hui les choses sont claires et la décision du Hamas a eu le mérite de sortir de toute cette confusion.

Rompant définitivement avec le clan mafieux d’Assad, Isma’il Haniyeh a fait il y a quelques jours cette déclaration historique du haut du Minbar de la mosquée Al Azhar au Caire et sous l’acclamation de milliers de fidèles : « Je salue le peuple héroïque de Syrie qui aspire à la liberté, la démocratie et la réforme »[11] Le message est clair : la cause palestinienne ne peut être instrumentalisée au profit d’un régime tortionnaire et le peuple palestinien se tient aux côtés des résistants de Hama, Homs, Idleb et Damas. La libération d’A Qods passera par la libération du Châm.

5 – L’important pour les musulmans de France est aujourd’hui de porter aide et assistance à un peuple en danger de mort. Il leur faut joindre leurs efforts à ceux des humanistes de tout bord qui luttent pour la dignité des peuples. Cette solidarité doit se faire sous trois volets : spirituelle, financière et politique. Spirituelle d’abord en maintenant l’exigence de do’as et d’invocations. Ce volet n’est pas à prendre à la légère.

Dans son dernier communiqué, l’Union Mondiale des Oulémas appelle les musulmans du monde à mener la Prière du Qonout qui se fait dans la dernière rak’a de chaque salat (et notamment lors des prières du Fajr et du Witr). A l’image du Centre Tawhid de St-Denis, de nombreuses mosquées de France devraient se joindre à cet appel car in fine, c’est peut-être la plus redoutable des armes que nous avons entre nos mains[12].

En ce qui concerne la solidarité financière, de nombreuses associations récoltent des dons pour venir en aide aux réfugiés syriens et une partie de cette aide arrive tant bien que mal aux habitants des villes meurtries qui se font assiéger et affamer par l’armée d’Assad[13]. La solidarité politique passe aussi par la participation massive aux évènements organisés par la société civile telle la manifestation qui aura lieu le samedi 17 mars à 14h et qui partira de Barbès[14].

6 – Lors du massacre à Gaza, des centaines de milliers de musulmans avaient exprimé leur mécontentement dans la rue en manifestant dans plus d’une centaine de villes de France. ‘Ajib la propension que beaucoup de musulmans ont à s'indigner (légitimement) contre les crimes d'Israël en Palestine et à se taire ou à rester passifs sur les exactions d'Assad. Un simple rappel de l'éthique islamique nous enjoint de condamner les injustices d'où qu'elles viennent. De la Tchétchénie à Gaza et de Homs au Xinjiang. La solidarité humaine et la fraternité musulmane ne connaissent pas de frontières. L’indignation sélective c'est pour BHL et compagnie.

7 – Nous vivons certainement un moment historique du monde arabe qui aura des répercussions majeures pour la nation islamique. Le Châm sous occupation assadienne finira par se libérer. C’est une promesse divine. Cette terre est trop importante aux yeux de Dieu et de Son Prophète pour être dirigée par un monstre. Dans un hadith, le Prophète Saw a dit « Bénie soit Châm, benie soit Châm, bénie soit Châm. Les compagnons de s’interroger : pour quoi au messager de Dieu ? Réponse du prophète : les Anges du Tout-Miséricordieux s’y sont déployés ».

Dans un autre hadith, le Prophète Saw nous dit : « Innal imane idha katourat al fitane bi châm » : lorsque les troubles (fitanes) se multiplieront, la foi sera au Châm[15]… Nombreuses sont les traditions prophétiques qui donnent un caractère particulier à cette région du monde musulman qui a donné à l’islam les plus illustres de ses érudits tels Ibn Taymiyya, l’Imam An Nawawi ou celui dont le Tafssir du Coran fait autorité, Ibn Kathir.

8 – Al hamduliLah que le Coran nous apaise et nous réconforte. « Et ne pense point qu'Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Il leur accordera un délai jusqu'au jour où leurs regards se figeront.»(Coran S14, V 42). Les militants syriens placent leur confiance en Allah qui finira par les délivrer car Il a lui-même juré de donner la victoire aux justes et aux croyants. De ce marasme naîtra certainement une nouvelle page pour le monde arabe.

En quittant le piège des nationalismes étroits dans lequel les a enfermés la nuit coloniale, l’issue pour le monde arabe réside certainement dans cette leçon qui date du 14e siècle : « le miracle des conquêtes, ce n'est pas la victoire sur les Perses ou sur les Byzantins, c'est l'union des Arabes en un seul Etat, sous un chef, ce qu'ils n'avaient jamais connu auparavant. C'est à ce miracle de l'union des cœurs arabes, ajoute-t-il, qu'on peut reconnaitre la main de Dieu et donc l'authenticité de la prophétie de Mohammed sws". C’est d’Ibn Khaldun, père de la sociologie moderne.

Notes

[1]http://blog.mondediplo.net/2011-03-28-Revoltes-en-Syrie

[2]http://syrie.blog.lemonde.fr/2012/02/13/quelques-verites-sur-la-syrie-toujours-bonnes-a-redire/

[3]Voir http://syrianshuhada.com/?lang=enet http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-230-000-refugies-et-deplaces-syriens-depuis-le-debut-de-la-repression_6346-2054750-fils-tous_filDMA.Htm

[4]http://abonnes.lemonde.fr/international/article/2012/03/14/amnesty-denonce-le-recours-systematique-a-la-torture-en-syrie_1667715_3210.html#ens_id=1481132

[5]http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2012/02/24/qu-est-ce-que-je-peux-lui-dire.html

[6]Ce qui semble faire consensus auprès des Syriens est l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne et non une intervention au sol. Cette zone, mise en place et coordonnée militairement par des armées turques et arabes, permettraient en effet des défections en masse au sein de l’armée syrienne. Même si ces défections sont de plus en plus nombreuses, celles-ci deviendraient alors massives car la crainte d’une répression de l’aviation militaire syrienne s’éloignerait alors.

[7]Voir « les 100 portes du Proche-Orient », d’Alain Gresh et Dominique Vidal, Les Editions de l’Atelier, 1996.

[8]http://www.tariqramadan.com/Violence-et-Liberation,11861.html

[9]http://www.bakchich.info/international/2008/06/02/syrieisrael-les-dessous-des-negociations-secretes-52806

[10]

 

[11]http://lecmf.org/index.php/khoutba-audio

[12]Vous pouvez faire vos dons à l’ordre de la "Ligue pour Une Syrie Libre" à envoyer à l'adresse : Ligue Pour Une Syrie Libre- 19 avenue d'Italie - 75013 Paris. A partager également, le repas de charité au profit du peuple syrien organisé en présence du chirurgien Jacques Berès : http://syriansfriendsparis.com/

[13]Voir plus d’infos : http://anticolonial.net/et http://paris.indymedia.org/spip.php?page=imprimer&id_article=10233

[14]

 

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
alhachmi
-1 points

Franchement Nabil Ennasri, vous n'avez déjà pas fort à faire avec les musulmans de France au lieu de passer votre temps à parler de sujets que vous ne maîtrisez pas. Qu'attendez-vous au juste des musulmans de France? De plus, au lieu de tirer à boulets rouges sur le CFCM, critiquez avec la même verve l'UOIF chère à vos yeux et à votre icône Tariq Ramadan qui hier, la critiquait et qui, aujourd'hui, se mire et s'admire à travers le miroir qu'elle lui expose chaque année au Bourget...Vous suivez les injonctions du cheikh Qaradhawi, vous ne dites rien du Qatar, employeur de sieur Ramadan. Alors, assumez vos critiques jusqu'au bout et parlez-nous un peu du Bahreïn où il y a eu des massacres, bien avant la Syrie. Arrêtez votre tartufferie et laissez R.Naba parler.
A bon entendeur, salut.

X
Sanya
1 points

Salam, Shalom, Salut

Tout d'abord, merci à Mr Ennasri pour cet article très clair et dont les sources sont très riches!

La théorie du complot commence à fleurir partout et ça commence vraiment à bien faire...à quand un réveil des musulmans de France et du monde?!

Je vous invite à signer cette pétition (sur le site avaaz)de la plus haute importance pour que plus jamais un tyran comme Bachar El Assad ne puisse penser qu'il est au-dessus des lois! A quand un réveil de la communauté international? A quand la fin du deux poids deux mesures? A quand la liberté des peuples de disposer d'eux-mêmes et de leurs avenirs? A quand une justice pour tous? A quand la sérénité au proche-orient? J'invite toutes celles et tous ceux qui se battent pour un monde plus juste et plus libre...de signer cette pétition et de la faire tourner! L'avenir d'un peuple en dépend...

En tout cas, merci à l'auteur pour cet article.

A Bonne entendeur...

Wa Salam

X
Ahmed
17 points

Assalamou 'aleykoum,

Je pense que c'est un bon article qui clarifie enfin votre position. Il est clair qu'en tant que musulmans, on se doit de soutenir nos frères qui sont opprimés dans quelque région du monde que ce soit, mais cela doit il se faire à n'importe quel prix ? La situation est tellement compliqué là bas que nous, simple musulmans, nous ne saisissons pas tout, la seule chose que l'on peut faire avec certitude sans se faire manipulé par aucun parti, secte ou autre, c'est de condamné la mort de civil. Car même si au départ notre intention est de soutenir le peuple syrien, je ne peut utilisé toute les formes de protestations de peurs de servir les intérêts d'un autre sans le savoir. De quel moyen(clair) le peuple syrien et leurs soutiens disposent t ils pour protester en dehors des invocations(comme vous l'avez souligné) faites au Tout-puissant et bien sur sans faire appel à un quelconque groupe ou gouvernement ? Le musulmans sincère ne peut que s'en remettre à Allah(swt)

X
Abdelkader
65 points

Le conseiller en communication du Qatar nous livre sa dernière production !
Des équipes de mercenaires sont présentes en Syrie y semant désordre et chaos, des adeptes de l'épuration ethnique financés par les pétro-monarchies du golfe , la presse internationale fait état de la capture d'une quinzaine de soldats d'élite Français, bien entendu personne n'en pipe mot, c'est surement l’œuvre de quelques conspirationnistes en mal de publicité !

Plus personne ne parle de la Libye et du chaos qui s'y installe, des menaces de sécession de la Cyrénaïque, la région pétrolifère du pays ! Vos droits de l'homme et vos interventions humanitaires ne sont qu'une escroquerie dont nous pouvons constater les résultats depuis l'intervention sauvage en Irak,celle qui a couté la vie à un million de personnes et a détruit un des pays les plus avancés du monde arabe.

Il est certain que si la Syrie tombe entre les mains de vos amis, le monde arabe peut dire définitivement adieux à ses rêves d'indépendance.

X
Ahmed
17 points

(suite)
Aussi, je regrette que vous prenez position uniquement contre les supposés exactions que ferai (oui car rien est sûr) le gouvernement syrien à l'encontre de son peuple et pas position contre celle que ferai(rien n'est sûr non plus) les "opposants" à l'encontre des forces de l'ordre et aussi contre le peuple car si on mix toutes les sources (Al-jazeera compris), on voit qu'aucun ne respecte la vie humaine, aucun n'applique les règles établis par le prophète(asws) sur la guerre. Dire que seulement le gouvernement utilise des méthodes barbares contraire à l'Islam c'est ne pas tout dire et le contraire aussi. Il y a des règles à respecter quand on fait prisonnier un adversaire, dans la façon de le tuer aussi. Nous avons vu en Libye que les supposées rebelles font des horreur en disant Allahou Akbar, ce n'est pas digne de musulmans de dire cette belle parole en torturant une âme. Qu'Allah nous aides à y voir plus clair et qu'Il soutien toute les causes justes dans tous les pays.

X
Abdelkader
65 points

Les Syriens ont certainement fait plus que n'importe lequel des états arabes pour la cause palestinienne et la défense des territoires arabes !
Ils ont été directement impliqué dans les confrontations de 1967 et 1973 et assurent le ravitaillement depuis lors de la résistance Libanaise, la direction du Hamas en exil avait sa représentation il y a encore peu à Damas .
Certaines dissensions éclatent au grand jour au sein de la direction du Hamas quant aux orientations de Khaled Mechal, son rapprochement avec le Qatar monarchie pro américaine n'est pas du goût de tous !
Vous reprochez à la Syrie les tentatives de négociations pour la restitution des territoires occupés (Golan), mais combien d'états arabes ont noué des relations officielles ou officieuses avec le régime sioniste ?

Amnesty international le bras humanitaire de l'impérialisme, produit marketing censé assurer la domination de l'empire criminel
et son idéologie des droits de l'homme, c'est à mourir de rire !

X
Ismahène
-3 points

Bonjour,

Merci à vous M. Ennasri pour votre écrit qui est pertinent, bien constructif et surtout très éveillant...

Une pensée très chère et profonde à tous les habitants de la Syrie et à tous les opprimés en générale.

X
Karima Smaya
-199 points

Cher Nabil,

Merci pour cet excellent article qui fait chaud au coeur, Merci pour ton discernement, ta sagesse et ton intelligence !

Merci d'apporter ici, la Raison et la Vérité sur la Réalité syrienne !

Enfin un article qui met les points sur les I !

Salam

X
Abdelkader
65 points

A.Sanya

Communauté internationale, on va bientôt s'étouffer !
De quelle communauté s'agit-il ? les quelques états voyous disposant du monopole de la violence, instaurant un arbitraire de tous les instants et imposant leur diktat, utilisant la menace et la coercition ?
Il n'y a pas plus de communauté internationale qu'il n'y a de justice en ce bas monde !
Vos pétitions c'est du blabla pour bobos en manque d'occupation, une vaste fumisterie !

Le Bilad Cham est une région découpée arbitrairement par les colonialistes Franco Anglais. Syrie, Jordanie, Liban, Palestine formaient une même unité géographique du nom de grande Syrie, ce sont ces mêmes puissance qui ont favorisé l'installation du foyer national juif sur des territoires arabes .
L'enclave palestinienne de Gaza vient de subir un nouvel assaut, il ne faut pas se tromper d'ennemi et ne surtout pas aller dans le sens des artisans de la balkanisation du monde arabe.

X
schlomo6
81 points

Mr Ennasri arrêtez de faire le jeu de l'occident qui prend ses ordres vers isra-hell.
Ce qui se passe en Syrie est une tentative de coup d'état, planifiée depuis Tel aviv dans le but de renverser un des seuls états au monde qui refuse de se soumettre au sionisme international et de le remplacer par un roitelet tels ceux du Golf.
On nous a fait le coup avec les fausses ADM en Irak, ensuite Benladen qui se cachait dans une grotte en Afghanistan, d'ou il lançait ses attaques (rire) dans le monde sauf en isra-hell , et pays du golf sionisés et dernièrement la Lybie, ou feu Kadhafi fut massacré par une horde de sauvages aux ordres de bhl et Cie.
Depuis, on nous parle plus de la Lybie alors qu’une guerre civile se profile tel en irak.
Mr Ennasri parler plutôt des massacres commis dernièrement au Bahreïn qui vit sous commandement USrael.
Vous seriez un mounafik tel kardaoui agent de sion basé à Doha?
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=40886&frid=18&cid=18&f...

X
Halim164
10 points

Cet "article" est un vulgaire texte de propagande à destination exclusive des "gogos". L'auteur qui a une grande admiration pour la petite monarchie du Qatar, à l'instar de son mentor Tariq Ramadan dont la critique des dictatures arabes est variable en fonction des postes honorifiques qu'il reçoit ( cf son petit poste à la tête d'un insignifiant centre d'étude qatarie). Bref, les masques tombent et celui de Nabil Ennasri apparaît au grand jour comme celui qui cherche à berner les musulmans en les invitant à cautionner une nouvelle ingérence militaire au seul profit de l'OTAN et de son allié israélien. Nabil Ennasri est l'idiot utile de la propagande US.

X
Sanya
1 points

A Abdelkader,

Excusez moi de me considérer comme étant citoyenne du monde...
Excusez moi d'être pour la paix des peuples, la non-violence et le respect des uns et des autres...

Excusez moi de croire en l'homme (tout comme Dieu l'a fait avant moi)...
Excusez moi de ne pas répandre la haine et la guerre...
Enfin excusez moi de vouloir, naivement, laisser un autre monde aux futures générations...

Je pense que ça fait pas mal d'excuses...présentées.

La paix et le vivre ensemble, ça n'est pas que dans les paroles...c'est aussi dans les actes! Revenons aux b.a ba de notre religion en prenant exemple sur nos Prophètes (nabi'Issa (AS), Mohamed SAW...ect)et leurs nombreuses qualités! Et d'en prendre un peu de la graine diable!

Sachez qu'un tyran qui tire sur son propre peuple perd de sa légitimité à le gouverner...wAllah 3alim!

A bonne entendeur...

Wa Salam

X
Ladoune
8 points

Cette prétendue "analyse" de ce dénommé Ennasri renferme un tissu de mensonges et de contrevérités. Ennasri persévère en nous ressortant toujours les mêmes arguments repris certainement dans une conception dogmatique et mythologique du Coran. Les arguments d'Ennasri sont ceux d'un schizophrène qui tente de concilier des éléments d'analyses orientés puisés dans le corpus médiatique occidentale avec une foi basé une vision littéraliste des sources musulmanes.

X
Jaberi
3 points

Pour être plus crédible, ce Nabil Ennasri devrait se présenter avec un pin's du drapeau du Qatar accroché sur le revers de son veston et de la photo de l'Emir de ce même Qatar, accroché sur son dos. Les choses seraient ainsi claires. Nabil Ennasri et Tariq Ramadan, même combat: vive le Qatar et sa politique pro-amériacaine et israélienne. Ce duo Ennasri et Ramadan appartient à la mouvance frères musulmans tendance pétromonarchie du Golf. Ennasri et Ramadan sont fascinés par le Qatar et son modèle économique fondé sur une consommation des produits de luxe. Ennasri et Ramadan sont de parfaits propagandistes du Qatar!

X
Fadewelle
15 points

On se demande d'où sort ce Nabil Ennasri. Mais oui, c'est le petit élève du bourgeois Tariq ramadan qui entre deux implants capillaires trouve le moyen de faire des petites conférences où on vient le voir tel un gourou. Comme Tariq Ramadan, Nabil Ennasri nous enfume avec un discours qui équivaut à un "bla bla" qui vise à masquer leur engagement respectif au service du Qatar. C'est désormais connu. Mon choix est fait. Je suis contre vos amis du Qatar et contre une intervention militaire. Ma solidarité va au peuple syrien et non aux milliardaires du Golf que bous M.Ennasri et votre petit maître à penser Tariq Ramadan cherchez à légitimer.

X
Sanya
1 points

S'il y a bien une chose qui pourrait me sortir de mes gonds, c'est bien ce type de commentaires...

Voyez-vous, au moins, il a courage de parler de la situation syrienne et d'en être le relais...là où d'autres préfèrent être silencieux et faire fi de ne rien entendre, de ne rien voir...et personne ne s'en indigne!

Voyez vous, il a au moins le courage de s'indigner "Mr Insoumission"...et il a le courage de ne pas se cacher derrière un pseudonyme de rebelle mais qui cache un vide!

Je finirai par dire que les coqs d'hier sont devenus les chapons d'aujourd'hui...mais Dieu Merci, qu'il en existe encore quelques uns de cette espèce en voie d'extinction (on peut être en désaccord avec les idées d'un individu mais au moins respecter l'individu en tant que tel et ne pas chercher à lui faire des faux-procès à tout bout de champs).

A bonne entendeur...

Wa Salam

X
schlomo6
81 points

@ A.Sanyaa

Mais quelle preuve as-tu pour dire que Bacha Al assad massacre son peuple, tu répètes tel un perroquet les mensonges des medias usaisrael.
Ta source c'est tf1 ou tvisrael?
Ya des gens comme toi qui sont et resterons des moutons, qu'elle tristesse.
Ne comprends tu pas que l'occident talmudique, cherche à faire éclater le monde arabo-musulmans en micro états sionisés(diviser pour mieux régner).
Les exemples ne manquent pas:
-Irak avec l'idée de création de 3 états (sunnite, chiite et kurde)
-Soudan avec la création d'un état au sud (ouverture dernièrement d'une ambassade d'isra-hell)
-Lybie avec la création d'un état à l'est (Cyrénaïque)

X
schlomo6
81 points

@ A.Sanya

Tu dis "on peut être en désaccord avec les idées d'un individu mais au moins respecter l'individu en tant que tel et ne pas chercher à lui faire des faux-procès à tout bout de champs)."

Ici justement tu n'appliques pas ce que tu prétends défendre.
Bachar Al Assad massacre son peuple tout comme feu Kaddafi massacrait le siens, obligeant l'OTAN a pillonné pendant des mois le pays ... mais quel mensonge.
Tu veux pas comprendre que c'est le pretexte de l'occident sionisé pour morcelé la Syrie en états sionisés?
Ton cerveau il te sert à quoi?

X
chb
-15 points

Cette analyse oublie aussi les faux charniers de Timisoara, que nos médias avaient utilisé pour aider à destituer un autre dictateur. l'OSDH n'existait pas encore, mais ça avait bien marché.

X
Sanya
1 points

Mounafik????!

C'est pas en s'insultant les uns les autres qu'on élèvera haut l'étendard de l'Islam! C'est pas en cherchant à se diviser au sein même des musulmans qu'on arrivera à nos objectifs!

La "Oummah" implique le respect les uns des autres avant tout, et plus je lis les commentaires plus je me dis que cette "oummah" n'est qu'utopie!

Petit Rappel:

« Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui ci ne change ce qui est en lui-même. »

(Sourate Al Anfâl verset 53)

« En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les gens le composant ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes »

(Sourate Ar Ra’d verset 11)

Enfin, l’imam Ahmad qu’Allah lui fasse miséricorde a dit : « Les gens ont besoin de la science comme ils ont besoin de pain et d’eau car la science on en a besoin à chaque moment et le pain et l’eau on en a besoin chaque jour »

A bonne entendeur...

Wa Salam

X
Liliane Bénard
-309 points

Je ne poserai qu'une seule question : qui a intérêt à la destitution de Bachar El-Assad ?

Sa répression est certes horrible mais aussi les armées qui s'opposent à lui.

En 2013, Naba nous rappelle qu'Asad va terminer son mandat. Les forces en présence pourraient être pacifiées par la présence d'observateurs musulmans non-occidentaux. Des élections sont même programmées.

Nabil En-Nasri nous montre que la situation est complexe et sa lecture le souligne. Je ne peux pour ma part que suspendre mon jugement. Ne devons-nous pas attendre que le peuple Syrien s'exprime par la voix des urnes ?

X
Akyliss
-1 points

Et vous c'est depuis Bab Amro que vous écrivez votre article ? c'est bien beau d'accuser les autres qui sont dans leurs salons pendant que des syriens se font arracher les ongles mais pour être crédible autant aller pêcher l'information sur place (clandestinement si vous voulez) au lieu d'aller prendre des liens sur le journal le Monde...

X
Dabeldi
-47 points

Entièrement d'accord avec Abdelkader. Je constate, comme la plupart des internautes du forum d'ailleurs qui ne sont pas dupes, que Nabil Ennasri vient DEFINITIVEMENT de perdre toute crédibilité concernant sa personne et ses motivations. Il confirme ainsi l'imposture manifeste qu'il représente.
Il faut nous souvenir qu'à l'époque même du Prophète - saws - que la seconde mosquée construite à Madina à peine après la première mosquée du monde (celle du Prophète saws) était NOTOIREMENT peuplée d'hypocrites (mounafiq), comploteurs et ennemis de l'Islam.

La Syrie est la clé du monde en matière eschatologique, effectivement et cela est confirmé par les orateurs cités par l'article MAIS PAS DU TOUT dans le sens de l'interprétation de Nabil Ennasri car exactement à l'opposé de sa thèse. La Syrie agit comme un révélateur de l'imposture de manière extrêmement claire ; en cela elle permet de confondre parmi les musulmans eux-mêmes. Nabil Ennasri vous êtes un imposteur démasqué et récidiviste.

X
djamel
6 points

Je partage entièrement votre point de vue et je ne vais pas polémiquer plus encore. Mr Nabil défend son sandwich, il a peut- être faim et c´est son droit le plus élémentaire de remplir son estomac. Mais de grâce, qu´il n´instrumentalise pas les musulmans de France ou d´ailleurs.
Par ailleurs prendre comme référence le journal le Monde appartement au groupe Lagardière, me laisse dubitatif.
Pendant ce temps en Syrie, voilà comment est fêté ce premier anniversaire de la lutte contre les Otano-golfistes, cette alliance incestueuse vouée à l´échec.

http://www.infosyrie.fr/actualite/par-centaines-de-milliers-les-syriens-...

X
stella013
-1 points

Quelle tristesse de voir Nabil Ennasri se fourvoyer à ce point sur ce qui se passe en Syrie. Je le trouvais beaucoup plus inspiré quand il défendait la cause des palestiniens.
Ce qui se passe en Syrie est une vaste entreprise de déstabilisation qui Dieu merci n'a pas été cautionnée ni par la Russie, ni par la Chine ni par par l'Inde et encore moins par les pays d'Amerique du Sud sans doute parce que eux savent à qui on a affaire et coté escadrons de la mort ils ont déja donné.
Nabil Ennasri devrait se poser la question de savoir pourquoi il n'y a pas d'appel pour les civils de Bahrein, ni pour ceux d'Arabie Séoudite, ni pour ceux du Yémen et encore moins pour les Gazaouis, et pourquoi autant d'acharnement pour dégommer Bachar El Assad ?
La leçon libyenne ne lui a manifestement pas servi.

X
stella013
-1 points

J'ai oublié de mettre le lien suivant sur les média mensonges à la suite de mon commentaire.

http://www.michelcollon.info/Todenhofer-La-moitie-des.html

X
Sarah
-30 points

Aux théoriciens du complot cachés bien au chaud derrière leur ordinateur et aux adeptes du gourou Soral dont ils boivent les paroles comme s'il s'agissait des paroles du Prophète,je vous conseille de vous informer un peu ailleurs que sur égalité et réconciliation,officine de propagande du FN,défenseur inconditionnel de la Russie de Poutine et de tous ses alliés(dont la Syrie) ou vassaux.

Il n'y a pas de complot contre le dictateur Bashar Al Assad,pour la simple et bonne raison que Bashar Al Assad et son clan n'ont jamais représenté le moindre danger ni pour les USA,ni pour Israel.

C'est fatiguant et triste de voir mes compatriotes musulmans manquer à ce point d'esprit critique et de voir le monde d'une façon si binaire et simpliste.

Je recopie ce que j'avais déjà expliqué sur un autre fil à propos de la Syrie.

A suivre.

X
Sarah
-30 points

En effet,il a clairement dit(au début en tout cas) que contrairement à la pensée habituellement admise selon laquelle Bashar ferait l'objet d'un complot,qu'en fait les américains comme les israeliens ne voulaient pas sa chute.
C'est là que beaucoup l'ont critiqué.
J'ai aussi été surprise par cela,alors j'ai essayé de me renseigner un peu.
J'ai regardé les interventions publiques de Zbigniew Brzezinski,l'un des grands géopoliticiens américains,l'auteur du fameux "le grand échiquier",et conseiller officieux de Barack Obama qu'il a fortement soutenu durant sa campagne présidentielle.
Dans ses apparitions télévisées,il apparaissait clairement qu'il ne voulait pas la chute du régime mais seulement une réforme de l'intérieur,comme le disait Ramadan.
Pour Brzezinski,Bashar est un homme moderne,jeune et tout à fait inoffensif pour les projets américains dans la région.

X
Sarah
-30 points

D'ailleurs,il avait, lors d'une conférence en 2008(alors qu'il conseillait Obama durant sa campagne),précisé qu'il avait personnellement rencontré Bashar à qui il avait demandé s'il était pret à signer un accord de paix avec Israel comme l'Egypte et la Jordanie.
Ce à quoi Bashar lui aurait répondu oui.Brzeiznski avait alors répété la question avec insistance en demandant s'il était pret à le faire meme si la question palestinienne n'était pas réglée.
Bashar aurait de nouveau répondu par l'affirmatif.
Donc,je ne crois pas à la théorie du complot contre le pauvre Bashar.
Remarquez,durant les premiers mois du soulèvement en Syrie,le silence des sionistes.
Que ce soit les dirigeants israeliens ou les intellectuels mercenaires sionistes comme BHL,Finkielkraut,Glucksman,leur silence était assourdissant.
Adler,sur Europe 1,allant jusqu'à soutenir Bashar Al Assad!

X
Sarah
-30 points

En ce qui concerne les propos de Brzezinski sur Assad,ils ne furent pas prononcés lors d'une conférence de presse destinée aux journalistes et aux médias,mais dans le cadre restreint d'une "soirée discussion-débat",où il répondit à une question du public sur les relations entre la Syrie et Israel.
Il assura à l'intervenant,visiblement une personne très sioniste,que Bashar était pret à des accords de paix.
Personnellement,je n'ai pas de raison de ne pas croire ses propos,d'autant plus que comme je l'ai dis plus haut il ne s'agissait pas d'un effet d'annonce mais une simple réponse à une question du public.
D'ailleurs,il parait(là je suis prudente) que la Syrie et Israel étaient sur le point de parvenir à un accord en 2008,sous l'égide de la Turquie.
Apparemment,(je suis encore prudente)c'est bien Israel, et non Bashar, qui a refusé d'aller plus loin.
Les termes de l'accord étant:restitution du Golan contre un traité de paix.Ce que Israel aurait refusé.