Vendredi 28 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Ô Bien-aimé

Ô Bien-aimé
fr
http://oumma.com/sites/default/files/mohammad_pssl.jpg

Au premier printemps la lumière vînt, Et quelles plus belles prémices que cet enfant béni. Quelle fête plus vivante que celle de la naissance, Quel amour plus pur que celui de la mère, Quelle offrande meilleure au monde.

Partagez :

Ô Bien-aimé

 

Au premier printemps la lumière vînt,
Et quelles plus belles prémices que cet enfant béni.
Quelle fête plus vivante que celle de la naissance,
Quel amour plus pur que celui de la mère,
Quelle offrande meilleure au monde.

Pour l’amour du Prophète, que Dieu élève nos esprits.
Par l’amour du Prophète, que Dieu sanctifie nos vies.
En l’amour du Prophète, que Dieu illumine nos nuits.

Les fruits de l’amour sont l’amour,
Qu’il est beau l’arbre de l’amour de ses fruits lourds.

Ô mon cœur ! Sois sa terre, sois la semence.
Ô mon cœur ! Sois sa source, sois l’eau.
Ô mon cœur ! Sois sa lampe, sois la lumière.
Ô mon cœur ! Sois !

Qui n’a jamais eu faim ne connaît le pain,
Qui n’a jamais eu soif ne connaît l’eau,
Mais qui n’a jamais aimé ne connaît point l’amour.

Qui n’a jamais souffert ne connaît le repos,
Qui n’a jamais donné ne connaît l’autre,
Mais qui n’a jamais aimé ne connaît point l’amour.

Qui n’a jamais pleuré ne connaît son âme,
Qui n’a jamais écouté ne saurait entendre,
Mais qui n’a jamais aimé ne connaît point l’amour.

Entre les Cieux et la Terre, l’Homme.
Entre Dieu et les hommes, le Prophète.
Entre Dieu et le Prophète, le Coran.

Ô Seigneur ! Que la paix et le salut soient sur la perle de nos cœurs, l’alliance de nos mains, l’iris de nos yeux, la nacre de nos joies, le baume de nos plaies, la guérison de nos souffrances, la délivrance de nos erreurs.
Que le vent de Miséricorde souffle sur les Mondes…

Rabî’ al ûla 1433 ; Maroc, Dr Al Ajamî.

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

En attendant que je puisse terminer l'écriture d'un chant en l'honneur de notre bien-aimé entamé il y a 15 ans (!)...

http://www.youtube.com/watch?v=W-78oMM7yjA

Wa salâm

X
Liliane Bénard
-309 points

Cher Docteur,
Ce poème est un merveilleux cadeau d'anniversaire, venant de Rabia, c'est vraiment touchant.
Il est aussi riche et profond, très divers :
"Qui n'a jamais aimé ne connaît point l'amour ": ce refrain interroge la "perle de nos coeurs" sur le prophète, signe de contradiction et tant aimé !

X
Sharaf
-620 points

Elle est bien jolie la chanson de Mesut Kurtis s'inspirant de la Burdah de notre maître Sidi al-Bussiry, dommage qu'il passe aussi directement de la prière sur le Prophète aux salutations sur les quatre compagnons bien guidés sans signaler la sainte Famille qu'Allâh a purifiée de toute souillure*.

-----------------------
(*)
إِنَّمَا يُرِيدُ اللَّهُ لِيُذْهِبَ عَنْكُمْ الرِّجْسَ أَهْلَ الْبَيْتِ وَيُطَهِّرَكُمْ تطهيرا سورة الأحزاب : آية 33

(chapitre "les Coalisés" 33, verset 33 )

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Sharaf,

Baraka Allâhou fik, c'est très apaisant.

Wa salâm

X
Liliane Bénard
-309 points

Je viens de m'apercevoir que Rabi' al ula 1433 nous réfère à notre temps bien plus qu'à Rabia, la grande mystique musulmane. 1433 correspond à l'année 2012 de l'ère commune...

Ce poème n'en est pas moins magnifique, même si des puristes pourraient contester quelques fautes grammaticales. Sa poésie est une réalité sensible, exprimant l'amour de Dieu et du Prophète. L'amour permet des licences poétiques.

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Version soft avec sous-titrage anglais ; pour la beauté de la oumma et du message final :

http://www.bing.com/videos/search?q=qaseeda&mid=A74FED11A5AB8076FAA3A74F...

Wa salâm